pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Grand Silence, Le

GRAND SILENCE, LE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (9) | NEWS | DVDS | VIDEOS
Titre original : Grande Silenzio, Il
Réalisé par Sergio Corbucci
Ecrit par Sergio Corbucci
Année : 1968
Pays : Italy
Durée : 100 min
Note du rédacteur : 10 / 10

L'HISTOIRE

Dans une contrée de l'Utah, en plein hiver, des chasseurs de prime sans scrupule rançonnent les villageois et n'hésitent pas à appliquer leur propre loi en tuant les malheureux qui auront l'outrecuidance de leur résister...
Le leader de ceux-ci se nomme Tigrero et il demeure impitoyable et assassine tous ceux qui lui barrent le passage de manière cruelle et déterminée...
Jusqu'au jour où, comme sorti de nulle part, un homme muet surnommé « Silence » va tenter de mettre de l'ordre et de venger la veuve d'un défunt qui lui a proposé un marché...
L'heure de la vengeance a sonné, mais l'issue de ce carnage aura-t-elle raison de l'infâme Tigrero ?
Justice sera-t-elle rendue ?

LA CRITIQUE

"LE GRAND SILENCE" est un western italien de très haute volée et carrément atypique de ce genre de productions, qui fit un malheur à l'époque...
Ici, tout est démonstratif mais pas trop outrancier, contrairement à ses homologues et l'atmosphère qui règne est dense et énigmatique...
Le climat hivernal renforce la singularité du propos tenu par ce film où la violence la plus barbare reste de mise, quasiment en permanence...
Klaus Kinski tient une composition digne de sa réputation et complètement diabolique, quant à Jean-Louis Trintignant, il est méconnaissable et impliqué dans son personnage comme rarement un acteur ne l'aura fait !
Les seconds rôles sont également épatants et l'ensemble du film a le mérite de ne laisser absolument aucun temps mort au spectateur qui demeure fasciné par le pouvoir attractif de l'ambiance dégagée...
Un maëlstrom de gunfights vient pimenter l'intrigue et la noirceur dont "LE GRAND SILENCE" fait preuve avec une issue pour le moins nihiliste, a de quoi s'ancrer dans la mémoire de tout cinéphile, même le plus aguerri en la matière...

Corbucci signe ici un de ses plus beaux films, d'une beauté picturale et d'une empreinte pour le moins très osée dans le genre « western italien », bref, encore une fois, un chef d'œuvre intemporel d'une remarquable efficacité et d'une originalité à couper le souffle !
Note de : 10 sur 10
Publiée le
Grand Silence, Le
Grand Silence, LeGrand Silence, LeGrand Silence, Le

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Pierre Balmefrezol - 30/11/2007 à 23:21
# 3

Merde, je me rends compte que "Les Chiens meurent en Hiver", le premier Durango de Swolfs, est completement pompe sur ca!!!!!

Sir GoreSir Gore - 14/09/2007 à 19:52
# 2

Ouhla! ça a l'air good ça. Il faut que je le mate au plus vite!

chienvertchienvert - 12/09/2007 à 19:14
# 1

Un western avec le terrible Klaus Kinski c'est déjà quelque chose, mais avec un Jean louis Trintignant le tout à la sauce Western spaghetti ça doit forcement être grandiose!!!

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 5 = ?

Cette page a été vue 2345 fois.