pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Effroyable Secret du Docteur Hichcock, L'

EFFROYABLE SECRET DU DOCTEUR HICHCOCK, L'

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (25) | NEWS (1) | DVDS | VIDEOS
Titre original : L'orribile Segreto Del Dr. Hichcock
Réalisé par Riccardo Freda
Année : 1962
Pays : Italie
Durée : 88 min
Note du rédacteur : 7.5 / 10

L'HISTOIRE

Ayant mis au point un puissant anesthésique, le Dr Hichcock l'utilise sur son épouse, Margherita, pour assouvir sa déviance sexuelle : la nécrophilie. Un jour, une surdose accidentelle entraine la mort de la jeune femme. Le Dr Hichcock quitte alors sa résidence à Londres. Il y revient quelques années plus tard, en compagnie de sa nouvelle épouse, Cynthia. Mais, dès la première nuit, la belle subit une apparition fantomatique et menaçante, drapée dans son suaire blanc...

LA CRITIQUE

Dirigé par Riccardo Freda sous le pseudonyme anglo-saxon de Robert Hampton, "L'EFFROYABLE SECRET DU DOCTEUR HICHCOCK" se situe dans la veine des classiques de la Hammer, plaçant son action dans divers décors gothiques à l'époque victorienne : d'un manoir d'apparence luxueuse mais terriblement austère à une crypte servant de caveau familial, en passant par la pièce mortuaire d'une clinique et les jardins peu accueillants qui bordent la demeure.

Evidemment, le nom du docteur évoque celui du maître du suspens et ce ne serait vraisemblablement pas une coïncidence...
Mais bien que l'intrigue ne se montre guère aussi soucieuse du détail que celles portées à l'écran par Alfred Hitchcock, cette production à la lisière du fantastique promet tout de même quelques moments d'angoisse grâce à son atmosphère particulièrement inquiétante. Il faut dire que les penchants nécrophiles du principal protagoniste suffisent à eux seuls à susciter la curiosité, tant ce sujet délicat reste relativement inédit au cinéma, et d'autant plus dans les années 60.

Le personnage de Bernard Hichcock se révèle, du reste, bien plus effrayant que le spectre de sa défunte femme qui hante la demeure, et son comportement à l'égard de sa nouvelle épouse parvient à glacer le sang du spectateur. On pourrait d'ailleurs fort bien imaginer un parallèle entre le chirurgien aux pratiques macabres et le célèbre Jack l'Eventreur : même époque, même type de rapports ambigus vis-à-vis des femmes, sans compter les soupçons portés sur différents membres du corps médical dans l'affaire du tueur de prostituées...

La pauvre femme du docteur, interprétée par la toute fraiche Barbara Steele (alors âgée d'une vingtaine d'années), sera confrontée à un environnement particulièrement hostile, chargé des souvenirs un peu envahissants de Margherita.
Fera-t-elle, à son tour, les frais de l'anesthésique (proche du sérum utilisé dans "Romeo et Juliette") mis au point par son époux ?
C'est ce que vous découvrirez dans "L'EFFROYABLE SECRET DU DOCTEUR HICHCOCK", qui bien que non exempt de défauts, notamment scénaristiques, a le mérite de nous gratifier d'une histoire pleine de charme emballée dans une esthétique quasi-giallesque.
Note de : 7.5 sur 10
Publiée le
Effroyable Secret du Docteur Hichcock, L'
Effroyable Secret du Docteur Hichcock, L'Effroyable Secret du Docteur Hichcock, L'Effroyable Secret du Docteur Hichcock, L'Effroyable Secret du Docteur Hichcock, L'

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
BRUNO MATEIBRUNO MATEI - 28/05/2012 à 11:54
# 1

Chef-d'oeuvre absolu !

Sa note: 10/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
6 + 6 = ?

Cette page a été vue 2182 fois.