pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Modus Anomali

MODUS ANOMALI

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (15) | NEWS (2) | DVDS | VIDEOS (3)
Titre original : Modus Anomali
Réalisé par Joko Anwar
Ecrit par Joko Anwar
Année : 2012
Pays : Indonesia
Durée : 87 min
Note du rédacteur : 5.5 / 10

L'HISTOIRE

Parti passer un weekend en forêt avec femme et enfants, un homme va devoir subir une série d'épreuves avant de pouvoir retrouver sa famille, enlevée et dissimulée...

LA CRITIQUE

Vous ne connaissez peut-être pas Joko Anwar, n'empêche qu'il signe avec "MODUS ANOMALI" son quatrième long-métrage, après le très sympathique "JONI'S PROMISE" (diffusé à Deauville Asia en 2006) ainsi que deux autres films davantage dans la veine de ce qui nous intéresse aujourd'hui, les thrillers horrifiques/fantastiques "KALA" et "PINTU TERLARANG" (aka "FORBIDDEN DOOR").

Sous ses allures de survival en mode caméra embarquée, "MODUS ANOMALI" entre d'emblée dans le vif du sujet, avec le réveil brutal d'un homme enterré vivant. S'ensuit une errance en pleine forêt jusqu'à une maison où tout semble l'attendre : un dispositif vidéo qui ne demande qu'à être déclenché, les images du meurtre sordide d'une femme enceinte (peut-être la sienne ?)... Sans savoir qui il est, ni ce qu'il lui est arrivé, nous suivrons ce rescapé en quête de réponses et à la recherche d'une famille dont il n'a aucun souvenir, traqué par un mystérieux tueur aux motivations toutes aussi nébuleuses...
Plongés dans la peau de cet homme qui nage en plein cauchemar, nous finirons par découvrir son identité à mesure que les pièces du puzzle s'assemblent et que l'énigme dévoile ses zones d'ombre.

Agréablement surpris au départ par la sensation d'être aussi perdu que le protagoniste, le jeu de piste forestier finit par revêtir un caractère complètement farfelu lorsque les révélations nous sont dévoilées, d'un bloc, à un moment bien précis qui fait littéralement basculer l'intrigue. Le fait que les dialogues soient déclamés en langue anglaise n'était déjà pas très crédible et peu naturel dans la bouche des acteurs, mais le parti pris par le scénario d'expliquer les moindres détails dans un dernier acte qui ne laisse aucune perspective de réflexion au spectateur s'avère franchement décevant.
De plus, les longues déambulations nocturnes du protagoniste au beau milieu d'un dédale d'arbres truffé de bruits inquiétants constituaient le terrain idéal pour instaurer un climat anxiogène, mais là encore, Joko Anwar ne parvient pas à exploiter ce contexte à bon escient et les séquences se trainent sans apporter l'angoisse escomptée.

Malgré son manque d'originalité, ses maladresses et ses invraisemblances, il faut bien avouer que "MODUS ANOMALI" sait tout de même ménager un certain suspens, durant la majeure partie du moins, et qu'avec pas grand-chose (un petit budget, une seule semaine de tournage), le réalisateur indonésien parvient à nous livrer un film certes imparfait mais plein de bonnes intentions.
Note de : 5.5 sur 10
Publiée le
Modus Anomali
Modus AnomaliModus AnomaliModus AnomaliModus Anomali

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
1 + 6 = ?

Cette page a été vue 2364 fois.