pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Ombre du Mal, L'

OMBRE DU MAL, L'

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (101) | NEWS (7) | DVDS | VIDEOS (13)
Titre original : The Raven
Réalisé par James McTeigue
Année : 2012
Pays : USA
Durée : 111 min
Note du rédacteur : 6 / 10

L'HISTOIRE

Les cinq derniers jours de la vie d'Edgar Allan Poe, lancé sur la piste d'un serial-killer qui s'inspire des romans de l'auteur pour commettre ses crimes...

LA CRITIQUE

Après avoir été célébré dans le dernier long métrage de Francis Ford Coppola au détour de quelques apparitions dans les rêves d'un écrivain sur le déclin, Edgar Allan Poe fait de nouveau l'actualité cinéma avec "L'OMBRE DU MAL", qui, cette fois, lui est entièrement dédié.
Pure fiction née de l'association de deux scénaristes, le film imagine les derniers jours de l'auteur américain, mort en 1849 dans des circonstances qui restent à ce jour mystérieuses...

Ce thriller victorien au concept original nous entraîne dans les bas fonds de Baltimore, dernière demeure de Poe, pour un jeu de pistes reposant sur des personnages plus ou moins fictifs. Alors que le maître du macabre est artistiquement au creux de la vague, ses œuvres inspirent un tueur en série vraisemblablement admiratif du génie de l'auteur...
Pris à son propre piège, Poe est mis au défi à coup de joutes littéraires par messages interposés et surtout, par la mise en pratique des crimes perpétrés dans ses nouvelles.

A ce titre, les scènes de meurtres et de découvertes de cadavres se montrent suffisamment efficaces pour contrebalancer leur trop rare fréquence, faisant preuve d'un cynisme morbide propre aux œuvres du poète maudit et à sa personnalité tourmentée. Dans une atmosphère gothique aux décors élégants et sombres, entre "SLEEPY HOLLOW" et "SHERLOCK HOLMES", "L'OMBRE DU MAL" nous entraîne dans une ribambelle de lieux sinistres (taverne, souterrains, cimetière, grenier, égouts, forêt brumeuse...) propices au mystère.

Tout l'enjeu pour l'écrivain, sera maintenant retrouver sa bien-aimée, retenue prisonnière dans un cercueil, avec l'aide de l'inspecteur Fields. Malheureusement, bien que l'identité du tueur reste relativement énigmatique pendant la majeure partie du métrage, on regrettera que le scénario ne cherche pas davantage à brouiller les pistes. Ainsi, le spectateur pourra s'employer de son propre chef à orienter ses soupçons sur différents protagonistes innocents, sans que rien ne l'y encourage.

Fort d'une esthétique séduisante et d'une idée de départ plutôt surprenante, "L'OMBRE DU MAL" déçoit donc par le manque de relief de son intrigue (traitée de manière tantôt trop académique, tantôt trop expéditive), qui se contente de suivre mollement les réflexions d'un John Cusack moyennement convaincant dans la peau d'un Edgar Allan Poe qu'on aurait aimé plus torturé...
Note de : 6 sur 10
Publiée le
Ombre du Mal, L'
Ombre du Mal, L'Ombre du Mal, L'Ombre du Mal, L'Ombre du Mal, L'

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 3 = ?

Cette page a été vue 2255 fois.