pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Liaison Bestiale

LIAISON BESTIALE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (11) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Sick Girl
Réalisé par Lucky McKee
Ecrit par Sean Hood
Année : 2006
Pays : USA
Durée : 59 min
Note du rédacteur : 10 / 10

L'HISTOIRE

Ida Teeter est une entomologiste qui a de la difficulté à trouver son âme sœur en raison de sa trop grande passion pour les insectes. Le fait qu'elle soit lesbienne n'aide pas, puisque les filles sont généralement plus effrayées par ces bestioles que les hommes. Un jour, elle rencontre la perle rare en la personne de Misty. Les deux femmes tombent rapidement amoureuses et vont même jusqu'à déménager ensemble après quelques jours de fréquentation seulement. La passion d'Ida va vite les rattraper lorsqu'un insecte pique Misty dans l'oreille. C'est alors que son comportement se met à changer drastiquement. Tranquillement, les deux amours d'Ida ne feront qu'un, puisque Misty se métamorphose en horrible insecte.

LA CRITIQUE

Pour cette première saison des "MASTERS OF HORROR", Mick Garris est allé à la rencontre de jeunes cinéastes qui génèrent beaucoup de passion pour le genre et de talent. Lucky McKee a qui l'on doit l'envoûtant "MAY" accepte la proposition de réaliser l'un des segments de cette série et propose à son actrice phare Angela Bettis de prendre part au projet.

Dans "LIASION BESTIALE" (traduction française de "SICK GIRL"), Bettis joue une scientifique lesbienne appelée Ida. Sa passion pour les insectes se prolonge même dans son appartement. Ida a dû mal à garder ses petites amies, peu enclin à la cohabitation avec cette passion légèrement comme qui dirait étouffante. Jusqu'à la réception d'un étrange colis sur le pas de sa porte dans lequel se tient un insecte inconnu par les chercheurs. Cette étrange rencontre va permettre à Ida, par la suite, de faire connaissance avec Misty (qui aime aussi les insectes), personnage délurée qui squatte le hall du lieu de travail d'Ida. Les deux jeunes femmes filent le parfait amour jusqu'au jour où l'insecte sort de son nid et parcours l'habitat....

Il faut toute l'ingéniosité et la fantaisie de Lucky McKee pour faire fonctionner cette histoire d'insecte et de contamination sur fond de love story homosexuelle (relation interprétée par Angela Bettis et la tumultueuse Erin Brown connue sous son pseudo Misty Mundae). A mi-chemin de "LA MOUCHE" et le cinéma de Roger Corman (segment prévu à l'origine pour ce grand cinéaste qui a dû décliner l'offre en raison de santé), "LIASION BESTIALE" est un régal plus drôle et surréaliste que "MAY" mais aussi fort dans sa vision acide de l'Amérique et ses clichés. "LIAISON BESTIALE" montre les insectes les plus horrifiants depuis "LE FESTIN NU" ce qui a le mérite d'attiser toutes les attentions.

Lucky McKee signe une œuvre vivifiante. Pourvue d'effets spéciaux et de maquillages cheaps qui donne une certaine nostalgie au film. Un cachet déluré permettant à "LIAISON BESTIALE" de s'imposer dans cette première saison de la série comme l'un des segments les plus réussis et aboutis. Une petite perle du bis hautement recommandable.
Note de : 10 sur 10
Publiée le
Liaison Bestiale
Liaison BestialeLiaison BestialeLiaison BestialeLiaison Bestiale

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
shamman - 03/07/2008 à 11:13
# 1

excellent métrage ! Belle mise en scène et l'actrice principale est impeccable. A mon gout l'effet "kitsch" des transformations est une once de trop, même si effectivement elle apporte un brin de nostalgie\genre au film.
Une petite perle à voir .

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 2 = ?

Cette page a été vue 5632 fois.