pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Il Etait Une Fois Un Meurtre

IL ETAIT UNE FOIS UN MEURTRE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (14) | NEWS (1) | DVDS | VIDEOS
Titre original : Das Letzte Schweigen
Réalisé par Baran bo Odar
Année : 2010
Pays : Allemagne
Durée : 118 min
Note du rédacteur : 9 / 10

L'HISTOIRE

Par une chaude journée d'été, une bicyclette est retrouvée dans un champ de blé. Une jeune fille a disparu depuis plusieurs jours. Vingt-trois ans plus tôt, au même endroit exactement, était assassinée Pia. Le cauchemar va-t-il recommencer ?

LA CRITIQUE

Encore un film qui passera certainement inaperçu et qui n'aura injustement droit qu'à un nombre de copies ultra limité... Et pourtant, "IL ETAIT UNE FOIS UN MEURTRE" vaut vraiment le détour !
Il faut dire que le cinéma allemand nous est rarement servi sur un plateau... Raison de plus pour soutenir ce second long métrage de Baran Bo Odar, après un "SOUS LE SOLEIL" (à ne pas confondre avec la série !) qu'on aimerait beaucoup découvrir en France.
Adaptation cinéma du roman « Le Silence », récompensé à plusieurs reprises, "IL ETAIT UNE FOIS UN MEURTRE" a bénéficié du concours de l'auteur du livre, Jan Costin Wagner, avec lequel le réalisateur a travaillé sur le script, gageant ainsi de la fidélité du scénario par rapport à l'histoire originale.

D'un réalisme saisissant, ce film, qui ressemble un peu à une enquête de « Faites Entrer l'Accusé » version ciné, fait beaucoup penser à un "MEMORIES OF MURDER" outre-Rhin.
Témoin impuissant d'un meurtre dans les 80's, le spectateur ressent toute la lourdeur du terrible secret que porte péniblement le personnage de Timo, torturé par les penchants qu'il n'a cessé de réprimer.
Et lorsque le passé ressurgit soudainement 23 ans plus tard, la tragédie encore dans toutes les mémoires, va réunir tous les acteurs du drame et le leur faire revivre : la mère de Pia (la jeune fille retrouvée à l'époque au fond d'un lac), l'ex-policier chargé de l'enquête, les auteur(s) du crime, les anciens suspects... et David Jahn, le flic en deuil qui s'occupe de la nouvelle affaire de disparition.

Autant de protagonistes véhiculant des émotions intenses, toujours exprimées dans la plus grande simplicité, souvent à travers des silences assez lourds de sens.
La grande force du film réside dans le fait qu'il ne se place du côté d'aucun personnage en particulier et de tous à la fois, sans parti pris, mais avec néanmoins le désir ardent que justice soit rendue, d'où une certaine frustration devant l'enquête qui piétine à cause de l'incompétence du nouveau chef et de son excès de zèle notoire...
De la détresse des parents des disparues (dont on imagine aisément les conséquences, notamment à travers les évènements vécus par les Weghamm et la décrépitude de leur couple), à la passion que l'inspecteur Jahn injecte dans l'enquête (pour lui comme une thérapie), la rencontre entre les différents personnages nous réserve quelques moments surprenants...

La musique mélancolique et pesante renforce ce sentiment de malaise et l'impression d'être un acteur-clé du film. Les vrais (acteurs) sont d'ailleurs criants de vérité : la mère en deuil depuis 23 ans jouée par Kathrin Sass ("GOODBYE LENIN") est particulièrement convaincante sans verser dans le pathos.
Sans fioriture, sans artifice, voilà ce qui qualifie le film dans son ensemble. Et c'est précisément cela qui le rend si attirant, si réaliste, avec en filigrane, le thème de la pédophilie, qui ne sombre jamais dans le voyeurisme.
Note de : 9 sur 10
Publiée le
Il Etait Une Fois Un Meurtre
Il Etait Une Fois Un MeurtreIl Etait Une Fois Un MeurtreIl Etait Une Fois Un MeurtreIl Etait Une Fois Un Meurtre

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
1 + 3 = ?

Cette page a été vue 3779 fois.