pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Hercule Contre Les Vampires

HERCULE CONTRE LES VAMPIRES

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (26) | NEWS | DVDS | VIDEOS
Titre original : Ercole Alla Centro Della Terra
Réalisé par Mario Bava
Année : 1961
Pays : Italie
Durée : 85 min
Note du rédacteur : 9 / 10

L'HISTOIRE

Alors qu'une malédiction s'abat sur tout un peuple et que sa fiancée promise est sous l'emprise d'une maladie incurable, Hercule, vaillant guerrier à la musculature athlétique, se doit, accompagné par Télémaque et Thésion, ses plus fidèles frères d'armes, de s'emparer de la pomme d'or au Jardin des Hespérides...
Son parcours se révèle semé d'embûches car le fruit sacré se trouve dans le royaume d'Hadès, plus précisément dans les abysses de l'Enfer !
De plus, les difficultés sont amplifiées par les nombreuses traîtrises dont fait l'objet Hercule et la colère divine ne semble pas être de son côté, multipliant les obstacles que notre héros va devoir surmonter, non sans mal...
Parviendra t-il à sauver sa dulcinée ?
Le peuple retrouvera t-il confiance et prospérité ?
L'amour et le bien triompheront-ils de la haine et du mal ?

LA CRITIQUE

Malgré un budget dérisoire, Mario Bava, une nouvelle fois, signe un métrage de toute beauté, magnifiée par le jeu de couleurs dont seul le Maestro a le secret, comme à son accoutumée...
Certains plans sont surréalistes de beauté et leur empreinte est irrémédiablement indélébile dans la rétine du spectateur...
A ce titre, la scène parfaitement symétrique de l'invocation de la Sybille confère magistralement une qualité hypnotique au film, relevant du défi pictural jusqu'à l'apothéose !
L'œuvre, assez simpliste au niveau du scénario, trouve tout son intérêt par une inventivité plastique assez peu commune, inhérente aux habitudes de son réalisateur, une nouvelle fois en état de grâce !
Le passage dans le fleuve du Styx, les décors naturels lors de la scène d'ouverture et la beauté sculpturale des comédiennes ne font que renforcer les atouts d'une histoire parfaitement calibrée, véritable compromis entre péplum et film fantastique...
Christopher Lee est parfait en gourou maléfique et Reg Park s'en sort très bien en formant un Hercule tout à fait crédible.
Je pense qu'il est inutile de vous dire que l'on suit avec une certaine fascination les pérégrinations de ce demi-dieu, amplifiant la légende mythologique bien au-delà de ce qui a été vu auparavant...
Bava signe un pur coup de maître, où l'on ne s'ennuie jamais et où l'on passe un moment des plus agréables !
"HERCULE CONTRE LES VAMPIRES", malgré ses SFX désuets et ses dialogues d'un autre âge, peut se targuer d'être l'une des plus fidèles pierres angulaires de la catégorie à laquelle il s'apparente et demeure sans nul doute, le meilleur exemple du croisement rare et improbable « aventures mythologiques / film fantastique »...
Un régal, il n'y a pas d'autre mot !
A voir impérativement, que l'on soit esthète ou non !
Note de : 9 sur 10
Publiée le
Hercule Contre Les Vampires
Hercule Contre Les VampiresHercule Contre Les VampiresHercule Contre Les VampiresHercule Contre Les VampiresHercule Contre Les Vampires

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 4 = ?

Cette page a été vue 2129 fois.