pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Peuple des Abîmes, Le

PEUPLE DES ABIMES, LE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (8) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : The Lost Continent
Réalisé par Michael Carreras
Année : 1968
Pays : UK
Durée : 89 min
Note du rédacteur : 8.5 / 10

L'HISTOIRE

A la barre du Carita, le capitaine Lansen a pris la mer pour transporter une cargaison illégale : le Phosphore B, un dangereux explosif qui explose au contact de l'eau. Lorsque le capitaine brave un avis de tempête et maintient son cap, les passagers décident de se mutiner. Après le naufrage du cargo, l'équipage est attaqué par les descendants des pirates et des conquistadors qui sillonnaient la mer des Sargasses.

LA CRITIQUE

"LE PEUPLE DES ABIMES" est une production Hammer éditée dans la récente collection "Les trésors de la Hammer", et que dire si ce n'est qu'il s'agit vraiment d'un véritable foutoir complètement délirant et jouissif.
Carreras le réalisateur a pété un plomb avec ce métrage, c'est carrément un immense portnawak où le spectateur "navigue" (c'est le cas de le dire !) en plein cirage !
Après les 3 premiers quarts d'heure somme toute assez classiques, le film prend un tournant à 360 degrés à l'ouest, et tout le monde se lâche grave, du jamais vu pour un film de la Hammer !!!
Un commandant de bord, son équipage, et les 5/6 passagers prennent place à l'intérieur d'un rafiot, malgré les injonctions des douaniers, le bateau prend la mer...
S'ensuit une violente tempête, alors que les timoniers se rendent compte que la cale du navire est remplie d'une substance explosive, le phosphore B...
Pris de panique, tout le monde décide de se barrer par canot de sauvetage...
Puis un quart d'heure après et quelques morts en plus au passage, on ne sait pas pourquoi...mais le canot se retrouve de nouveau dans le bateau du début, avec un brave équipier hilare qui était resté à l'intérieur pendant la tempête !!!
Des algues carnivores infestent la mer, et un peuple descendants des conquistadors (?), avec des autochtones qui marchent à raquettes sur l'eau, avec en plus des "couilles gonflables" sur la tête (de la dérision et du manque de sérieux à ce degré là ça en devient consternant !) décident de kidnapper l'équipage...
Mais quel foutoir ce film !
Ajoutez à tout ça des monstres marins avec des yeux éclairés à la lampe torche, un pianiste alcoolique qui décide de stopper la boisson, des actrices qui bastonnent niveau sex appeal (mention à Sarah-Dana Gillespie, une habituée de la Hammer films -, sorte de Séverine Ferrer boostée grave niveau poitrine !), un personnage (Ursula Webster) qui meurt bouffée par les tentacules du monstre et qui réapparaît tranquillement au plan suivant, fraîche comme un gardon, et des maquettes à mourir de rire...
"LE PEUPLE DES ABIMES" est sympa mais franchement c'est digne d'un Mattei, d'ailleurs il aurait très bien pu le réaliser !!!!
Bref, si vous voulez bien rigoler, matez "THE LOST CONTINENT" !!!
Ultime, barré et hilarant !
Note de : 8.5 sur 10
Publiée le
Peuple des Abîmes, Le
Peuple des Abîmes, LePeuple des Abîmes, LePeuple des Abîmes, LePeuple des Abîmes, Le

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 3 = ?

Cette page a été vue 3104 fois.