pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Lock Out

LOCK OUT

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (25) | NEWS (4) | DVDS | VIDEOS (11)
Titre original : Lock Out
Année : 2012
Pays : USA
Durée : 95 min
Note du rédacteur : 4 / 10

L'HISTOIRE

MS One est une prison spatiale expérimentale où les 500 criminels les plus dangereux au monde sont maintenus dans un sommeil artificiel. Chargée d'une mission humanitaire, la fille du Président des Etats-Unis, Emilie Warnock, arrive à bord de la station. Une mutinerie d'une rare violence y éclate. Emilie et l'équipe du MS One sont prises en otage par les détenus. Le Président décide d'y envoyer l'agent Snow avec pour seule et unique mission de sauver sa fille et personne d'autre...

LA CRITIQUE

"LOCK OUT" est donc la nouvelle production de Luc Besson (qui en est également, et malheureusement, le co-scénariste), réalisée par un binôme irlandais qui s'est fait repéré par EuropaCorp grâce à un court-métrage de Science Fiction diffusé sur le net. Dans ce cocktail d'action et d'anticipation, qui ressemble un peu à un "NEW YORK 1997" dans l'espace, mélange entre "ROCK" et "FORTRESS", nous retrouvons Guy Pearce (vu récemment aux côtés de Katie Holmes dans le très moyen "DON'T BE AFRAID OF THE DARK") et Maggie Grace (remarqué dans la série "LOST"), aux prises avec une bande de dangereux prisonniers libérés accidentellement de leurs cellules.

Hormis l'approche futuriste, qui se limite, à peu de choses près, à un concept de prison isolée dans l'espace où les détenus sont confinés dans des caissons individuels et maintenus en sommeil artificiel, "LOCK OUT" emprunte beaucoup au film d'action américain typique des 80/90's type "DIE HARD" ou "L'ARME FATALE" (et ne s'en cache pas), avec tous les mauvais clichés que cela peut impliquer : le héros un peu bad guy, agent rebelle mais efficace auquel le gouvernement fait appel pour une mission à haut risque ; l'héroïne qui n'est autre que la propre fille du président des Etats-Unis, lequel aimerait bien faire passer ses intérêts personnels avant ceux de la nation... sans oublier l'humour pas très finaud et les personnages de méchants caricaturaux à souhait...
L'essentiel du film repose sur les rapports entre les deux protagonistes en cavale dans le labyrinthe carcéral de MS One et par conséquent, on aura droit à des joutes verbales de seconde zone, agrémentées de pointes de machisme caractéristiques de l'impertinence du personnage de Snow.

Bref "LOCK OUT" n'est pas fait pour les intellectuels ou adeptes des scénarios recherchés avec des personnages à la psychologie approfondie. C'est léger, c'est - tout juste - divertissant mais totalement décérébré et futile, à tel point qu'on n'aura aucun mal à l'oublier aussitôt le visionnage terminé.
Au final, "LOCK OUT" ressemble davantage à un film d'action dans un contexte futuriste qu'à une œuvre de SF un peu musclée qui offrirait des perspectives intéressantes. Et d'ailleurs, le film ne s'embarrasse pas d'explications sur les avancées technologiques inhérentes à l'époque (en 2079, on utilisera apparemment encore des Iphones...) et prend même un certain nombre de raccourcis, parfois propices aux invraisemblances les plus ridicules... Un produit estampillé Besson en somme !
Note de : 4 sur 10
Publiée le
Lock Out
Lock OutLock OutLock OutLock Out

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
CannibalorCannibalor - 17/04/2012 à 12:52
# 1

Guy Pearce est génial en anti - héros "John MacLanien", l'action est ininterrompue, on ne s'ennuie pas une seconde, c'est fun, les dialogues (bien que ne volant pas super haut, c'est vrai) font mouche etc... Je pourrais énoncer toutes les qualités de ce film, mais ça prendrait trop de temps ;) ! Courez le voir!

Sa note: 8/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 6 = ?

Cette page a été vue 2694 fois.