pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Midnight Meat Train, The

MIDNIGHT MEAT TRAIN, THE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (26) | NEWS (8) | DVDS | VIDEOS (9)
Titre original : The Midnight Meat Train
Réalisé par Ryûhei Kitamura
Année : 2008
Pays : USA
Durée : 98 min
Note du rédacteur : 7.5 / 10

L'HISTOIRE

Un photographe de presse est témoin d'un meurtre dans le métro de New York. Il décide de prendre en chasse le criminel, un serial killer connu sous le nom de "boucher du métro"...

LA CRITIQUE

Léon, un photographe en quête de reconnaissance artistique aime « capturer » la ville avec son objectif. Pour obtenir les clichés parfaits destinés à une exposition de renom, il arpente les rues à la recherche d'un sujet à la hauteur de ses espérances.
Lorsqu'une nuit, il est assailli par une étrange vision, celle d'une rame de métro vide, vision qui le pousse irrésistiblement à se rendre vers la station la plus proche. Là, il sera témoin de l'agression d'une jeune femme, portée disparue dès le lendemain après avoir pris le dernier métro...
Si la police semble bien sceptique (voire indifférente) quand Léon raconte ce qu'il a vu ce soir là, la main baguée d'un l'homme apparaissant nettement sur l'un des clichés pris sur le vif attise fortement l'intérêt du photographe, qui se met alors en tête de prendre en filature le mystérieux personnage en costume cravate.

Cette curiosité obsessionnelle conduira Léon de l'abattoir dans lequel travaille celui qui fait l'objet de sa traque photographique, jusque dans les entrailles de New York, les souterrains glauques du métro, théâtre de massacres sordides lorsque les derniers wagons dévient systématiquement vers une destination sans retour pour ses passagers...

Après avoir réalisé quelques films très moyennement convaincants comme "VERSUS", "ARAGAMI", "GODZILLA FINAL WARS" ou encore "AZUMI", le réalisateur japonais Ryûhei Kitamura frappe très fort cette fois-ci avec son premier film américain, qui plus est, tiré d'une nouvelle de Monsieur "HELLRAISER" ! Côté casting, l'on retrouve notamment l'excellent Vinnie Jones, au charisme incroyable, ainsi que Bradley Cooper l'un des protagonistes de la série "ALIAS", Barbara Eve Harris, agent du FBI dans "PRISON BREAK", sans oublier Roger Bart le dentiste fou de "DESPERATE HOUSEWIVES" !

Les fans de l'univers torturé de Clive Barker y retrouveront certainement leur compte. Quoiqu'il en soit, il est incontestable que "THE MIDNIGHT MEAT TRAIN" propose visuellement des plans bien pensés d'une esthétique irréprochable, conjuguant – et contrastant – harmonieusement les ambiances bleutées des couloirs inquiétants du métro et de ses wagons d'une profondeur presque infernale, au rouge écarlate des giclures d'hémoglobine qui en maculent toutes les surfaces.
Les effets sanguinolents ne sont pas en reste, bien qu'utilisés habilement et avec une certaine retenue, compte tenu de la carrière du réalisateur, marquée par un goût prononcé pour le gore un peu trop gratuit ! Le marteau destructeur ainsi que tout l'attirail d'outils de tortures, les « rituels » avant que les corps ne soient entreposés et pendus par les pieds se vidant lentement de leur sang... autant de détails macabres réalisés avec un soin méticuleux, pour le plus grand bonheur du spectateur.

Au fil du film, Léon se métamorphose, développant une certaine bestialité comme si son âme se désagrégeait peu à peu, un comportement notamment matérialisé par son rapport à la viande, lui jusque là vraisemblablement végétarien. Son attirance morbide crée également un malaise dans le couple qu'il forme avec Maya, sa compagne qui l'a toujours soutenu et encouragé, et avec laquelle il est sur le point de se fiancer. Marqué du « Sceau », Léon ne peut malheureusement échapper à son destin...

Un voyage en train vers l'enfer, au terminus duquel personne ne descend...
Note de : 7.5 sur 10
Publiée le
Midnight Meat Train, The
Midnight Meat Train, TheMidnight Meat Train, TheMidnight Meat Train, TheMidnight Meat Train, TheMidnight Meat Train, The

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
alberto - 21/12/2010 à 16:31
# 5

nao tenho nada adizer.

Sa note: 7/10
EvilAlien666 - 05/04/2010 à 12:07
# 4

Peut-être la meilleure adaptation d'une nouvelle de Clive Barker. L'atmosphère onirique et poisseuse retranscrit à merveille l'univers morbide de Barker et la photographie froide est parfaite pour ce film. Les effets en CGI ne sont pas toujours bien intégrés et c'est à mon sens la seule vraie fausse note de ce film mémorable.

Sa note: 9/10
CannibalorCannibalor - 27/02/2010 à 13:29
# 3

Etant fan de Clive Barker, j'attendais ce film avec impatience! Je l'ai vu au ciné le lendemain de la sortie (je n'étais pas au courant de sa date de sortie, la faute à une distribution dans les salles franchement pourrie) avec des potes et je me suis pris une grosse claque dans la tronche! L'univers de Barker est parfaitement réspécté, les acteurs sont quasi - parfaits (Vinnie Jones est génial). Seul petit point négatif, l'utilisation de la synthèse pour le sang... Mais on s'y habitue vite!
Ca vaut bien un 9/10!

Sa note: 9/10
Carniceria - 24/01/2010 à 13:44
# 2

ULTRA BRUTAL !!! UN BON COUP DE HAMMER DANS LA TRONCHE !!! J'adore, çà détend bien le samedi soir...

Sa note: 8/10
necrophienecrophie - 01/03/2009 à 15:03
# 1

un 7.5/10 de oh my gore, alors jme suis dis que ça vaudrai le coup.
J'ai pas été déçu (encore une fois).
Les scènes de violence sont pas mal intense même si le gore est tres synthetique. L'histoire et la fin se tiens bien. CA ne reste pas du moins un film pathétique car chaque Clive baker reste sympathique et ça on aime bien. Pas la possibilité de mettre un 7.5/10 mais un 7/10 le vaut bien.

Sa note: 7/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 2 = ?

Cette page a été vue 2437 fois.