pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Left For Dead

LEFT FOR DEAD

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (17) | NEWS (1) | DVDS | VIDEOS
Titre original : Left For Dead
Réalisé par Christopher Harrison
Année : 2008
Pays : Canada
Durée : 83 min
Note du rédacteur : 5 / 10

L'HISTOIRE

Dans la petite ville d'Hamilton dans l'Ontario, le soir du 30 octobre, une bande de jeunes gens masqués traquent un adolescent dans les bois. Celui-ci trébuche contre une pierre et meurt sur le coup. Paniqué le groupe laisse le corps sans vie et se jure d'oublier cet accident. 1 an plus tard... le 30 octobre, un tueur sanguinaire rôde dans la ville et commence à égorger tous ceux et celles qui étaient impliqués de près comme de loin sur ce mystérieux accident.

LA CRITIQUE

Présenté en première mondiale dans le cadre de la première édition du Festival International INSOMNIFEST, "LEFT FOR DEAD" se révèle être un slasher honnête mais fauché.
Film indépendant réalisé par une bande de geeks passionnés probablement en tant qu'hommage au "HALLOWEEN" de Big John (et à lui seul), "LEFT FOR DEAD" a tout du slasher atypique post-Scream qui emprunte à son illustre modèle. Car si vous y découvrirez des similitudes énormes telles que certaines mises à mort, le look evilien de son tueur et la présence de Danielle Harris ("HALLOWEEN", "HALLOWEEN 4", "HALLOWEEN 5", "URBAN LEGEND"), "LEFT FOR DEAD" se révèle avant tout comme un honnête slasher divertissant pour qu'un peu vous ayez envie de regarder un film crétin dépourvu d'originalité.
L'action n'est sans rappeler celle d'un certain "SOUVIENS TOI... L'ETE DERNIER" avec cette bande de jeunes le soir du 30 octobre dans l'Ontario qui course la tête de turc du bahut en forêt. Ce dernier se blessera le crâne devant toute la bande choquée par cet accident non voulu. Ils décident alors de laisser le corps sur place. Sauf qu'un an plus tard, toujours à cette même date, un tueur encapuchonné d'une gueule de vieux aux cheveux longs (une sorte de Michael Myers (encore un clin d'œil) au teint grisâtre avec des cheveux longs et blancs) rôde dans le quartier et est bien décidé à égorger tous ceux qui n'ont pas apporté secours au jeune disparu un an plutôt. Une histoire convenue comme vous pouvez le lire mais qui a le mérite toutefois d'être plutôt bien mené par sa mise en scène. Ce choix est dû notamment par son cinéaste Christopher Harrison qui a opté pour une réalisation intimiste, la caméra est dirigée au plus proche des comédiens afin de donner un aspect réaliste aux situations. Un aspect frôlant par moment l'amateurisme pur surtout quand le choix est de filmer en plan rapproché. On perçoit encore plus les faiblesses budgétaires de cette production. Les réactions des personnages et les dialogues sont souvent spontanés. C'est comme si par moment, les comédiens n'étaient pas informés de la présence du tueur. Et pour notre plus grand plaisir, les effets de sursauts fonctionnent. Pourtant ne vous attendez pas à un film de peur avec "LEFT FOR DEAD" mais plutôt à une série B honnête qui obtient tout juste la moyenne. Il sera honnêtement très difficile d'être marqué par le look rétro du tueur ou encore ses différentes mises à morts. D'autant que l'un des plus lourds défauts du film est dû par son manque cruel d'originalité en cette période où le slasher post-Scream est bel et bien finit après l'illustre "CHERRY FALLS" qui avait définitivement enterré les twists à deux balles et pris les codes du slasher à contre emploi.
"LEFT FOR DEAD" c'est le genre de films qu'on pourrait faire avec notre joyeuse bande de potes pétés pendant la période d'halloween. Christopher Harrison exorcise ses peurs d'"HALLOWEEN" avec "LEFT FOR DEAD". Il y apporte à la fois une histoire plutôt bien ficelée, plutôt bien réalisée (le film dispose de plans extérieurs agréables et d'une photographie en période de nuit fort réussie), le twist final maîtrisé révèle l'identité de l'assassin, personnage qui tout le long reste bien mystérieux tant ses apparitions sont souvent limitées à des exécutions directes de meurtres (au ketchup) ou à cette légende urbaine que conte Nancy (Danielle Harris) à son ami Tommy (Steve Byers aperçu dans "HOUSE OF THE DEAD" et "CARRIE") en début de partie. On notera également au casting la présence de Shaun Roberts ("DIARY OF THE DEAD", "LAND OF THE DEAD") et Boyd Banks, un véritable vétéran du genre ("LAND OF THE DEAD", "L'ARMEE DES MORTS", "BRUISER", "JASON X" et autres "CYPHER") qui s'en tirent tous deux remarquablement.
Ce petit film indépendant ne fait pas de mal, il peinera probablement à se faire une place dans les longues rangées du slasher mais honnêtement pour qu'un peu vous entendez parler de lui, empressez vous de vous procurer le DVD. Il porte brillamment les codes de ce genre de fiction bien que peu d'effets sanguinolents sont ici présentés (Égorgements, empalement, bain sanglant, décapitation), le film est pourvu par ailleurs d'une touche d'érotisme avec notamment un défilé de strip-teases et de petites tenues coquines portées pour la célèbre nuit d'halloween, mais aussi et surtout par une séquence où une future victime se lavant les parties intimes avec du gel douche se fait surprendre par le tueur pour l'une des plus belles douches érotiques et sanglantes qui aura été donné à voir.
Note de : 5 sur 10
Publiée le
Left For Dead
Left For DeadLeft For DeadLeft For DeadLeft For DeadLeft For DeadLeft For DeadLeft For Dead

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 3 = ?

Cette page a été vue 5395 fois.