pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Incident, The

INCIDENT, THE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (11) | NEWS (2) | DVDS | VIDEOS
Réalisé par Alexandre Courtès
Ecrit par S. Craig Zahler
Année : 2011
Pays : USA | France | Belgium
Durée : 85 min
Note du rédacteur : 5.5 / 10

L'HISTOIRE

George, Max et Ricky font partie d'un groupe de rock et rêvent de gloire. En attendant, quand ils ne sont pas en concert ou en répétition, ils travaillent dans les cuisines d'un asile psychiatrique où ils n'ont aucun contact direct avec les patients, des malades extrêmement dangereux. Une nuit, alors qu'une tempête fait rage, le système de sécurité tombe en panne. Les portes s'ouvrent et les occupants de l'asile s'échappent de leurs cellules. Les trois musiciens n'ont alors plus qu'un seul objectif : réussir à survivre.

LA CRITIQUE

Réalisateur de clips vidéos pour U2 ou les White Stipes, Alexandre Courtès réalise avec "THE INCIDENT" son premier long-métrage. En choisissant le thriller d'horreur, le moins que l'on puisse dire c'est que le réalisateur est courageux. Hélas le résultat n'est pas à la hauteur de son ambition. Le film, co-produit par les français de WY Productions ("HELL", "24 MESURES" et "DES VENTS CONTRAIRES" de Jali Lespers) et l'Angleterre, lorgne clairement du côté des huis clos chers à Carpenter. On pense bien sûr à "ASSAULT", ou même à "PRINCE OF DARKNESS", mais on est bien loin du génie du vieux John.

Véritable exercice de style, le film tient par contre toutes ses promesses côté graphique et plastique. La photographie et la direction artistique sont de réelles réussites. Baxter (le monteur de "MIRRORS", "PIRANHA 3D") fait des étincelles et rebooste le rythme du film qu'on devine laborieux dès les premiers plans. La réalisation, fluide, toujours lisible, voire pertinente dans quelques séquences, fait honneur au faible budget du métrage (on parle de 1,7 millions d'euros). Passées les vingt premières et longues minutes, où l'on est censé nous brosser une galerie de portraits incroyables (les membres du groupe super cools, les gardiens patibulaires, les patients aux tronches tordues par la souffrance mentale), le film décolle enfin. Il était temps, mais le mal est déjà fait.

Car si le film trouve incontestablement sa vitesse de croisière dès la coupure de courant, on sent le réalisateur ramer avec ses personnages dont la psychologie, au ras du lino, n'est jamais développée. Les membres du groupe, caricaturaux à souhait, se ressemblent tous physiquement et ne dégagent jamais la moindre empathie, rendant par la même la destinée des personnages (et donc du film) sans réel intérêt. Le casting est à l'image de l'entreprise : zéro charisme pour le héros aux cheveux gras d'une mollesse exemplaire (le héros, pas les cheveux). Sans vouloir comparer avec ces deux chefs d'œuvre du film d'aliénés, on est bien loin de "VOL AU-DESSUS D'UN NID DE COUCOU" ou de "SHOCK CORRIDOR" qui nous proposaient tous deux, dans des genres très différents, des personnages principaux forts aux caractères complexes et sinueux, paramètres indispensables à mon sens dans ce genre de films.

La fin, alambiquée à souhait, opère un virage à 180° dans le ton du film, comme si le scénariste, pris au piège de sa propre histoire osait, dans un dernier baroude d'honneur, une pirouette conceptuelle déroutante et énervante. Encore une fois c'est ambitieux, ça cherche, ça fouille, ça tente des trucs, mais ça ne marche qu'en de très rares occasions. Mieux vaut pécher par excès que par paresse. Reconnaissons au moins cette grande qualité à Alexandre Courtès qui, parions-le, rencontrera son premier succès dès la sortie des "INFIDELES" (avec Jean Dujardin et Gilles Lellouche) dont il a signé un des sketches.
Note de : 5.5 sur 10
Publiée le
Incident, The
Incident, TheIncident, TheIncident, TheIncident, The

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 2 = ?

Cette page a été vue 3014 fois.