pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Krrish

KRRISH

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (9) | NEWS | DVDS | VIDEOS
Titre original : Krrish
Réalisé par Rakesh Roshan
Année : 2006
Pays : India
Durée : 185 min
Note du rédacteur : 8 / 10

L'HISTOIRE

Krishna est élevé par sa grand-mère dans un village isolé. Il réalise en grandissant qu'il a hérité des pouvoirs surnaturels de son père. Krishna va devenir Krrish, l'homme masqué, et va comprendre que son devoir est de sauver le monde.

LA CRITIQUE

L'un de nos plus grands coups de cœur de cette neuvième édition du festival du film asiatique de Deauville fût sans conteste "KRRISH", un blockbuster indien complètement hallucinant mélangeant les genres avec humour et légèreté.
Véritable carton au box office local, "KRRISH" est en quelque sorte la suite d'un autre succès du nom de "KOI MIL GAYA" (également réalisé par Rakesh Roshan), qui racontait comment Rohtit, le père du héro, avait acquis des pouvoirs surnaturels en communiquant avec un peuple extra-terrestre !
"KRRISH" quant à lui est beaucoup moins marqué par l'aspect science-fiction, malgré l'apparition en flash back du fabuleux Jadoo, extra-terrestre semblant tout droit sorti d'une mauvaise parodie de "STAR WARS", à l'origine des dons du père dont a hérité le fils.

Attention, c'est du sévère !

La première partie du film se déroule au milieu des montagnes, dans un coin reculé de l'Inde, où la grand-mère de Krishna a choisi de s'établir avec lui lorsqu'il était encore enfant pour le protéger du destin tragique qu'à subit son père, lui aussi doté de supers pouvoirs.
Maintenant adulte, le jeune homme souffre de l'isolement imposé par sa grand-mère, jusqu'au jour où débarque un car de touristes Singapouriens, avec à son bord la belle Priya.
Les hormones en ébullition (évidemment après 20 ans d'abstinence...), le fougueux bellâtre tente de séduire la jeune femme grâce à de petits tours que lui permettent ses pouvoirs surnaturels... et le tout en danse et en chansons s'il vous plaît, comme de tradition dans le cinéma bollywoodien !

La générosité naturelle de Krishna va prévisiblement le conduire à se faire embobiner par sa future conquête, qu'il pense rejoindre à Singapour pour une demande en mariage officielle.
C'est dans ce décor urbain, que notre grand romantique va se transformer en Krrish le super héro, alors qu'il volera au secours d'enfants prisonniers d'un incendie. Désireux de garder l'anonymat sur les bons conseils de sa grand-mère, il cache son identité derrière les restes d'un masque trouvé sur les lieux. Mais c'était sans compter sur la perspicacité de l'équipe du machiavélique docteur Arya, un scientifique "mégalomaniaque" et sans vergogne qui cherche à s'emparer de lui et de ses pouvoirs pour finaliser sa fameuse machine à prédire l'avenir et ainsi devenir le "dieu" du monde !
Et comme dans toutes les histoires de super héros, personne ne se doute de la réelle identité de Krrish, malgré ce qui est franchement flagrant ! Ainsi tout le monde croît qu'il s'agit de Kristian, l'ami chinois de Krishna, qui n'a de commun avec lui que la mini nuque longue et la première syllabe du prénom...

Volontairement kitsch et cul-cul, "KRRISH" recèle tout de même quelques effets spéciaux high-tech presque dignes des productions hollywoodiennes, ainsi que de rares combats d'arts martiaux, chorégraphiés par le Hongkongais Ching Siu-Tung, réalisateur des "CHINESE GHOST STORY" et des "SWORDSMAN" (non, vous ne rêvez pas !) !
Nous sommes là en présence d'un film totalement hors normes et inclassable, dont les trois heures défilent sans que l'on s'en rende vraiment compte, tant il est divertissant et surréaliste.
Quand "SUPERMAN" rencontre "TARZAN", qui rencontre "MATRIX", qui rencontre "MINORITY REPORT"... ça donne "KRRISH", une histoire de famille (les Roshan père, fils... et oncle), mais surtout un incontournable pour tout amateur de nanars qui se respecte !
Note de : 8 sur 10
Publiée le
Krrish
KrrishKrrishKrrishKrrishKrrish

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
erictulipe - 16/02/2008 à 16:07
# 2

gemnial A quand le 3

Sa note: 9/10
ohmygoreohmygore - 20/07/2007 à 19:09
# 1

LE nanar par excellence !!!! Les 3 heures sont trop courtes, on en redemande !!

Sa note: 9/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 2 = ?

Cette page a été vue 4378 fois.