pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Joshua

JOSHUA

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (16) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS (1)
Titre original : Joshua
Réalisé par George Ratliff
Année : 2007
Pays : USA
Durée : 106 min
Note du rédacteur : 8 / 10

L'HISTOIRE

Une petite famille américaine mène une vie parfaite en plein Manhattan jusqu'à la naissance de leur deuxième enfant. Peu de temps après l'arrivée de la petite Lily, son frère Joshua, 9 ans et surdoué, adopte un comportement tout d'abord étrange et qui va très vite devenir inquiétant.Les parents voient alors leur petite vie parfaite se transformer en cauchemar...

LA CRITIQUE

En alliant le sens du rythme propre aux suspenses à la profondeur des drames, "JOSHUA" relève avec brio le défi de captiver et de fasciner le cinéphile, d'un bout à l'autre du film. En ajoutant à cette formule une distribution étincelante, le résultat frise la perfection. Alfred Hitchcock lui-même n'aurait su faire mieux.

Les films où de jeunes enfants semblent tanguer vers le côté sombre de leur personnalité ont été nombreux à se succéder sur nos écrans. De "ROSEMARY'S BABY" à "LA MALEDICTION", le sujet a été traité à satiété. D'ailleurs, le remake de "LA MALEDICTION" en 2006 avait provoqué plus de rires que de frissons. C'est là qu'entre en ligne de compte "JOSHUA", une véritable bouffée d'air frais dans un genre qui s'essouffle depuis plusieurs années. Sans réinventer le genre, ce film lui redonne à tout le moins ses lettres de noblesse.

À la naissance de sa soeur, le jeune Joshua commence à adopter un comportement résolument troublé, voire dérangeant. Il sombrera graduellement dans une psychose durant laquelle il manipulera ses parents avec autant d'adresse qu'il joue du piano. "JOSHUA" flirte avec le drame d'horreur et le suspense psychologique sans jamais s'ancrer dans un genre trop sombre. Les rues de New York passent de la pénombre à la lumière au gré du scénario, et l'adroite réalisation de George Ratliff insuffle également au récit un rythme qui permet au cinéphile de ne jamais vouloir quitter l'écran des yeux.

En effet, grâce à son scénario habilement ficelé, "JOSHUA" capte l'attention dès les premiers instants avec ses rebondissements intelligents élaborés avec finesse. Ce qui aurait pu être un ramassis de clichés remâchés au goût du jour s'avère être un divertissement habile et impressionnant.

Sam Rockwell ("GALAXY QUEST") et Vera Farmiga ("LES INFILTRES") livrent tous deux des prestations irréprochables dans la peau de parents déboussolés. Ils démontrent que c'est en défendant des rôles à la hauteur de leur talent que les acteurs parviennent réellement à s'épanouir.

Le jeune Jacob Kogan marque quant à lui ses premiers pas au cinéma dans le rôle-titre. Il fait montre d'un réel potentiel, donnant avec aise la réplique à des acteurs déjà bien établis. Comme la totalité du film repose sur son talent, la distribution artistique était primordiale pour assurer un résultat étincelant. Le défi est relevé avec brio, et le résultat est solide.

Prenant et captivant, "JOSHUA" a tout d'un petit bijou cinématographique. Sans prétention mais d'une rare efficacité, voilà un film qui saura sans aucun doute faire son chemin vers le coeur des cinéphiles.
Note de : 8 sur 10
Publiée le
Joshua
JoshuaJoshuaJoshuaJoshua

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 1 = ?

Cette page a été vue 3172 fois.