pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Jour Où La Terre S'Arreta, Le (2008)

JOUR OU LA TERRE S'ARRETA, LE (2008)

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (14) | NEWS (8) | DVDS | VIDEOS (16)
Titre original : The Day The Earth Stood Still (2008)
Réalisé par Scott Derrickson
Ecrit par David Scarpa
Année : 2008
Pays : USA
Durée : 102 min
Note du rédacteur : 4 / 10

L'HISTOIRE

Klaatu, un extraterrestre d'apparence humaine arrive sur Terre. Tandis que le gouvernement Américain essayent de percer son mystère aidé par des scientifiques, l'un d'entre eux, le docteur Helen Benson, parvient à nouer un contact avec lui et à comprendre le sens de sa mission. Klaatu est là pour sauver la Terre, avec ou sans les humains...

LA CRITIQUE

"LE JOUR OU LA TERRE S'ARRETA" est-il un bon film ?
Et d'abord, c'est quoi un bon film et que faut-il pour faire un bon film ?

Jean Gabin disait : "Pour faire un bon film, il faut trois choses : Une bonne histoire, une bonne histoire, et une bonne histoire."
Est-ce le cas ici ? Oui, mais c'est compliqué, on y reviendra.

Que faut-il d'autre ?
- Je pense qu'il faut un bon réalisateur...
Est-ce le cas ici ? Malheureusement, à la vue de son précédent film ("L'EXORCISME D'EMILY ROSE") non... Il est doué, il sait manier une caméra et traiter un script, mais il n'est pas encore possible de l'inclure dans la catégorie "bon réalisateur"... Désolé pour lui, cependant dans son cas, je pense que ça viendra peut-être.
- Il faut que ce réalisateur soit bien entouré pour que la lumière, les effets-spéciaux, la musique, le montage, bref tous les aspects techniques qui sont autant d'outils permettant de raconter, au mieux, une histoire soient correctement utilisés (les outils).
Est-ce la cas ici ? Oui, on peut le dire.

Quoi encore ?
- Un peu de budget ça aide, même si ça ne fait pas tout...
Y'en a-t-il ?
80 millions de dollars, donc oui, on peut dire qu'il y'en a.
- Des bons acteurs ?
Oui, le casting de "LE JOUR OU LA TERRE S'ARRETA" est bon.

A partir de ce simple constat, il est déjà possible de répondre à la question posée au début de cet article : Oui "LE JOUR OU LA TERRE S'ARRETA" est un bon film.

Je parlais d'une bonne histoire et je disais que ici c'était le cas. C'est vrai, soyons honnête, avoir l'idée d'un ET qui débarque sur terre pour mettre les humains au pied du mur, face à leurs responsabilités c'est une bonne idée. Le problème est que c'est une idée de 1951... Et oui toi jeune cinéphage (à ne pas confondre avec cinéphile... cinéphage : "qui bouffe du cinéma", cinéphile : "qui aime le cinéma") de 15 ans affalé dans ton fauteuil, en train de faire plein de bruit avec ton pop-corn. Toi qui penses que tous les films en noir et blanc sont nuls et pas fun et tout. Eh bien tu es en train de regarder un remake. Encore... Un remake, comme les 5 films sur 10 que tu as vu précédemment au cinéma cette année, comme les 5 films sur 10 que tu verras prochainement au cinéma l'an prochain...

"LE JOUR OU LA TERRE S'ARRETA" est encore un remake... Donc les gens qui font le cinéma d'aujourd'hui ont bien retenu la leçon de Monsieur Gabin. Il faut une bonne histoire. Mais comme ils gagnent plein de fric, ils font des activités du style rien foutre, faire du golf avec des balles en or, changer de Ferrari tous les deux mois, vivre à l'hôtel pour ne pas avoir à tondre la pelouse et donc avoir encore plus de temps pour rien branler... Et là, ils se rapelle qu'il faut faire un film, mais ils n'ont plus le temps de lire les scénarios de jeunes auteurs originaux et talentueux, ils ont trop joué au golf, il faut donc opter pour le plan B : un remake... Profitant de leur pause caca quotidienne ils lisent le résultat du box office dans un magazine de cinéma, confortablement assis sur leur WC en plaqué or agrémenté d'un dérouleur de papier toilette automatique, qui en plus de faire MP3 est décoré par des diamants et du cristal. En sortant des toilettes, l'évidence leur saute aux yeux, il faut continuer à faire des remakes, vu que ça marche et qu'ils n'ont plus le temps de faire écrire un scénario original ni de chercher un jeune scénariste talentueux qui a des idées sous le bras...
Ils cherchent donc un film pas encore remaké et si possible il faut que l'original ait marché à l'époque, c'est mieux. En plus c'est facile de trouver un film pas encore remaké, étant donné que la liste diminue chaque année ces derniers temps... Donc ils choisissent un bon film, ce qui leur assure au moins que l'histoire soit bonne. C'est donc, je le disais le cas ici...
Ensuite comme ils ont plein de contacts et tout, ils arrivent à trouver un réalisateur doué (mais pas forcément bon, parce que un bon réalisateur c'est moins facile à contrôler...) et à l'entourer d'une bonne équipe, comme c'est le cas ici. Comme ils ont plein de fric et plein d'amis qui en ont aussi (du genre Will smith accepte d'en prêter un peu si son fils joue dans le film), le budget est facile à réunir, du coup ils peuvent se payer les services d'acteurs chers mais bankables (Keanu Reeves) et moins chers mais très bons (Jennifer Connelly)...

Du coup, tout ou presque les éléments sont réunis pour faire un bon film...

Mais alors ? Qu'est-ce qui cloche ? Pourquoi ai-je donc éprouvé à la sortie de la salle de cinéma un sentiment troublant ?
Après mûre réflexion, je pense avoir compris qu'il manque au film deux autres éléments fondamentaux pour faire un bon film : Une âme et la liberté artistique de son/ses auteurs.

Et là, je comprends... Le film a été fait sous la houlette d'un grand studio, par des mecs trop riches, avec un budget énorme qu'il va falloir rentabiliser. En plus, le film est programmé à 15 jours des fêtes de fin d'année (période où les gens vont pas mal au cinéma), la star des Matrix est rôle principal, le fiston à Will Smith (énervant au possible) joue dans le film (merci papa)...
Projet commercial avant tout, publicité et communication à outrance, dénaturation du matériau de base (le film de 1951 donc), réalisateur yes-man contrôlé par les producteurs, eux-même contrôlés par le studio, lui même contrôlé par les financiers (en gros quelques fortunes anonymes, Will Smith et les banques bien sûr) et j'en passe et des meilleures : conclusion, aucune âme et aucune liberté artistique n'émane du projet qui est une grosse machine commerciale. Point.

Une grosse machine commerciale, quand elle est dirigée par un réalisateur qui a de la personnalité (au hasard Michael Bay), ça donne un film qui porte la marque de son auteur, qu'on aime ou qu'on aime pas. Dans le cas de Bay si l'on prend comme exemple "TRANSFORMERS", le film est fun, porte la marque de son réalisateur dans chaque plan, déborde de générosité et ne prend pas son public pour des cons, dans le sens où il s'est déplacé pour voir des robots se mettre sur la tronche et que c'est exactement ce qu'il voit à l'écran.

Dans "LE JOUR OU LA TERRE S'ARRETA", le film est impersonnel, froid, clinique...

L'aspect technique est fabuleux (la lumière est magnifique, la musique est bonne, pour faire simple, en gros, tous les aspects techniques sont réussis), l'histoire est bonne, les acteurs aussi, mais cela aboutit finalement à une sorte de publicité pour du parfum : c'est beau mais jamais émouvant, c'est techniquement irréprochable mais ça ne fait pas trembler, ni rire, ni pleurer...

"LE JOUR OU LA TERRE S'ARRETA" c'est exactement ça : une magnifique publicité mais froide et impersonnelle de deux heures qui ne vous fera rien ressentir. Tout ça parce qu'un mec a lu la page box office d'un magazine de cinéma aux WC plutôt que de prendre deux heures entre deux parties de golf pour trouver un script original, un bon metteur en scène libre et avoir les couilles de dire à Will Smith (au demeurant un type qui a l'air sympa) que si il veut que son fils joue dans tel film, il passe le casting comme tout le monde...

Messieurs les producteurs Américains, faire du golf c'est très bien, mais pensez un peu à travailler bordel, faites votre boulot et surtout laissez à des scénaristes talentueux et à des metteurs en scène libres une chance de faire aussi leur boulot.

Nous, les spectateurs, on fera le nôtre...

PS : pour ce qui est de ma note, objectivement le film est quand même bon il mériterait un 8/10 mais l'absence d'âme (- 2) et l'absence de liberté artistique (-2) lui sont fatales au point de passer sous la moyenne...
Note de : 4 sur 10
Publiée le
Jour Où La Terre S'Arreta, Le (2008)
Jour Où La Terre S'Arreta, Le (2008)Jour Où La Terre S'Arreta, Le (2008)Jour Où La Terre S'Arreta, Le (2008)Jour Où La Terre S'Arreta, Le (2008)Jour Où La Terre S'Arreta, Le (2008)Jour Où La Terre S'Arreta, Le (2008)

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Gama08Gama08 - 18/12/2008 à 18:44
# 3

Un peu du même avis que Vincent, un beau film mais pas un bon film...

SebastienSebastien - 14/08/2008 à 13:50
# 2

jamais vu l'original; ça a l'air géant. Et j'espère que la fin ne sera pas en happy end?

LOOKERLOOKER - 22/07/2008 à 10:06
# 1

Houa le pied cette news!

Sa note: 8/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
6 + 1 = ?

Cette page a été vue 2128 fois.