pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Hellboy 2 - les légions d'or maudites

HELLBOY 2 - LES LEGIONS D'OR MAUDITES

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (31) | NEWS (13) | DVDS | VIDEOS (31)
Titre original : Hellboy Ii : The Golden Army
Réalisé par Guillermo Del Toro
Année : 2008
Pays : USA & German
Durée : 120 min
Note du rédacteur : 9 / 10

L'HISTOIRE

Après qu'une ancienne trêve établie entre le genre humain et le royaume invisible des créatures fantastiques ait été rompue, l'Enfer sur Terre est prêt à émerger. Un chef impitoyable qui règne sur le royaume d'en-dessous, renie ses origines et réveille une menace sans précédent : une armée de créatures que personne ne peut arrêter. Maintenant, il est temps pour le super héros le plus indestructible et le plus cornu de la planète de combattre un dictateur sans pitié et ses légions. Il peut être rouge, il peut avoir des cornes, il peut être mal compris, mais si vous voulez que le travail soit bien fait, appelez Hellboy.
Avec ses partenaires du Bureau de Recherche et de Défense Paranormal (B.P.R.D.), sa petite amie pyrokinésique Liz, l'aquatique et empathique Abe Sapien et le mystique protoplasmique Johann, le B.P.R.D voyagera entre notre monde et celui où voguent les créatures que ne peuvent pas voir les humains, où les créatures du monde fantastique sont devenues réelles. Hellboy, créature appartenant aux deux mondes qui n'est accepté dans aucun, devra choisir entre la vie qu'il connaît et une destinée incertaine qui l'attend.

LA CRITIQUE

Ca y est !! Ma réconciliation avec Guillermo Del Toro est effective, après vision de ce "HELLBOY 2". Le très beau "LABYRINTHE DE PAN" avait engagé la procédure, après que le Mexicain m'ait foncièrement déçu avec "BLADE 2" (soit disant une tuerie...je ne le supporte pas plus de 10 mn) et le premier "HELLBOY", mou du genou, mal foutu, et faisant montre d'un manque de maturité qui faisait la force de son premier film 'sérieux', L'échine du diable. D'ailleurs, si "HELLBOY 2" est ce qu'il est, c'est surtout parce qu'il ne s'affiche pas comme la suite de l'échec initial, mais s'inscrit dans la continuité visuelle et thématique de son chef-d'oeuvre, le précité "LABYRINTHE DE PAN".

Pétri d'influences multiples, allant des mythologies diverses (celte, grecque, etc.) à la féérie tolkienienne en passant par quelques auto-citations, "HELLBOY 2" donne à voir un univers unique, visuellement splendide, aux créatures fantasmagoriques étudiées avec soin pour étonner le spectateur : en vrac, l'ange de la mort, la créature naturelle, Docteur Krauss, autant de personnages traités avec déférence, et humour (pour Krauss). Hellboy passerait presque au second plan tant Del Toro s'attache à chaque protagoniste pour le rendre attachant, jusqu'au 'méchant', le prince Nuada, contre qui on ne peut nourrir la haine viscérale mais vitale qu'il voue aux hommes. Ce qui provoque quelques séquences de réelle émotion, assez rares dans un blockbuster pour être soulignées. Malgré tout, Hellboy reste la tête d'affiche, la gouaille et le second degré dégainés aussi vite que ses gros flingues. Et si l'immaturité du démon rouge agaçait dans le premier opus, Del Toro s'engage ici à faire du monstre un personnage de sentiments qui devra faire face à ses responsabilités (pas de spoiler...).

Plus que jamais, la caméra de Del Toro se fait virtuose, jamais ostentatoire, désirant donner à chaque 'grosse scène' l'impact qui convient. Les moments anthologiques s'accumulent, reliés par le fil poétique de la musique de Danny Elfman qui enfin retrouve l'inspiration. C'est simple : avec ce prologue confondant de beauté et qui en remontre à Peter Jackson, on se croirait dans un film de Tim Burton... D'autant que dans les thèmes invoqués, les deux auteurs s'y retrouvent volontiers : lutte entre l'homme anonyme, individualiste, asentimental, et le monde des différents, des laissés-pour-compte, ceux qui font les frais de la peur irrationnelle de l'autre. Une sorte d'holocauste tacite qui laisse indifférent, comme l'affirme Nuada.

"HELLBOY 2" monte instantanément sur le podium des meilleurs adaptations de comic books, et dépasse même ce simple cadre pour s'offrir le luxe d'être un des meilleurs films, tout court, de l'année. On attend le n° 3 annoncé (dans le film même... pas de spoiler) avec une impatience fébrile dont je ne me serais jamais cru capable pour un film de Guillermo Del Toro. Ca sera 25 Pater et 36 Ave Maria...
Note de : 9 sur 10
Publiée le
Hellboy 2 - les légions d'or maudites
Hellboy 2 - les légions d'or mauditesHellboy 2 - les légions d'or mauditesHellboy 2 - les légions d'or mauditesHellboy 2 - les légions d'or mauditesHellboy 2 - les légions d'or maudites

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
EvilAlien666 - 05/04/2010 à 11:56
# 2

Hellboy II est visuellement magnifique mais j'ai eu l'impression que Guillermo Del Toro a plus cherché à créer un univers, magnifique au demeurant je le répète, qu'à raconter une histoire. Très bien pour la forme mais décevant sur le fond.

Sa note: 5/10
phoenix - 12/12/2008 à 17:14
# 1

EXCELLENT, G.Del Toro plus imaginatif ke dans le 1er volet,un tout ptit peu plus sombre mais il y a tout ce kil fo action, humour, amour aussi et de l'aventure.Trés belle reussite

Sa note: 10/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
6 + 5 = ?

Cette page a été vue 1518 fois.