pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Live Animals

LIVE ANIMALS

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (4) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Live Animals
Réalisé par Jeremy Benson
Année : 2008
Pays : USA
Durée : 84 min
Note du rédacteur : 1 / 10

L'HISTOIRE

Alors qu'ils sont en vacances au bord d'un lac, cinq amis sont brutalement kidnappés par un trafiquant d'esclaves. Là, ils se retrouvent prisonniers, prêts à être vendus aux enchères. Mais ils décident de risquer le tout pour le tout pour retrouver la liberté...

LA CRITIQUE

Alors que la jaquette française vante les mérites d'un film qui s'inscrirait « dans la plus pure tradition des meilleurs tortures porns », ce qui nous attend là n'offre absolument rien de divertissant, ni de réellement effrayant, privé de toute la tension palpable d'un mix entre "HOSTEL" et "WOLF CREEK"...

Prévisible à la seule lecture du synopsis, "LIVE ANIMALS" n'a rien trouvé de mieux que de démarrer sur une virée entre jeunes qui tourne mal. A peine le temps de faire connaissance avec les personnages, qu'ils sont aussitôt enlevés par l'employé balaise d'un ancien éleveur de chevaux, reconverti dans le débourrage d'êtres humains (et qui bien entendu écoute de la Country)...
Et à ce titre, les caricatures ne volent pas bien haut, entre les comparaisons des victimes avec des races équines, le langage un peu « technique », les conditions de détention dans des enclos à foin avec tout l'attirail nécessaire aux « soins » des pensionnaires et quelques affiches chevalines pour ceux qui n'auraient pas encore compris...

Dévoilés assez rapidement, les enjeux sont amenés avec la délicatesse d'un éléphant dans un magasin de porcelaine... Rendues dociles par des moyens peu orthodoxes, les femmes sont vouées au marché de la prostitution. Quant aux hommes séquestrés, mystère...
Quoiqu'il en soit, alors que tous semblent destinés à être revendus comme des marchandises, les jeunes gens font preuve d'un incroyable manque de discernement, s'acharnant à insulter leurs tortionnaires (même après avoir été amputé(s) d'un morceau de langue), bien qu'enchaînés et sous la menace constante des pires sévices...
Ainsi, les personnages se révèlent un peu trop stupides pour susciter une quelconque forme d'empathie (on aura peut-être aussi des envies de meurtres devant le lamentable spectacle de la déséquilibrée qui partage leur calvaire). Et puisque l'on ne sait quasiment rien des protagonistes comment s'y attacher ou même simplement se projeter dans leur situation si effroyable soit-elle ?

Vraisemblablement inspiré de faits réels (mais jusqu'où ?), "LIVE ANIMALS" est un supplice autant pour les victimes que pour le spectateur ! Et d'ailleurs, pour un film qui revendique son appartenance au registre « torture porn », les scènes de tortures, quasi inexistantes, sont à peine assumées puisque toujours proposées hors-champ !
Ainsi le spectateur sera d'office détourné de ce qu'il attendait peut-être avec impatience et devra se satisfaire de quelques giclures de sang ainsi que de la perversité peu convaincante de trafiquants d'êtres humains.
Note de : 1 sur 10
Publiée le
Live Animals

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
nikoslempaleur - 25/10/2011 à 14:21
# 2

un des film de torture le plus naz que j'ai vu

Sa note: 1/10
CannibalorCannibalor - 28/10/2010 à 15:38
# 1

Un VE-RI-TA-BLE navet...

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
1 + 4 = ?

Cette page a été vue 12886 fois.