pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Inner Sense

INNER SENSE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (11) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Yee Do Hung Gaan
Réalisé par Law Chi-Leung
Année : 2002
Pays : Hong Kong
Durée : 100 min
Note du rédacteur : 5 / 10

L'HISTOIRE

Yan, une jeune femme assaillie de visions fantomatiques effrayantes, décide de consulter un psychanalyste, Jim, qui l'aide à réaliser qu'il s'agit simplement de manifestations créés par son subconscient. Alors qu'ils s'engagent dans une relation amoureuse, Jim commence à voir des fantômes à son tour, et spécialement celui d'une jeune lycéenne...

LA CRITIQUE

Co-écrit par Derek Yee producteur ("VIVA EROTICA", "ONE NITE IN MONGKOK") et Law Chi-Leung réalisateur ("VIVA EROTICA", "KOMA", "DOUBLE TAP"), "INNER SENSES" offrait l'ultime rôle de Leslie Cheung au cinéma, un an avant son suicide du 24e étage d'un hôtel. Un rôle qui fût curieusement et tristement presque prémonitoire pour l'un des acteurs hongkongais les plus talentueux de sa génération...

La première partie de "INNER SENSES" ressemble à un film de fantômes sans surprises, dans la veine des succès commerciaux "THE EYE", "THE GRUDGE" ou "RING", qui en ont fait un genre très en vogue ces dernières années.
Yan, interprétée par Karena Lam ("KOMA", "MOB SISTER"), est victime d'horribles visions depuis plusieurs années. Jim, psychanalyste de renom, plutôt cartésien et sûr de lui, parvient à soigner cette jeune femme très perturbée en la persuadant que tout cela n'est que le fruit de son imagination, une sorte de retranscription d'un passé refoulé.
Mais le scénario va bientôt basculer dans quelque chose d'assez inattendu, passant du film d'épouvante au thriller horrifique et psychologique, et brisant ainsi la monotonie des soixante premières minutes.
Les rôles s'inversent avec les débuts d'une liaison amoureuse entre les deux personnages, un peu comme si la faculté de voir des morts s'apparentait à un virus contagieux. Le psy devient donc le malade, en proie à des crises de somnambulisme, pendant lesquelles il semble chercher des indices sur la jeune fille qu'il aperçoit dans ses visions terrifiantes. Alors... manifestations paranormales ou folie psychique... ?

Ce qui attire à première vue dans "INNER SENSES", c'est moins l'histoire que la présence au casting de Leslie Cheung ("CHINESE GHOST STORY", "FAREWELL MY CONCUBINE", "HAPPY TOGETHER"...), particulièrement pour ce qui représente le tout dernier long métrage de sa fantastique carrière, qu'on aurait d'ailleurs aimée plus longue...
Mais aussi immense soit son talent d'acteur et aussi troublant soit le rôle qu'il incarne, il faut bien avouer qu'il ne campe pas là son meilleur personnage. Même constat pour Karena Lam, beaucoup plus convaincante dans le récent "MOB SISTER", qui se laisse ici aller à une interprétation trop stéréotypée. A noter également les apparitions très discrètes de Waise Lee ("A BETTER TOMORROW", "CHINESE GHOST STORY II", "BULLET IN THE HEAD"...) et Valerie Chow ("CHUNKING EXPRESS", "THE BLADE") dans deux petits rôles secondaires.

Avec un scénario qui n'est pas sans rappeler le "SIXIEME SENS" de Night M Shyamalan, Derek Yee et Law Chi-Leung parviennent à tenir un minimum en haleine le spectateur grâce à une histoire qui tient la route. Néanmoins l'ensemble reste trop prévisible et manque de scènes angoissantes. Mélangeant les genres en laissant constamment planer le doute, "INNER SENSES" est un film divertissant et sans prétention, que l'on oubliera sans doute assez vite une fois vu. Reste l'aura de Leslie Cheung, présente à chaque instant...
Note de : 5 sur 10
Publiée le
Inner Sense
Inner SenseInner SenseInner SenseInner SenseInner Sense

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 3 = ?

Cette page a été vue 3105 fois.