pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film KatieBird *Certifiable Crazy Person

KATIEBIRD *CERTIFIABLE CRAZY PERSON

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (16) | NEWS | DVDS | VIDEOS (1)
Réalisé par Justin Paul Ritter
Année : 2006
Pays : USA
Durée : 100 min
Note du rédacteur : 8.5 / 10

L'HISTOIRE

KatieBird Wilkins, une femme passionnée par l'amour, revit les aventures qui l'ont menées à son premier meurtre durant sa dernière entrevue avec le Dr. Mark Richardson, son psychologue mais aussi son amant.

LA CRITIQUE

Si Justin Paul Ritter réalise son premier long métrage avec "KATIEBIRD *CERTIFIABLE CRAZY PERSON", dont il a également écrit le scénario, il n'en reste pas moins quelqu'un qui connaît très bien le monde du cinéma. En effet, depuis ses 12 ans, le réalisateur a travaillé sur de nombreux films avec Roger Corman, le célèbre producteur fauché, comme "BEAUTE INTERDITE" ("THE WASP WOMEN"), "HUMANOIDS FROM THE DEEP", "INHUMANOID", "ALIEN AVENGERS I & II", "OVERDRIVE" ou bien encore "BORN BAD".
Et pour l'accompagner dans cette aventure, on retrouve au générique Helene Udy ("MEURTRES A LA ST-VALENTIN", "DEAD ZONE", "WITCHES OF THE CARIBBEAN"), l'excellent Lee Perkins ("FANGORIA : BLOOD DRIVE") ou bien encore Ben L. McCain ("HUMANOIDS FROM THE DEEP", "LOIS & CLARK : LES NOUVELLES AVENTURES DE SUPERMAN", "BLACK SCORPION", "BLOOD DEEP").

Si le synopsis laissait présager un énième film de Serial Killer, misant tout sur les scènes de meurtres sans trop développer la psychologie du personnage, "KATIEBIRD *CERTIFIABLE CRAZY PERSON" est en réalité exactement le contraire.

En se confiant une dernière fois à son psychologue Mark Richardson, KatieBird Wilkins raconte en détail comment elle est devenue ce qu'elle est aujourd'hui, une tueuse en série.
Le présent et les flashs back s'entremêlent pour illustrer la métamorphose de la petite fille en une femme violente, tourmentée et déjantée. Et l'on comprend mieux les raisons de cette dérive en découvrant peu à peu le passé de la jeune femme et ses lourds antécédents familiaux. Un héritage transmis de génération en génération puisque son père, Merl, incarné par l'excellent Lee Perkins, fût en son temps un dangereux tueur en série, tout comme son propre père avant lui, ainsi que son grand père !

Même si "KATIEBIRD *CERTIFIABLE CRAZY PERSON" n'offre pas de meurtres sanglants à la chaîne, les scènes de tortures arrivent à atteindre une violence redoutable, sans montrer des tonnes d'hémoglobine à l'écran, mais plutôt grâce leur durée interminable et leur côté malsain, avec au programme des séquences d'arrachage de dents, d'automutilations, de dépeçage à la "HELLRAISER"...

Mise à part la performance pratiquement parfaite des acteurs, le gros point fort du film est sans nul doute sa réalisation, assez surprenante !
En effet, Justin Paul Ritter utilise un multi fenêtrage constant, pour montrer les scènes sous divers angles simultanément, racontant par exemple le passé en même temps que le présent... Cette technique, un peu déroutante au début, accentue finalement assez bien le dynamisme du film, qui je dois l'avouer, en manque un peu par moment.

Ajoutez à cela une musique omniprésente qui colle parfaitement avec l'esprit du film, des jeux de lumières magnifiques, et vous tenez entre les mains un film indépendant qui surpasse de loin de nombreuses grosses productions hollywoodiennes.

"KATIEBIRD *CERTIFIABLE CRAZY PERSON" est un film étonnant, à conseiller à tous les amateurs de films de Serial Killer comme "DAHMER" ou "GACY".
Note de : 8.5 sur 10
Publiée le
KatieBird *Certifiable Crazy Person
KatieBird *Certifiable Crazy PersonKatieBird *Certifiable Crazy PersonKatieBird *Certifiable Crazy PersonKatieBird *Certifiable Crazy PersonKatieBird *Certifiable Crazy Person

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 1 = ?

Cette page a été vue 3899 fois.