pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Ile inconnue, L'

ILE INCONNUE, L'

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (12) | NEWS (1) | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Unknown Island
Réalisé par Jack Bernhard
Année : 1948
Pays : USA
Durée : 75 min
Note du rédacteur : 5.5 / 10

L'HISTOIRE

Ted Osborne et sa fiancée décident de s'aventurer dans une île mythique du Pacifique sud, où les dinosaures seraient toujours vivants. Avec l'aide de l'alcoolique et imprévisible capitaine Tarnowski, ils arrivent à cet endroit, où en effet les créatures sont toujours en vie... Comment le couple pourra-t-il survivre ?

LA CRITIQUE

Dans ce contexte d'après-guerre où les films en couleurs n'étaient pas encore passés dans les mœurs, Jack Bernhard livrait "L'ILE INCONNUE", une production à budget restreint inspirée par les œuvres littéraires d'Arthur Conan Doyle et Edgar Rice Burroughs, à mi-chemin entre "LE MONDE PERDU" (1925) et "KING KONG" (1933).

Avec un scénario surfant allègrement sur les succès de ses aïeux, le film suit donc les aventures du scientifique Ted Osbourne et de sa fiancée, Carla, embarqués avec l'abject capitaine Tarnowski et l'ancien marin John Fairbanks pour se rendre sur une île inexplorée qui abriterait des créatures préhistoriques. Entre les mutineries ratées menées par les membres d'un équipage malais (qui communiquent entre eux dans un anglais rudimentaire assez caricatural et complètement inapproprié), la déception de la jeune femme devant les ambitions irraisonnées de son compagnon et les combats de coqs pour prendre les commandes de l'expédition – et accessoirement séduire la seule donzelle présente à bord, le voyage s'annonce plutôt mouvementé...

C'était sans compter sur le caractère sauvage du monde que le groupe d'aventuriers s'apprête à découvrir ! Car effectivement, l'île mystérieuse est peuplée de dinosaures en tous genres : des tyrannosaures pathétiquement incarnés par des acteurs en costumes de caoutchouc, des lézards rampants peu effrayants ainsi que quelques diplodocus entourés de maquettes d'arbres et un singe géant tout poilu descendant de King Kong (lui aussi animé par un acteur), et probablement lointain parent de "RAWHEAD REX" !

La pauvreté des effets spéciaux (certainement fort valables pour l'époque) se ressent d'autant plus lors des quelques combats mollassons entre bestioles, pendant lesquels les acteurs semblent peiner dans leurs déplacements et dans leurs gestes. Mais les altercations physiques entre les différents protagonistes humains ne sont pas en reste ! Et l'on rit devant les chorégraphies mal orchestrées, agrémentées de coups de poings excessivement peu naturels et de tentatives de viols étrangement vite oubliées...

Bien que très cheap et un peu vieillot, "L'ILE INCONNUE" reste un divertissement plein de charme, à classer dans la catégorie des nanars sympathiques, mais oubliables.
Note de : 5.5 sur 10
Publiée le
Ile inconnue, L'
Ile inconnue, L'Ile inconnue, L'Ile inconnue, L'Ile inconnue, L'

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 2 = ?

Cette page a été vue 1883 fois.