pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Légende de Sang (Vampyres - Sable Noir Saison 2)

LEGENDE DE SANG (VAMPYRES - SABLE NOIR SAISON 2)

Titre original : Legende De Sang
Réalisé par Julien Seri
Ecrit par Julien Seri
Année : 2009
Pays : France
Durée : 40 min
Note du rédacteur : 8 / 10

L'HISTOIRE

C'est un village maudit perdu au bout de la route. Un endroit paisible, lieu de vacances, de repos. Mais certains prétendent que chaque année, pendant une journée, les vampyres rôdent pour s'emparer des âmes égarées.

LA CRITIQUE

"VAMPYRES" est en réalité la saison 2 de "SABLE NOIR", cette mini-série que l'on pourrait tout autant qualifier d'anthologie de films. Cette seconde saison, à l'instar de la première, comporte 6 épisodes/films/segments (de court ou moyen métrage) réalisés par 6 metteurs en scènes différents. Tous les films qui composent "VAMPYRES" sont liés entre eux par le fait que toutes les histoires se déroulent dans le petit village rural de "Sable Noir". Cependant, la présence d'un réalisateur différent, d'une histoire et de personnages différents pour chacun des films encourage à ne pas traiter cette anthologie dans son ensemble. En effet, chaque réalisateur a son propre style, apporte son univers, ses techniques, sa sensibilité, et c'est justement ce qui fait toute la réussite de "LEGENDE DE SANG" réalisé par Julien Seri.

Bien que Julien Seri ne cache pas son amour pour le cinéma de genre, "LEGENDE DE SANG" est le premier véritable essai du réalisateur dans le domaine du fantastique. En plus d'être un réalisateur de publicité absolument remarquable, le réalisateur des "FILS DU VENT" qui ne trouva jamais la reconnaissance qu'il mérite et du très réussit "SCORPION" avec Clovis Cornillac, s'est également essayé à la comédie par l'intermédiaire de la petite lucarne avec une aisance déconcertante. Allait-il pouvoir relever le défi ?
J'allais découvrir que oui, en voyant le film lors d'une projection organisée par le réalisateur lui-même et où l'on pouvait croiser, entre autre, la totalité de l'équipe du film, les réalisateurs David Morley ("MUTANTS"), Jacques-Olivier Molon ("HUMAINS"), Franck Vestiel ("EDEN LOG"), David Sarrio (bien connus pour ses courts-métrages de super-héros) ou encore le courageux producteur Cédric Jimenez ("SCORPION", "EDEN LOG"). Bref, le cinéma de genre Français était bien représenté ce soir là.

L'histoire démarre donc à la fin des années 70 à "Sable Noir" petit village rural isolé entre les forêts, les montagnes est une cité en construction. Les villageois sont sous le choc après le massacre d'une famille entière dont le seul rescapé est un petit garçon qui porte au cou la marque d'une morsure. Malgré les rumeurs qui circulent dans le village à propos d'une légende sur un vampire, le garçon sera adopté par un couple du village. On retrouve ce jeune garçon devenu grand (et interprété par l'extraordinaire Philippe Bas, fidèle collaborateur de Julien Seri). Il est de retour à Sable Noir (qu'il a quitté pour mener une vie paisible en compagnie de son épouse et de leur bébé) pour enterrer son défunt père et affronter les démons du passé...

La nature profonde du personnage principal ne nous est jamais caché, dés que le départ nous savons : il a été mordu par un vampires, et il est devenu vampire à son tour et cherchera toute sa vie après un(e) descendant(e). Essayant tant bien que mal de réfréner son instinct, il est parfois soumis à des "stimuli" contre lesquels il ne peut lutter (la colère, la vue ou l'odeur du sang). Il s'isole alors dans la profondeur brumeuses de la forêt pour laisser exploser sa bestialité primaire en s'abreuvant du sang d'animaux sauvages de manières à s'empêcher d'attaquer sa famille ses amis ou les habitants du village qui éprouvent à son égard une haine sans limite. L'une des force du film est le traitement accordé par le réalisateur au fantastique lui-même. En effet "LEGENDE DE SANG" jouit d'un subtil équilibre entre des éléments "classiques" du film fantastique (à ce titre, les villageois brandissant leurs torches dans la nuit ne sont pas sans rappeler ceux du "FRANKENSTEIN" de Universal réalisé en 1931 par James Whale) et une volonté de se démarquer et trouver ses propres codes (le vampire n'a pas les canines pointues, sa morsure se met à saigner quand il se laisse envahir par ses instincts, il peut sortir le jour, et d'autres éléments qu'il est préférable de ne pas dévoiler ici).

Il l'avait déjà montré avec "SCORPION", monsieur Seri a la faculté toute particulière d'arriver à mêler avec aisance et sensibilité le côté "genre" de ses films (il y a de l'horreur, de l'action, du gore, les codes sont respectés ou détournés dans "LEGENDE DE SANG") sans jamais perdre de vue son histoire, ses personnages et les rapports humains qui les unissent, le tout mâtiné de sous-textes intelligents (ici le thème de la différence, de la peur du genre humain face à l'inconnu et de la cruauté qui peut parfois en résulter ou même de la rédemption).

Le métrage alterne les scènes intimistes du quotidien bouleversé par la malédiction du héros (et à ce titre on peut saluer les prestations de Philippe Bas, Lilou Fogli, Alban Lenoir mais également le très prometteur Tarubi Wahid Mosta, entres autres) avec des scènes de chasse/poursuite en forêt (à ce titre, le réalisateur se fait notamment plaisir lors d'un magnifique plan aérien au cours duquel une caméra virtuose suit la course effrénée du héros entre les cimes des arbres). Le film offre également son lot de scènes de combats (remarquables en raison des qualités athlétiques de Philippe Bas et du talent de Julien Seri pour capter l'action) qui l'opposent aux villageois haineux. "LEGENDE DE SANG", dans son fond comme dans sa forme est une totale réussite qui trouve son apogée dans un final dramatique à la poésie et à la beauté renversante.

Shooté en super 16mm, cadré dans un scope magnifique, monté avec élégance, jouissant d'une très jolie lumière, de décors crédibles, d'une belle musique et d'un casting savamment dirigé ; "LEGENDE DE SANG" est le résultat du travail passionné d'un réalisateur talentueux qui a su s'entourer d'une excellente équipe et se pose aisément comme le meilleur épisode de "SABLE NOIR", toutes saisons confondues.
Espérons donc que "LEGENDE DE SANG" ne soit que la première incursion du réalisateur dans le cinéma fantastique. Julien Seri a certainement encore beaucoup à nous offrir dans ce domaine, pour peu qu'on lui laisse la possibilité de s'exprimer.
Note de : 8 sur 10
Publiée le
Légende de Sang (Vampyres - Sable Noir Saison 2)
Légende de Sang (Vampyres - Sable Noir Saison 2)Légende de Sang (Vampyres - Sable Noir Saison 2)Légende de Sang (Vampyres - Sable Noir Saison 2)Légende de Sang (Vampyres - Sable Noir Saison 2)

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Sharita Termeer - 07/08/2014 à 09:46
# 3

Properly just considered i'd say howdy. Terrific web site Ian.

Sharita Termeer - 07/08/2014 à 07:05
# 2

Properly just considered i'd say howdy. Terrific web site Ian.

Sharita Termeer - 01/08/2014 à 14:46
# 1

Properly just considered i'd say howdy. Terrific web site Ian.

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
6 + 6 = ?

Cette page a été vue 6480 fois.