pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Five Across The Eyes

FIVE ACROSS THE EYES

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (16) | NEWS (1) | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Five Across The Eyes
Réalisé par Greg Swinson
Année : 2006
Pays : USA
Durée : 95 min
Note du rédacteur : 0 / 10

L'HISTOIRE

Cinq adolescentes se perdent sur le chemin du retour d'un match de football. Alors qu'elles s'arrêtent dans un magasin isolé pour retrouver leur route, elles accidentent légèrement le phare d'un 4x4 stationné sur le parking. Effrayées par les problèmes qu'elles pourraient avoir, les jeunes filles s'enfuient à toute allure sur des routes inconnues. Alors qu'elles traversent une région surnommée par les locaux « THE EYES », une lumière apparaît dans le rétroviseur. Cette lumière est le phare du véhicule endommagé, qui se lance dans une terrible série d'attaques contres les cinq jeunes filles. Ce trajet banal devient très vite une véritable bataille pour leur survie...

LA CRITIQUE

Issu d'une énième collection des "Maîtres de l'Horreur" éditée par Emylia, dont on ne pouvait déjà pas dire que le catalogue respirait le prestige bisseux, "FIVE ACROSS THE EYES" est une des purges les plus indéfendables et les plus cyniques qu'il m'ait été donné de voir depuis que je paye ma baguette en euros.

Tant il est vrai que le concept pratique pour les éditeurs de reprendre des films de fond de tiroir pour les caser ensemble dans une collection "Nouveaux Maitres de l'Horreur" a pu donner lieu à quelques bonnes surprises par le passé, mais Emylia sort, avec "FIVE ACROSS THE EYES", du registre du mauvais pour entrer allègrement et sans capote dans celui du suicide annoncé. Pas compliqué : balancez à la presse que votre film a les velléités de "DUEL" avec en prime, cinq bombes dans une bagnole et vous tenez votre DTV.
La réalité étant bien évidemment tout autre, "FIVE ACROSS THE EYES" nous offre en fait une heure et demie de chialements de gamines même pas sexy, le tout filmé en permanence à l'intérieur de l'Espace de papa avec une caméra mini DV, une Maglite et le micro de la webcam. Et dire qu'il s'y sont collés à deux pour la réal.

La photo, si on peut parler de photo, s'élève instantanément au panthéon des images les plus gerbantes de l'histoire, vous aurez le temps de compter les pixels pendant les interminables séquences de poursuite immobile en shakycam hilarante. Le scénario inexistant se fend même d'un final au cynisme palpable, balayant du revers de la main les derniers doutes quant à la sincérité de ce truc, de la race des films qui contribuent à enfoncer la légitimité du ciné de genre à grands coups de bottes de pêcheur.

Ce film n'existe pas, vous n'avez rien vu (signe Jedi de la main)
Note de : 0 sur 10
Publiée le
Five Across The Eyes
Five Across The EyesFive Across The EyesFive Across The EyesFive Across The Eyes

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Tonpère - 04/07/2011 à 17:16
# 5

POURRI.

Léa & Capu - 04/07/2011 à 17:15
# 4

Ce film est nul à chier.
"J'ai besoin que tu fasses pipi !" Nan mais c'est quoi cette réplique à deux balles ?
Les actrices ont surement trouvé leur contrat pour ce film dans un paquet surprise.
On passe 95 minutes à se faire chier. On aurait du mettre ce film en catégorie humour et pas horreur.

Tamère - 18/06/2011 à 05:08
# 3

Ce film-là est vraiment nul à chier. On dirait une version ratée de Détour mortel et de rest Stop. C'est tellement nul que ça en deviens amusant de voir des petites fillettes pleurer leur mère dans ne bagnole de merde. En breff la morale de ce film c'est de ne jamais passer par des raccourcis dans des forêts lorsqu'une folle schysophrène nous pourchasse avec un shotgun à deux francs. Il y a aussi la passe du viole avec le tournevis qui est d'après moi la passe la plus dégoutante du film. En tout les cas il est nul à chier.

Sa note: 2/10
SebastienSebastien - 13/09/2009 à 17:03
# 2

Je l'ai vu hier soir! mdr tellement qu'il est nul je l'ai trouvé pas mal. Bon elle chie dans la bagnolle, l'autre vomit dans ses mains, la psycho est excellente. Bref j'ai trouvé pas mal comme mes verres de vodka bu le même soir .

Sa note: 6/10
Golgoth6 - 03/07/2009 à 18:30
# 1

Sans conteste, claques sanglantes est le film le plus nul qu'il m'ait été donné de voir au cours de ces dix dernières années.
Tout est suggéré dans ce film. Je pensais avoir un bon mélange entre Duel et Détour Mortel. Que nenni ! C'est filmé caméra au poing, style Blair Witch, et sur les 95 minutes que dure le film, on passe 75 minutes à voir cinq jeunes filles pas dotées d'un gramme de matière grise occupées à chialer.

Sa note: 1/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 3 = ?

Cette page a été vue 2652 fois.