pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Phase 7

PHASE 7

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (54) | NEWS (1) | DVDS | VIDEOS
Titre original : Fase 7
Réalisé par Nicolás Goldbart
Année : 2011
Pays : Argentine
Durée : 95 min
Note du rédacteur : 6 / 10

L'HISTOIRE

Coco et Pipi vont bientôt être parents et vivent dans un appartement en Argentine. Un jour, leur immeuble est mis en quarantaine. Un mystérieux virus semble toucher la population. Coco se rapproche d'un de voisins, Horacio, pendant que la tension monte parmi le reste des habitants de l'édifice.

LA CRITIQUE

A première vue, rien de bien nouveau dans l'histoire de "PHASE 7". A vrai dire, il fait même diablement penser à "REC" ! Et pourtant, rien à voir. Ce micro budget utilise un scénario ultra connu mais le traite d'une manière totalement différente.

Exit les zombies hurleurs qui pourchassent les héros, ici, pas de trace d'infecté. On ne sait même pas grand-chose sur le virus, ni quels pays sont touchés. Le peu d'informations dont l'on dispose provient de la télévision, et même lorsqu'une équipe met l'immeuble en quarantaine, on ordonne à Coco de téléphoner aux urgences s'il a des questions (quand on a une femme enceinte, ça peut en effet arriver).
Notre petit couple va alors continuer à vivre, presque normalement, avec pour seuls désagréments ces satanées ampoules qui claquent les unes après les autres.

Pendant une petite heure de film, il n'y a ni cris, ni événement gravissime. Coco et Pipi continuent leur routine malgré la quarantaine et le rationnement qu'elle leur impose. Ils se permettent même de jouer aux dés et à la bataille navale pendant que le monde est censé crever dehors. Le malaise commence doucement à s'immiscer lorsque les voisins se bouffent le nez pour des broutilles. Lorsque Zanutto, le vieux voisin qui vit avec son chien prend son fusil pour faire sauter des têtes, c'est en grosse partie car il ne fait tout simplement pas confiance aux habitants du coin. "PHASE 7" renvoie la menace d'une épidémie à une broutille comparée aux conflits d'intérêts dans un groupe humain...

Grâce à ses personnages et justement à ce traitement atypique, le film suscite (encore) notre intérêt. Horacio, proche de notre héros, lui montre une vidéo qui implique le gouvernement dans cette soudaine épidémie... Les deux personnages vont commencer à inspecter l'immeuble et certains appartements et évidemment, faire des découvertes plutôt macabres... Mais malgré ça, rien de sensationnel à signaler, même lorsqu'ils atteignent le dehors !

Ainsi, "PHASE 7" se laisse regarder mais devient évidemment ennuyeux sur la longueur. On peut saluer le traitement original pour une histoire vue et revue mais on l'aurait encore mieux apprécié en retirant une demi heure ! A déconseiller donc aux impatients et à ceux qui veulent à tout prix des infectés et beaucoup, beaucoup de gore. Par contre, pour ceux qui veulent voir quelque chose de différent, tentez le coup !
Note de : 6 sur 10
Publiée le
Phase 7
Phase 7Phase 7Phase 7Phase 7

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
1 + 4 = ?

Cette page a été vue 3893 fois.