pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Eye 3, The

EYE 3, THE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (9) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Jian Gui 10
Réalisé par Oxide Pang, Danny Pang
Année : 2005
Pays : Hong-Kong
Durée : 84 min
Divers : NTSC

DVD provided by : Sensasian
Note du rédacteur : 1 / 10

L'HISTOIRE

Guidés par un ami thaïlandais, quatre jeunes hongkongais décident, par jeu, de provoquer l'apparition de fantômes de huit manières différentes, toutes décrites dans un mystérieux livre...

LA CRITIQUE

Alors que les deux premiers opus des frères Pang se voulaient noirs et horrifiques, ce troisième volet verse carrément dans la comédie, voire le ridicule, n'ayons pas peur des mots !

Un troisième volet intitulé "THE EYE 10" ("THE EYE 3 : L'AU-DELA" chez nous), car il fait en réalité référence aux dix manières de faire apparaître des fantômes, deux d'entre elles constituant les thèmes respectifs des deux précédents épisodes, à savoir la greffe de cornée et la tentative de suicide chez la femme enceinte.

Sans aucun a priori, et ce malgré la modeste qualité de ses deux prédécesseurs et le très relatif talent de ses réalisateurs, l'on était tout de même en droit d'en attendre un minimum de la part de ce troisième et dernier opus de la franchise "THE EYE". Mais après visionnage, un seul mot vient à l'esprit : mauvais ! Et à tel point que cela dépasse l'entendement !

A l'instar de "BANGKOK HAUNTED" (également réalisé par Oxide Pang, mais tout de même d'un niveau supérieur, et sans mal) "THE EYE 10" met en scène une bande de post-ados (mon dieu que c'est original !) en voyage en Thaïlande et en mal de sensations fortes, qui va s'initier à l'invocation d'esprits, un jeu dangereux dont ils ne mesurent pas encore les conséquences...

Hormis le caractère complètement décousu et sans intérêt d'un scénario qui sent le réchauffé, c'est aussi du côté de l'interprétation que ça pèche, avec un casting composé d'acteurs plus ou moins expérimentés, dont la chanteuse Canto-pop Isabella Leong qui jouait là son premier rôle au cinéma (et c'est encore elle qui s'en titre le moins mal, c'est dire !). Des protagonistes très peu convaincants, versant systématiquement dans une insupportable surenchère de niaiserie. Il faut dire que les pauvres n'auront pas été gâtés par leurs rôles... L'un, auteur de flatulences exterminatrices de fantômes, l'autre, victime d'un ballon de basket menaçant... c'est que les Pang Brothers n'ont pas lésiné sur l'humour tout en finesse !

Un cocktail comédie/horreur qui s'avère complètement raté, en particulier à cause de ce foisonnement de gags de mauvais goût pour ados attardés, malheureusement omniprésents tout au long du film. Vraiment, tenir jusqu'à la fin relève de l'exploit tant il n'y a rien à sauver !

Au final, "THE EYE 10" est une sorte de fourre-tout sans réelle trame à la limite du film à sketches, qui ne fait pas peur une seconde, et qui ne fait pas rire non plus (surtout pas !). Difficile d'y voir autre chose qu'une bonne occasion d'exploiter une dernière fois le filon en offrant le chaînon manquant d'une trilogie très inégale en terme de qualité...
Une trilogie qui devrait d'ailleurs faire l'objet de remakes américains, et d'après les derniers potins, ce troisième épisode pourrait bien être réalisé par le maître HK, Tsui Hark...

Un sombre navet à oublier... ou à ne pas voir tout simplement !
Note de : 1 sur 10
Publiée le
Eye 3, The
Eye 3, TheEye 3, TheEye 3, TheEye 3, TheEye 3, TheEye 3, TheEye 3, The

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 4 = ?

Cette page a été vue 3472 fois.