pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Perfect Sense

PERFECT SENSE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (11) | NEWS (1) | DVDS | VIDEOS (1)
Titre original : Perfect Sense
Réalisé par David Mackenzie
Année : 2011
Pays : UK | Sweden | Denmark | Irelan
Durée : 92 min
Note du rédacteur : 6.5 / 10

L'HISTOIRE

Au milieu d'un monde frappé par une étrange épidémie qui détruit progressivement les cinq sens, un cuisinier et une brillante chercheuse tombent amoureux...

LA CRITIQUE

A l'image du récent "CONTAGION" de Steven Soderbergh, "PERFECT SENSE" dresse le tableau inquiétant d'un monde en plein chaos, en proie à un mal mystérieux qui prive progressivement chaque être humain de ses cinq sens... Pourtant, le film du réalisateur de "YOUNG ADAM" se focalise moins sur les origines de l'épidémie qui frappe brusquement la population que sur l'histoire d'amour qui nait entre Susan et Michael.
C'est dans ce contexte apocalyptique que le couple formé par Ewan McGregor et la belle Eva Green subit tour à tour la perte de l'odorat, du goût, de l'ouïe... toujours accompagnée d'étranges symptômes tels que des crises de larmes, d'hystérie, de boulimie, de rage... Autant d'états émotionnels aussi incontrôlables que l'épidémie elle-même, qui ne vont pas faciliter les rapports entre les deux amants.

Contrairement aux apparences, "PERFECT SENSE" est un film plutôt optimiste. Malgré les circonstances, la société s'organise tant que faire se peut et ne manque d'ailleurs pas d'inventivité pour surmonter ces soudains handicaps, notamment à travers les initiatives prises par le restaurant où travaille Michael à présent déserté, ou encore au détour d'une rue lorsqu'une musicienne tente de faire oublier la perte de l'odorat des passants en stimulant leur imagination avec quelques notes de violon.
Mais la note d'espoir la plus vibrante vient bien sûr de l'union de Susan et Michael, de leur amour intense et de la façon dont ils parviendront à gérer leur relation et leurs sentiments.

Et c'est surtout cela qui est intéressant dans "PERFECT SENSE" : la manière dont la vie reprend naturellement son cours, la capacité de la population à aller de l'avant, à s'adapter, à composer avec la perte de certaines de ses facultés en faisant appel aux sens restant opérationnels.
Le concept reste tout de même sacrément utopiste, trop humaniste pour être réellement crédible, et pourtant, on parvient rapidement à s'identifier aux personnages ainsi qu'à l'époque à laquelle le récit se déroule, à savoir un futur proche, sans fioriture science-fictionnelle.
Néanmoins, le film, poétique et intimiste, revêt un caractère un poil pompeux lorsqu'intervient une voix-off, ou tout simplement à travers certains dialogues qui sont de surcroit interprétés de manière trop théâtrale. On regrettera également l'impasse faite sur le dernier sens supposé disparaître, ce qui laisse passablement perplexe quant à la scène finale et au message que "PERFECT SENSE" cherche à véhiculer...
Note de : 6.5 sur 10
Publiée le
Perfect Sense
Perfect SensePerfect SensePerfect SensePerfect Sense

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
BRUNO MATEIBRUNO MATEI - 22/03/2012 à 08:12
# 1

qu'est ce que c'était long !

Sa note: 2/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 6 = ?

Cette page a été vue 2431 fois.