pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Eye 2, The

EYE 2, THE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (7) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Jian Gui 2
Réalisé par Oxide Pang, Danny Pang
Année : 2004
Pays : Hong Kong
Durée : 95 min
Divers : NTSC

DVD provided by : Sensasian
Note du rédacteur : 6 / 10

L'HISTOIRE

Au moment où Joey décide de changer de vie après une tentative de suicide ratée, elle découvre qu'elle est enceinte. Désespérée, la jeune célibataire cherche à contacter son ex-amant, Sam, qui la laisse dans l'expectative. Bien vite, la psychose s'installe, alors qu'elle commence à percevoir d'étranges et effrayantes présences autour d'elle et de son bébé...

LA CRITIQUE

Alors que le titre de ce long-métrage laissait présager la suite tant attendue du premier volet des frères Pang ("THE EYE", "BANGKOK DANGEROUS"), il semble que cela n'ait été qu'un prétexte fallacieux pour attirer le spectateur vers un film de fantômes somme toute assez conventionnel. "THE EYE 2" n'en demeure pas moins d'excellente facture. Si cette fois l'histoire –moins originale– n'est pas signée par les frères Pang, en revanche, leur touche visuelle est belle et bien présente dans la réalisation, à travers des images et des décors soignés et une façon de filmer bien particulière.

Encore une fois, une partie de l'action se déroule en Thaïlande, pays cher à Oxide Pang, où Joey, interprétée par Shu Qi ("VISIBLE SECRET", "MILLENNIUM MAMBO", "A MAN CALLED HERO", "THE STORMRIDERS", "VIVA EROTICA"...), tente de mettre fin à ses jours dans une luxueuse chambre d'un hôtel de Bangkok. Cet événement va déclencher chez elle d'étranges visions, au moment même où elle découvre sa grossesse inopinée. Alors que le mal-être et l'instabilité de la jeune femme s'accentuent, les phénomènes surnaturels se multiplient au fur et à mesure que cette grossesse difficile arrive à son terme.

Les scènes les plus marquantes sont un peu plus spectaculaires que dans le premier opus, insistant sur l'état psychologique de l'héroïne, obsédée par les apparitions d'une mystérieuse femme (jouée par Eugenia Yuan, que l'on a pu notamment voir dans le segment coréen "Going Home" du premier volet de "THREE") qui protège son bébé pour mieux pouvoir s'y réincarner... Shu Qi retranscrit fort bien le désespoir et la solitude d'une Joey prête à tout, surtout au pire, pour préserver son enfant. Cette dualité entre la vie et la mort crée une sorte de connexion avec le monde de l'au-delà, reflet des croyances bouddhistes très présentes dans le film à travers les thèmes des fantômes, de la réincarnation et du Karma...

"THE EYE 2" est sans doute plus palpitant que son prédécesseur, même s'il reste un poil moins mystérieux. Malgré les critiques acerbes dont ce film a fait l'objet à sa sortie, il est tout de même loin d'être si mauvais. Ceci dit, ne vous attendez surtout pas à la suite du premier, ni à une grosse surprise cinématographique !
Note de : 6 sur 10
Publiée le
Eye 2, The
Eye 2, TheEye 2, TheEye 2, TheEye 2, TheEye 2, TheEye 2, TheEye 2, TheEye 2, TheEye 2, TheEye 2, The

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 1 = ?

Cette page a été vue 3101 fois.