pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Je Suis Une Légende

JE SUIS UNE LEGENDE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (44) | NEWS (6) | DVDS | VIDEOS
Titre original : I Am Legend
Réalisé par Francis Lawrence
Année : 2007
Pays : USA
Durée : 101 min
Note du rédacteur : 8 / 10

L'HISTOIRE

Robert Neville était un savant de haut niveau et de réputation mondiale, mais il en aurait fallu plus pour stopper les ravages de cet incurable et terrifiant virus d'origine humaine. Mystérieusement immunisé contre le mal, Neville est aujourd'hui le dernier homme à hanter les ruines de New York. Peut-être le dernier homme sur Terre... Depuis trois ans, il diffuse chaque jour des messages radio dans le fol espoir de trouver d'autres survivants. Nul n'a encore répondu.
Mais Neville n'est pas seul. Des mutants, victimes de cette peste moderne - on les appelle les "Infectés" - rôdent dans les ténèbres... observent ses moindres gestes, guettent sa première erreur. Devenu l'ultime espoir de l'humanité, Neville se consacre tout entier à sa mission : venir à bout du virus, en annuler les terribles effets en se servant de son propre sang.
Ses innombrables ennemis lui en laisseront-ils le temps ? Le compte à rebours touche à sa fin...

LA CRITIQUE

Honnêtement, je n'attendais pas grand chose de cette nouvelle adaptation du chef d'oeuvre de Richard Matheson... J'ai du lire ce livre environ 3 ou 4 fois (et bientôt 5 étant donné que je m'y remet juste après cette critique parce que je me rends compte que je ne me souviens pas de tout tant la richesse de l'œuvre est profonde et complexe). Je me méfiais même de cette nouvelle version, dépoussiérée des cartons après que l'adaptation avec Arnold l'Autrichien ait foirée à la fin des années 90...

"CONSTANTINE", bien qu'il ne soit pas un excellent film, n'était pas non plus un mauvais film, loin s'en faut. On remarquait déjà une certaine qualité de mise en scène de la part du réalisateur, un excellent travail au niveau des effets spéciaux, utilisés comme il faut, et par dessus tout une certaine volonté de ne jamais tomber dans la surenchère d'action ou d'effets de style débiles.
Cependant l'annonce de son implication à la réalisation sur ce film ne me plaisait pas des masses... Ce roman, monument de noirceur pathétique, véritable description d'une humanité à l'aube de son extinction méritait d'être traité par un réalisateur magnifiant les ambiances de part sa mise en scène et pour ainsi dire ayant un caractère à aller vers le nihilisme... Un mec comme Carpenter par exemple...

Ne tournons pas autour du pot. Le script de Mark Protosevich prend énormément de distance par rapport au livre, et encore ici, nous n'aurons pas du tout droit à une adaptation fidèle... Sachons dés lors prendre nous aussi de la distance pour aller chercher dans ce film les éléments qui font de lui une belle réussite.

Robert Neville passe du statut de simple scientifique à celui de soldat scientifique. Les vampires somme toute classiques (ils craignent l'ail et les crucifix) du roman sont remplacés par des créatures cauchemardesques (rappelant, comme l'a très justement affirmé mon ami Pako qui m'accompagnait, les robots du "I ROBOT" de Alex Proyas avec déjà Will Smith. Effectivement, le français Patrick Tatopoulos était le designer des Robots, tout comme il est ici designer des créatures... Bien vu Pako !). Les ajouts majeurs, je ne peux pas forcément les énumérer pour ne pas spoiler le film aux malchanceux qui ne l'auraient pas encore vu.
Cependant, un mot à propos des deux personnages le plus important du film : Robert Neville et son chien...
Et oui mes enfants dans ce film, le chien devient l'égal de l'homme... Dans le roman, le chien est presque un simple personnage fonction qui n'est pas dés le début le compagnon de Neville ; il le découvre, et met des semaines à le mettre en confiance afin de réussir à le capturer, le soigner, le rassurer (on notera d'énormes similitudes entre cette partie du livre et la rapport qu'entretient Kevin Costner avec “Chausettes” dans "DANSE AVEC LES LOUPS"...), pour le voir mourir quelques jours plus tard...
Dans le film, le chien est un personnage fort, écrit (mieux que certains personnages humains de bien des films), qui induit des sentiments, un développement et une continuité narrative pour devenir l'enjeu presque fondamental de la future réussite ou du futur échec de Neville.

Ce rapport qui lie le chien à Neville atteindra son paroxysme lors de LA meilleure scène du film, ou le chien, attiré par un chevreuil, entre dans un bâtiment sombre où les créatures peuvent aller et venir à leur guise en l'absence de soleil. Neville, conscient du danger, effrayé comme rarement on a vu un héros de cinéma l'être, rentrera malgré tout, arme au poing, gorge nouée, en sueur, dans l'antre des créatures pour tenter de sauver l'animal... On le suivra alors dans le noir, dans le même état que lui : pure expérience de cinéma !!!

Le chien de Neville, une jeune femelle Berger Allemand prénommée Samantha est la dernière compagnie qui lui reste, le dernier être vivant avec qui il entretient des liens presque familiaux, et aussi l'ultime souvenir de sa petite fille et de sa tendre épouse. Sachez seulement que les scènes dans lesquelles Robert et son chien sont à l'image sont étonnantes de crédibilité et délivrent sincèrement des émotions brutes, parfaitement orchestrées.

Will Smith campe un Robert Neville au bord du gouffre, sur le fil du rasoir :
- D'un côté son travail : trouver un remède, tâche qu'il endosse avec courage, respect et une totale abnégation, puisqu'il sait que même si il sauve l'humanité, il ne sauvera pas sa femme et sa fille qui n'ont pas été infectée, mais sont mortes... D'une autre manière...
- De l'autre côté la folie d'un homme seul au monde, névrosé, paranoïaque et dont l'absence de rattachement social fait cruellement défaut. Neville regarde des vieux enregistrements de télé, connait des films par cœur (lors d'une scène un peu foirée à cause d'un clin d'œil pas fin à "SHREK") à force de les regarder, écoute beaucoup de musique. Il essaye, comme il peut, de se rattacher aux restes (et pas au “au reste”) de l'humanité en s'attachant à ce que l'homme a fait et qui le motive : l'art, les images, le son, la création, bref la vie... Et pourtant on sent le personnage à la limite de l'aliénation quand, au détour de quelques passages ils s'adresse à des mannequins de magasins de vêtements qu'il à placé dans les boutiques qui lui servent à se fournir en nourriture, DVDs etc...

Will Smith entre ici au panthéon des acteurs, longtemps cantonnés aux films de divertissement de type blockbuster dans lesquels il jouait bien sans être génial, qui laissent un beau jour éclater un talent absolument phénoménal !!! Un rôle qui fait de Will Smith l'unique prétendant aux oscars et méritant la récompense tant convoitée...(à mon humble avis...)

Les autre éléments forts du film sont :
- Des créatures stupéfiantes de force, de sauvagerie et de réalisme. Leur design partage l'opinion, mais au delà de ça, ce sont de véritables bêtes féroces à la force surhumaine, n'entretenant que très peu de rapport avec les humains qu'ils étaient, même si l'on aperçoit ça et là quelques rémiscences de leur passé au détour de détails du comportement subtilement amené par un script et une mise en scène parfois fortement symbolique.
- Un sound design d'une puissance et d'un qualité inouïe qui apporte énormément aux créatures (ça va être bon de revoir ça avec un home cinéma), à leur aspect profondément violent et qui fait d'elles les créatures les plus viscéralement flippantes qu'il m'ait été donné de voir sur un écran depuis très longtemps !
- Un personnage principal remarquablement bien écrit et interprété par un véritable bon acteur.
- Un traitement psychologique du personnage de Robert Neville et de l'étroite amitié qu'il a lié avec son compagnon à quatre pattes, proprement stupéfiant.

La mise en image du film est bluffante, passant de plans hallucinants où le mouvement d'appareil devient vecteur d'émotion à une caméra épaule nerveuse mais jamais illisible (très bel exploit !). Notez les plans larges d'un New York déserté qui sont absolument géniaux et où l'outil numérique génère (c'est assez rare pour le préciser) de véritables sentiments : sentiments d'exclusion, d'abandon, de chaos, de désespoir...
La lumière est simplement magnifique et comme pour "CONSTANTINE" le travail sur le design et les effets spéciaux est fabuleux (à part pour les créatures légèrement décevantes).

Le film n'est pas parfait (attention mini-spoiler), l'arrivée de la femme non contaminée, qui s'avère être une vraie non-contaminée survivante là où dans le roman c'était une traitresse envoyée en “mission” par le clan des vampires (en gros) et surtout de son inutile de fiston qui a deux pauvres répliques de merde est clairement le point faible du film (fin du spoiler).
Second défaut, la musique de James Newton Howard n'a pas évoqué grand chose chez moi. Partant du principe que certains moments du film m'ont carrément excité, flippé ou bouleversé, je me demande ce que j'aurai ressentit avec une autre musique plus émouvante et viscérale, celle-ci étant pour le coup plutôt banale et sans grande envergure...

Sans ces quelques défauts, mineurs avouons-le, "I AM LEGEND" était directement inscrit dans la catégorie “chef d'œuvre ultime”. Il rate de peu cette mention pour se poser en catégorie “putain de film de malade qui frôle le chef d'œuvre”.

Remarquablement écrit, par moments somptueusement mis en image, interprété avec un talent incroyable par un Will Smith plus qu'impliqué, "I AM LEGEND" est une réussite incontestable...
Note de : 8 sur 10
Publiée le
Je Suis Une Légende
Je Suis Une LégendeJe Suis Une LégendeJe Suis Une LégendeJe Suis Une LégendeJe Suis Une LégendeJe Suis Une LégendeJe Suis Une LégendeJe Suis Une LégendeJe Suis Une Légende

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Nic la niqueNic la nique - 11/07/2011 à 01:14
# 12

Pour une fois qu'une grosse production m'as plutot plu, je vous en fait part.
Smith n'est pas mauvais, l'histoire est sympa,j'ai trouvé l'idée pas mal ça change un peu des zombars, cela dit evidemment c'est pas assez gore pour le coup.
J'aurai voulu voir le prince de bel air avec des tripes sur sa sale tronche mais bon on peut pas tout avoir dans la vie.
Ca diverti c'était le but point barre.

Sa note: 7/10
CannibalorCannibalor - 29/10/2010 à 09:20
# 11

La c'est ce qu'on appelle du foutage de gueule.

Sa note: 4/10
Sin - 17/07/2008 à 15:59
# 10

Vraiment bon, je ne m'attendais pas à un tel film, 9/10. Je lui aurais mis 10 si les CGI n'étaient pas aussi mauvais;

echo - 02/07/2008 à 14:19
# 9

l'ambiance du livre est bien retranscrite.
c'est d'ailleurs le seul element a sauver dans ce film.
il est vraiment regretable qu'ils n'aient pas suivi l'histoire de matheson et qu'ils nous sortent la meme sacro sainte soupe.

Sa note: 2/10
minidouminidou - 26/05/2008 à 11:53
# 8



J'ai trouvé ce film plat et super chiant !
Il se passe quasi rien ...

J'aime beaucoup Will Smith mais la , je me suis enmerdée royalement

Seul passage touchant ... quand le chien meurt

Bref , l'histoire , j'ai pas du tout aimé !
Je lui donnerai un 5/10 mais seulement parceque Will assure comme d'habitude ^^

bertyranbertyran - 25/04/2008 à 18:32
# 7

Ambiance de fin du monde magistralement retranscrite et "monstres" horriblement mal fait!!!!
Dommage!! Il manque un peu de panache dans ce film! les moments de flippe sont quasi inexistants et les affrontements pas assez pêchus! C'est franchement dommage car il manquait pas grand chose à ce film pour en faire un incontournable!
De beaux décors, une vraie ambiance, un Will Smith excellent, mais pas de tension.........!!
Un bon petit film tout de même...qui avec les moyens dont il dispose aurait pu être 100 fois meilleur!!

Sa note: 7/10
woody - 24/04/2008 à 20:14
# 6

Ce film est réelement une réussite, Will Smith est absolument boulversant et la scène de la mort du chien est vraiment émouvante...

Sa note: 10/10
Arriflex - 10/01/2008 à 19:21
# 5

Pas assez de gore surtout pour ce genre de films

Sa note: 5/10
ArgentoCorpseArgentoCorpse - 08/01/2008 à 16:20
# 4

assez bon film

Sa note: 6/10
asathasath - 06/01/2008 à 15:41
# 3

"si jamais Will Smith est effectivement le dernier homme sur Terre, peu de femmes s’en plaindront."

---->j'adore ahah
n'empeche que dans tous ses roles c un peu çà....

KilljoyKilljoy - 05/01/2008 à 21:17
# 2

un film qui divise beaucoup en tout cas...

gama08gama08 - 05/01/2008 à 20:17
# 1

Je sors tout juste de la séance et je suis un peu déçu quand même... Je reste un peu sur ma faim... Et puis, moi qui suis un peu traditionnaliste au niveau des SFX, j'ai trouvé qu'il y avait vraiment trop de CGI... Pas mal mais sans plus...

Sa note: 6/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 3 = ?

Cette page a été vue 5108 fois.