pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Gamera 2 : L'Attaque De Legion

GAMERA 2 : L'ATTAQUE DE LEGION

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (10) | NEWS | DVDS | VIDEOS
Titre original : Gamera 2: Region Shurai
Réalisé par Shusuke Kaneko
Ecrit par Kazunori Itô
Année : 1996
Pays : Japon
Durée : 96 min
Note du rédacteur : 5 / 10

L'HISTOIRE

Un météore s'écrase au Japon, déversant des centaines de créatures arachnides extraterrestres dans Tokyo. L'armée impuissante face à un tel phénomène tente de résister autant que possible à l'envahisseur. Mais alors que la panique s'installe, et que ces créatures semblent vouloir installer leur colonie sur terre, le Gamera ressurgit des profondeurs pour les affronter. Gigantesque mais seule face à l'ennemi, le monstre pourra t'il venir à bout de cette véritable légion extraterrestre ?

LA CRITIQUE

Alors qu'une météorite s'abat sur le Japon, l'armée est sur les dents. Une créature géante, mi-crevette mi-araignée, se met à terrifier les habitants de Sendai avec son commando de répliques miniatures, détruisant les infrastructures et aspirant sur son passage tout ce qui est fait de verre, à l'instar de milliers de caisses de bières, pulvérisées sans ménagement au grand dam de la jeune scientifique qui s'intéresse à l'affaire.
Puisque les forces militaires peinent à combattre ce monstre venu de l'espace - baptisé Legion - et sa plante géante qui s'apprête à balancer ses graines dans l'atmosphère, Gamera vient à la rescousse pour sauver la Terre de ces nouveaux envahisseurs attirés par les ondes.

Même schéma que le volet précédent, si ce n'est que la population est désormais familière de la tortue géante, gardienne de la planète, et que les méchants monstres ne sont plus des oiseaux, mais des arachnides.
Comme souvent dans ce registre, le gros bémol se situe dans le rythme du film et son surplus de scènes d'opérations militaires (avec de nombreuses réunions des forces de défense et surtout d'interminables ballets de chars), qui ne laissent pas assez de places aux faces à faces entres créatures géantes, le principal intérêt du genre. Cet opus commence donc à devenir intéressant quand débutent les combats (souvent filmés en gros plans), fidèles à la grande tradition du Kaiju Eiga, à coups de boules de feu contre une horde d'insectes aux pattes acérées, qui donneront bien du mal au bienveillant Gamera, lacéré dans sa chair à en repeindre quelques buildings de son sang tout vert.

Bien qu'on apprécie toujours autant les interactions entre bébêtes, jamais très tendres avec l'urbanisme (et à ce titre, on n'échappera pas aux traditionnelles maquettes réalisées avec une grande minutie), on regrettera que même la battle finale soit constamment entrecoupée de dialogues, qui gâchent un peu le spectacle... Un spectacle dont les effets visuels montrent une réelle avancée depuis l'opus précédent, sorti seulement un an avant, avec une recrudescence des images de synthèse notamment dans la conception des « Legion », créatures à l'apparence plutôt convaincante, qui donnent également l'occasion d'assister à quelques giclures de sang humain.

La population, elle aussi, suit l'attraction avec délectation, appareils photos et caméras à la main, un exercice typiquement japonais, alors que la pauvre tortue (très appréciée des enfants) s'en prend plein la tronche. D'ailleurs, les militaires hésiteront à secourir le monstre... Une ingratitude qui fait écho à l'égoïsme du genre humain, déjà à l'origine de catastrophes écologiques qui pourraient bien ne pas plaire très longtemps au protecteur de la planète, comme le suggère l'épilogue du film !
Note de : 5 sur 10
Publiée le
Gamera 2 : L'Attaque De Legion
Gamera 2 : L'Attaque De LegionGamera 2 : L'Attaque De LegionGamera 2 : L'Attaque De LegionGamera 2 : L'Attaque De LegionGamera 2 : L'Attaque De Legion

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 3 = ?

Cette page a été vue 2044 fois.