pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Morse

MORSE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (19) | NEWS (7) | DVDS | VIDEOS (16)
Titre original : LÅt Den RÄtte Komma In
Réalisé par Tomas Alfredson
Année : 2008
Pays : Sweden
Durée : 114 min
Note du rédacteur : 10 / 10

L'HISTOIRE

Un jeune garçon de douze ans, anxieux et fragile, est régulièrement martyrisé par ses camarades de classe. Son désir de trouver un ami semble se réaliser quand il rencontre Eli, une adolescente du même âge qui vient d'emménager dans l'immeuble voisin avec son père. Pâle et grave, elle ne sort que la nuit. L'arrivée de la jeune fille coïncide avec une série de disparitions et de meurtres inexplicables...

LA CRITIQUE

Une banlieue de Stockholm en 1982, année pendant laquelle la Suède connut l'un des hivers les plus rudes de son histoire... Dans un quartier austère aux immeubles tristes et à la misère sociale ambiante où une poignée d'habitants passent leurs soirées au bar du coin, Oskar, fils de divorcés, vit la plupart du temps avec sa mère. Tête de turc de certains de ses camarades de classe, il subit régulièrement leurs moqueries, coups et humiliations, acceptant son sort sans broncher...

Solitaire, l'adolescent ne rêve que de vengeance. Et c'est une rencontre avec une nouvelle voisine du même âge qui va totalement changer sa vie... La jeune Eli au teint blafard et au regard si pénétrant vient d'emménager avec son père dans l'appartement mitoyen. Les deux enfants se lient d'amitié un peu plus chaque soir au pied de leur immeuble. Dans le froid glacial, Eli est toujours légèrement vêtue et sent parfois une odeur bizarre... Mais Oskar l'aime comme elle est et quoiqu'elle soit.

Au fil de leurs rencontres nocturnes, leurs sentiments évoluent vers un amour platonique et inconditionnel, pendant que, dans le quartier, des meurtres mystérieux se multiplient sous les yeux des habitants perplexes. Les victimes, pendues par les pieds et vidées de leur sang suscitent l'inquiétude générale, alors que les soupçons se tournent vers ces mystérieux nouveaux résidants aux fenêtres toutes recouvertes de papier.

Loin des clichés cinématographiques du vampirisme, "MORSE" est avant tout un film sur l'amour. Un amour pur et fusionnel, entre deux personnages complémentaires unis par une même solitude, bien que tout - ou presque - les oppose.
Oskar, l'introverti aux cheveux d'une blondeur angélique et à la peau laiteuse rappelant la blancheur immaculée de la neige qui recouvre les environs, Eli, le personnage énigmatique et magnétique au caractère bien trempé qui l'aidera à vaincre ses démons...
Les acteurs en herbes délivrent une interprétation impressionnante, d'un naturel déconcertant, portant littéralement le film sur leurs frêles épaules. Malgré d'absence de sexualité, les relations qu'ils entretiennent sont parfois empruntes d'une certaine sensualité, sans que cela ne vire vers une quelconque dimension malsaine.
Ayant développé leur propre « langage », ils prennent tous deux leur destin en main, derrière des parents effacés. Oskar, entre une mère avec laquelle il ne partage rien et un père dont il cherche désespérément l'affection mais qui lui préfère son compagnon de beuverie... Eli, elle, vivant avec ce prétendu père, dont la dévotion sans limite lui sera fatale...
Le contexte familial est par ailleurs très peu évoqué dans le film, conférant ainsi au jeune couple un statut d'adulte à part entière, les rôles d'Oskar et d'Eli inspirant la plus grande maturité.

Récompensé par un grand nombre de prix à juste titre, "MORSE" est un pur chef d'œuvre, à la fois profond, effrayant, intelligent et surtout emprunt d'une poésie enchanteresse. Quelques scènes sanglantes plutôt bien réalisées viennent certes se greffer par ci par là, mais toujours avec parcimonie, de façon subtile et harmonieuse, parfois non sans un certain humour.

Tiré d'un roman à succès de John Ajvide Lindqvist, best seller en Suède, le film, vraisemblablement plutôt fidèle à sa source d'inspiration, retranscrit à merveille le froid glacial que l'on ressent jusque dans nos tripes, ainsi que l'ambiance des 80's, ses anoraks, sacs de bowling, shorts de sport et autres pantalons en velours côtelé... Pour les nostalgiques !
Dommage qu'un remake américain soit déjà en préparation via la Hammer, au plus grand dam de Tomas Alfredson, réalisateur de talent jusque là inconnu en France...

Pour conclure, "MORSE" est une pièce cinématographique originale et envoûtante où rien n'est laissé au hasard, tellement marquante tant par son atmosphère si particulière que par cette histoire d'amour magnifiquement mise en scène... Un film à voir absolument !
Note de : 10 sur 10
Publiée le
Morse
MorseMorseMorseMorseMorse

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Chabus - 27/10/2010 à 23:38
# 4

Juste génial.
Au moins le meilleur film de tous les temps.
Quand au remake américain, je n'irais même pas le voir!

Sa note: 10/10
Anh Vu - 25/08/2010 à 02:12
# 3

Le film est vraiment tres beau ... les acteurs principaux sont d'une justesse incroyable ... bravo pour la critique, tout est dit avec passion et avec goût ... un film a voir absolument ...

Sa note: 10/10
LanLan - 11/02/2009 à 16:29
# 2

On a même appelé notre nouveau chat Oskar, c'est dire si on a aimé le film !

Sa note: 10/10
Oh My Gore !Oh My Gore ! - 05/02/2009 à 22:49
# 1

Très belle critique pour un très beau film !

Sa note: 10/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
6 + 5 = ?

Cette page a été vue 3733 fois.