pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Machete Kills

MACHETE KILLS

Titre original : Machete Kills
Réalisé par Robert Rodriguez
Année : 2013
Pays : USA | Russia
Durée : 107 min
Note du rédacteur : 9 / 10

L'HISTOIRE

Le président des Etats-Unis confie une mission suicide à Machete : sauver le pays d'un redoutable chef de cartel mexicain, qui menace d'envoyer un missile nucléaire sur le sol américain.

LA CRITIQUE

Trois ans après un premier opus mexploitation grindhouse extrêmement jouissif qui s'achevait sur la promesse que Machete tuerait et tuerait encore..., Robert Rodriguez tient parole avec cette offrande faite à un public impatient de découvrir les nouvelles aventures improbables et déjantées du mexicain hargneux à la machette acérée !
En réalité "MACHETE KILLS" s'apparente plutôt au premier épisode d'une suite en deux parties, prétexte pour envoyer Danny Trejo dans l'espace affublé d'une combinaison de cosmonaute et armé d'un "sabre" laser ! C'est d'ailleurs de cette manière que démarre le film, avec la – fausse ? – bande-annonce particulièrement alléchante du troisième et futur volet : "MACHETE KILLS AGAIN... IN SPACE", qui promet d'être totalement débile et délirant !!

En attendant de voir la version robot de Justin Bieber se faire joyeusement atomiser, revenons à nos lamas avec ce divertissement complètement décomplexé qui réunit une fois de plus un casting tout à fait étonnant. Si l'on y croise brièvement Jessica Alba, Michelle Rodriguez et Tom Savini reprennent du service face à une galerie de personnages improbables incarnés par Mel Gibson, Antonio Banderas, William Sadler ou encore le génialissime Charlie Sheen/Carlos Estevez (récemment vu dans l'incroyable "DANS LA TETE DE CHARLES SWAN III" !) et une horde de redoutables amazones, dont les jolies Sofía Vergara, Alexa Vega (qui a bien grandi depuis "SPY KIDS"), Amber Heard, Vanessa Hudgens... et la beaucoup moins attrayante Lady Gaga !

Une fois de plus, l'ancien "federale" va se retrouver au cœur d'une machination machiavélique, orchestrée par un milliardaire mégalo bien décidé à partir à la conquête l'espace !
Sous ses relents de James Bond à la sauce Bis latino, "MACHETE KILLS" se complait avec humour – et tripailles – dans une intrigue sans queue ni tête, jalonnée d'une série de rebondissements proprement invraisemblables où s'entrecroisent révolutionnaire schizophrène, tueur à gage caméléon façon Fantomas, maquerelle sexy féministe-castratrice à la lingerie dissuasive et... clones !

Une fois l'effet de surprise du premier opus passé, le spectateur restera probablement moins médusé devant le spectacle, néanmoins fort jubilatoire et volontairement décérébré, que nous offre Robert Rodriguez. On pourra également reprocher au film de s'abandonner à quelques longueurs et de céder à la facilité en réitérant les mêmes recettes qui ont fait le succès de "MACHETE", tout en regrettant le manque de libido du héros et les trop rares interventions de Charlie Sheen alias le Président farfelu des États-Unis. Pour autant, ne chipotons pas, "MACHETE KILLS" est un divertissement excessivement efficace et drôle, qui, non content d'une surenchère purement gratuite d'hémoglobine du meilleur goût, ne se prend pas une minute au sérieux et fourmille d'idées géniales, de répliques cultes et de clins d'œil ultra funs – notamment à "STAR WARS".
Vivement la suite !!!
Note de : 9 sur 10
Publiée le
Machete Kills
Machete KillsMachete KillsMachete KillsMachete KillsMachete KillsMachete Kills

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
ZombiemanZombieman - 29/12/2013 à 23:30
# 1

Du très grand port'nawak, il faut l'admettre...

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 5 = ?

Cette page a été vue 4270 fois.