pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Open Graves

OPEN GRAVES

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (21) | NEWS (1) | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Open Graves
Réalisé par Álvaro de Armiñán
Année : 2009
Pays : USA | Espagne
Durée : 85 min
Note du rédacteur : 5.5 / 10

L'HISTOIRE

L'histoire est celle d'un groupe de jeunes étudiants surfers, qui découvrent un jeu ancien appelé Mamba... qui se trouve avoir des pouvoirs démoniaques. En effet, chaque fois que quelqu'un perd, il meurt dans d'extrêmes souffrances. Le survivant va alors tenter le tout pour le tout et relancer les dés pour essayer de faire revenir tous ses amis afin de réessayer de gagner.. à moins qu'il y perde la vie lui aussi.

LA CRITIQUE

Premier film d'un réalisateur espagnol, assistant sur un certain nombre de projets locaux dont plusieurs films de Pedro Almodóvar, "OPEN GRAVES" démarre sur une guillerette scène de torture à l'époque de l'inquisition.
Quelques siècles plus tard, une bande de jeunes surfers se retrouvent en possession d'un jeu façon Trivial Poursuit old school qui va très vite s'avérer fatal pour les malheureux perdants...

Dans la veine de "DESTINATION FINALE", cette production sans prétentions se laisse suivre sans mal malgré son côté téléfilm M6 et son manque flagrant d'originalité.
Si l'introduction a de quoi séduire avec une immersion dans une époque finalement peu représentée dans le cinéma d'horreur contemporain, la suite du film, un peu plus soft, offre tout de même quelques morts réjouissantes, pourvues d'effets spéciaux gores assez convaincants, en particulier dans l‘apparence des divers cadavres, qu'ils soient écorchés vifs, victimes de morsures venimeuses ou de d'attaques de pinces...
Evidemment, les animaux réalisés en images de synthèses ne sont pas toujours des plus crédibles... Néanmoins, on appréciera le fait qu'un insecte aussi délicat que la libellule soit ici annonciateur de morts, bien qu'elle revête également la symbolique magique de l'illusion, ce qui n'est pas tout à fait sans rapport avec le thème du film.

Malgré la présence d'Eliza Dushku (Faith dans la série "BUFFY CONTRE LES VAMPIRES") censée créditer "OPEN GRAVES" d'un certain standing, c'est pourtant elle qui se montrera certainement la moins persuasive, même si les autres n'excellent pas non plus devant une caméra.
La jeune actrice partage la tête d'affiche avec Mike Vogel, vu notamment dans "CLOVERFIELD" et "POSEIDON", face à une poignée de comédiens majoritairement espagnols, qui se font passer pour un groupe de jeunes fêtards. On a d'ailleurs un peu de mal à croire à leur soudain engouement pour un tel jeu de société à énigmes tout en langage ancien et latinismes inquiétants.

Conclusion, "OPEN GRAVES" est loin du chef d'œuvre, mais reste largement regardable. Dommage toutefois que les origines du « Mamba » ne soient que superficiellement développées...
Note de : 5.5 sur 10
Publiée le
Open Graves
Open GravesOpen GravesOpen GravesOpen GravesOpen Graves

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 2 = ?

Cette page a été vue 3138 fois.