pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Plague Town

PLAGUE TOWN

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (13) | NEWS (1) | DVDS | VIDEOS (3)
Titre original : Plague Town
Réalisé par David Gregory
Année : 2008
Pays : USA
Durée : 88 min
Note du rédacteur : 1.5 / 10

L'HISTOIRE

Une famille de touristes américains en voyage en Irlande rate le car qui devait les ramener en ville. à la recherche d'un endroit où passer la nuit, ils découvrent un étrange village, coupé du monde, dans lequel trop de mariages consanguins ont laissé des traces : une grand-mère terrifiante règne sur une famille de dégénérés, tandis que des enfants attardés jouent à des jeux sadiques...

LA CRITIQUE

Une famille américaine se retrouve livrée à elle-même au beau milieu de la campagne irlandaise. Réfugiés pour la nuit dans une voiture abandonnée, c'est avec effroi que chacun va se retrouver confronté aux jeunes autochtones du coin...

Après avoir succombé à la facilité avec un flashback en guise d'introduction, histoire d'éviter soigneusement la subtilité par la suite, "PLAGUE TOWN" s'attarde longuement sur les membres de la famille recomposée et sur leurs rapports tendus, en particulier entre les deux sœurs aux antipodes l'une de l'autre, donnant lieu à des crêpages de chignons sans grand intérêt. Rapidement, les acteurs se montrent peu persuasifs, livrant une interprétation assez pathétique, peu aidés de surcroit par des dialogues tout aussi minables.

Face à ces personnages stéréotypés, notamment la frangine dépressive et l'autre un peu garce qui a imposé à la famille son crétin de petit ami (le sosie d'Olivier Besancenot), une horde de gamins déformés dont le sadisme n'est justifié que par leur allure repoussante.
Les enfants du village sont moches, donc forcément dégénérescents... Et c'est un peu à l'instar de "LA COLLINE A DES YEUX" qu'on assiste à la traque des protagonistes sur le territoire d'une communauté aux mœurs singulières.

Bien que maintes fois abordé, le thème des rejetons consanguins reste relativement séduisant. Ici, c'est pourtant l'ennui qui envahit le spectateur, dans une atmosphère dotée d'un potentiel malsain finalement trop peu crédible. La piètre prestation des acteurs se conjugue à des effets spéciaux parfois grossiers notamment au niveau des maquillages, ainsi qu'à un manque cruel de tension, par exemple dans les armes utilisées pour les jeux de tortures comme des branches d'arbres feuillues qui sont loin de susciter la terreur...

Le look dérangeant de la principale ado du village avec son bandeau aux yeux écarquillés ne suffira pas à sauver ce film catastrophique, où tout est grotesque.
Note de : 1.5 sur 10
Publiée le
Plague Town
Plague TownPlague TownPlague TownPlague Town

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Sooshie - 17/08/2010 à 23:28
# 1

Je me suis justement arrêter au lynchage à coup de branches feuillues. Du coup je n'ai pas vu la fin mais si c'est du même acabit que le reste du film, j'ai rien loupé.
En tout cas félicitation à toi d'avoir tenu jusqu'au bout :)

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
1 + 3 = ?

Cette page a été vue 4068 fois.