pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Maximiliani Ultima Nox

MAXIMILIANI ULTIMA NOX

Réalisé par Thierry Lopez
Ecrit par Thierry Lopez
Année : 2004
Pays : France
Durée : 18 min
Note du rédacteur : 8 / 10

L'HISTOIRE

La nuit, dans les rues obscures et embrumées, Maximilien se promène. Il se fait allumer par deux types bizarres qui se mettent à le ruer de coups. Deux autres gars armés interviennent. Une longue nuit de violence débute alors...

LA CRITIQUE

Thierry Lopez, jeune réalisateur français qui s'est déjà fait remarqué pour son court métrage "GOLZARATH : L'ATTAQUE DES MORTS-VIVANTS", revient aujourd'hui avec un nouveau court "MAXIMILIANI ULTIMA NOX" qui pourrait bien marquer le début d'une grande carrière.
Alors que les précédents étaient tournés en 8mm, le dernier opus de Thierry bénéficie du 16mm, et le moins que l'on puisse dire, c'est que le réalisateur sait s'en servir !
Tourné entièrement en noir et blanc pour un rendu glauque et poisseux garanti, "MAXIMILIANI ULTIMA NOX" est un déluge de violence (avec son langage cru et vulgaire), d'action, d'humour et de gore, habilement accompagné d'une musique tantôt agressive (bande son signée par les Black Metalleux d'Hegemon), tantôt classique, ce qui renforce le coté malsain du film. Ici pas de temps mort, l'action démarre quart de tour. On ne sait pas qui sont les protagonistes, ni pourquoi ils sont là, mais une chose est sûre, on ne s'ennuie pas une seule des 18 minutes du métrage !
En plus d'une mise en scène parfaite et d'une photo noir & blanc de toute beauté, la qualité du film est soutenue par la performance des acteurs, qui jouent de manière très professionnelle !

On sent vraiment que Thierry à pris du plaisir à réaliser "MAXIMILIANI ULTIMA NOX", en témoignent toutes les références que l'on peut retrouver en seulement une petite vingtaine de minutes, allant du Fulci (avec deux scènes de décapitations bien gores comme on les aime) aux films de vampires remplis de gunfight (comme "UNE NUIT EN ENFER" ou "VAMPIRES" de Carpenter) en passant même par un clin d'œil au réalisateur ibérique Alex de la Iglesia (pour le prénom de José Maria).

A noter aussi le très beau générique de fin, avec l'utilisation de dessin pour le casting.

Bref, ce court métrage est vraiment réussi et on attend le prochain (voir un long, pourquoi pas ?) avec beaucoup d'impatience !!
Note de : 8 sur 10
Publiée le
Maximiliani Ultima Nox
Maximiliani Ultima NoxMaximiliani Ultima NoxMaximiliani Ultima NoxMaximiliani Ultima NoxMaximiliani Ultima Nox

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Sharita Termeer - 07/08/2014 à 09:46
# 3

Properly just considered i'd say howdy. Terrific web site Ian.

Sharita Termeer - 07/08/2014 à 07:05
# 2

Properly just considered i'd say howdy. Terrific web site Ian.

Sharita Termeer - 01/08/2014 à 14:46
# 1

Properly just considered i'd say howdy. Terrific web site Ian.

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 1 = ?

Cette page a été vue 6535 fois.