pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Drainiac

DRAINIAC

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (10) | NEWS (1) | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Drainiac
Réalisé par Brett Piper
Ecrit par Brett Piper
Année : 2000
Pays : USA
Durée : 81 min
Note du rédacteur : 5 / 10

L'HISTOIRE

Julie doit aider son père à nettoyer et retaper une vieille maison. Tandis que celui s'absente pour faire des courses et un arrêt au bar du coin, les amis de celle ci débarquent et décident de l'aider. La maison a un lourd passé et les tuyaux résonnent de bruits étranges. Les quatre amis vont avoir fort à faire pour rester en vie et combattre cette plomberie hantée.

LA CRITIQUE

Brett Piper n'est pas un nouveau venu dans le domaine de l'horreur bon marché. Il œuvre à plusieurs niveaux depuis les années 80, tant au niveau des effets spéciaux, de l'écriture que de la réalisation.
Ses œuvrettes le cantonnent néanmoins à rester uniquement connu des amateurs hardcore de minuscules budgets sortis directement en vidéo.

Bien que "DRAINIAC" date de 2000 il fleure bon les années 80. Il faut dire que Brett utilise toujours les bons vieux trucages de l'époque, y compris l'image par image pour animer ses créatures.
Si on ne peut qualifier ses réalisations de petits bijoux, on admire malgré tout son dévouement au genre horrifique ainsi que sa capacité à dépasser largement ce qu'on peut attendre de budgets aussi ridicules.
Pour seulement 10 000 dollars, il nous livre une série B, propre et bien emballée avec monstres et spectres comme au bon vieux temps du cinéma Bis.
L'histoire n'est pas originale et les dialogues non plus. Les acteurs, tous amateurs, dont c'est pour la plupart le premier ou le seul film, s'en tirent honorablement mais ne décrocheront aucun prix.
L'avantage ici, c'est qu'on n'a pas la sensation de s'être fait rouler comme c'est bien souvent le cas avec les "Direct To Video".

La nouvelle édition DVD dépasse largement la précédente VHS, avec nouveau master et de nouveaux effets numériques. Rassurez -vous, le film garde tout son charme vintage, mais Piper a seulement pu finaliser les effets, ce qu'il n'avait pas eu le temps de faire à l'époque. Quelques halos lumineux, brumes ou légers changements viennent seulement souligner les FX à l'ancienne.
Les fans de TROMA connaissent peut-être déjà le monsieur pour son "A NYMPHOID BARBARIAN IN DINOSAUR HELL" (1990), quant à ceux de l'acteur porno Ron Jeremy, vous le verrez habillé dans "THEY BITE" (1996).

Si vous aimez l'un des films de Piper, vous aimerez les autres. Ce qui est aussi vrai dans l'autre sens.
Pas de renouveau à l'horizon, ni de trouvailles miraculeuses, mais des petits produits honnêtes et sincères qui vous feront passer un bon moment si vous n'êtes pas trop difficile.
De plus, qui osera aborder le problème des fantômes qui hantent nos tuyaux et nos toilettes?
En tout cas, il a au moins le don de nous attirer avec des titres bien fun et des affiches qui tuent, souvent ornées de donzelles dénudées.
Et comme Brett n'est pas du genre à se foutre de notre gueule, le film contient vraiment la nana à poils de l'affiche au visage déchiqueté et au crâne apparent. Merci Brett ! Les autres, prenez-en de la graine.
Note de : 5 sur 10
Publiée le
Drainiac
DrainiacDrainiacDrainiacDrainiacDrainiac

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
6 + 6 = ?

Cette page a été vue 3629 fois.