pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Night Train

NIGHT TRAIN

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (8) | NEWS (1) | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Night Train
Réalisé par Brian King
Ecrit par Brian King
Année : 2009
Pays : USA
Durée : 83 min
Note du rédacteur : 3 / 10

L'HISTOIRE

A la veille de Noël, trois inconnus, à bord du même train, se lancent dans une drôle de compétition ayant pour enjeu un mystérieux objet...

LA CRITIQUE

Dans le wagon d'un train de nuit, un homme étrangement nerveux depuis son arrivée est retrouvé mort par le chef du train et deux passagers. En attendant le prochain arrêt ainsi que le signalement de l'incident, la boîte que la victime transportait si précieusement attise la convoitise de chacun, à tel point que d'un commun accord, les trois protagonistes décident d'effacer toute trace du macchabée pour se partager le butin renfermé à l'intérieur de l'objet.
Miles, le chef de train récalcitrant, se laisse donc convaincre par Chloé l'étudiante en médecine et Peter le représentant commercial, faisant diversion auprès des autres passagers afin de réaliser leur plan macabre consistant à dissimuler le corps dans une malle pour le jeter par-dessus bord, quitte à le découper en morceaux pour l'y faire rentrer...
A mesure que le train poursuit son voyage, les imprévus s'accumulent et les trois comparses s'enlisent dans les ennuis, qui ne font que commencer...

Déjà à l'origine de plusieurs scénarios, dont celui de "CYPHER", Brian King signe ici son premier film en tant que réalisateur. Dans une ambiance de téléfilm un peu cheap, "NIGHT TRAIN" évolue à la manière d'un huis clos, à mi-chemin entre "LE CRIME DE L'ORIENT EXPRESS", "UNE FEMME DISPARAIT" et "PETITS MEURTRES ENTRE AMIS", bien qu'il n'ait ni l'envergure d'un film d'Hitchcock, ni l'ingéniosité d'une œuvre d'Agatha Christie.

Si le récit est fondé sur une idée intéressante qui flirte avec le fantastique (une cupidité telle qu'elle mènera tour à tour à la folie chacun des personnages), le déroulement des évènements prend une tournure proprement ridicule, à l'instar de l'attitude des trois protagonistes face aux autres passagers ainsi que de l'échafaudage de leur plan. Ainsi, au lieu de balancer tout simplement le cadavre pour faire croire à un accident, les instigateurs du complot s'engagent dans le dépeçage du corps pour le cacher dans une malle, au risque d'attirer les soupçons sur un probable homicide.
Dans "NIGHT TRAIN", rien n'est réellement crédible, et il en est de même pour ce qui concerne l'ensemble des plans extérieurs, montrant le train sous différents angles, entre maquette et images de synthèses assez pathétiques...
Et même les acteurs, malgré leur expérience ou leur notoriété, ne parviendront pas à sauver ce naufrage cinématographique, livrant une prestation navrante, en particulier du côté du Président US de "2012" !
Note de : 3 sur 10
Publiée le
Night Train
Night TrainNight TrainNight TrainNight TrainNight Train

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Da Godfather - 18/12/2009 à 14:05
# 1

Je suis d'accord. Le film est mauvais malgré une bonne idée de départ.
Dommage qu'il devienne capilo-tracté au bout de 10min.

Comme l'a écrit Lan, au lieu de balancer le plus simplement du monde, le cadavre du train, ils préfèrent le découper et le cacher.
Et ce n'est là qu'une parmi les centaines des incohérences du film.
Le film aurait tout aussi bien pu s'arrêter au bout de 15min si chacun des protagonistes avait simplement discuté de ce qu'ils voyaient dans la boîte.
Note positive néanmoins pour Leelee Sobieski dont j'ai beaucoup aimé la transformation, mais globalement les acteurs n'étaient pas crédibles.
En partie due à la faiblesse du scénario.

Sa note: 3/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 4 = ?

Cette page a été vue 2277 fois.