pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Donkey Punch

DONKEY PUNCH

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (19) | NEWS (1) | DVDS | VIDEOS (8)
Titre original : Donkey Punch
Réalisé par Oliver Blackburn
Année : 2008
Pays : UK
Durée : 99 min
Note du rédacteur : 5 / 10

L'HISTOIRE

Trois jeunes anglaises, en vacances à Majorque, rencontrent un groupe de garçons membres de l'équipage d'un yacht. Ceux-ci leur proposent une promenade en mer. Alors que la fête bat son plein entre alcool, sexe et drogue, un accident va transformer le rêve en cauchemar...

LA CRITIQUE

Le pitch de l'histoire qui nous est fourni (voir plus haut) n'est pas très explicatif et omet ce qui est le plus attirant et intriguant dans cette affaire : Le Donkey Punch !
Cette pratique sexuelle (irréaliste et irréalisable qui a tout de la légende pour geeks onanistes) consiste à frapper sa partenaire à l'arrière de la tête pendant l'acte sexuel. Ce qui aurait pour effet de contracter ses muscles provoquant plus de plaisir pour son bourreau/petit ami.
On se demande donc bien légitimement ce que ça vient foutre dans tout ça. Serait-ce un slasher qui éliminerait ses victimes avec ce procédé? Et bien non.
Lors de la soirée sur le yacht, les choses dégénèrent et un garçon à qui on venait de vanter les mérites de cet acte machiste hautement héroïque, tente le coup, laissant la pauvre cobaye sur le carreau.
Les garçons décident de masquer ce meurtre involontaire en accident, tandis que les copines de l'infortunée ne voient pas les choses du même œil.

Le problème avec cette petite production anglaise, c'est que le titre et le thème nous laissent présager un contenu assez salace et malsain, mais que le produit fini est en fait bien propret et finalement peu original et surtout pas du tout choquant.
Les jeunes sont beaux et assez (trop) simplistes, à peine plus malins que dans un slasher de base, et leurs réactions souvent niaises font perdre pas mal de crédibilité à un script uniquement construit sur leurs agissements face aux évènements. Le truc c'est qu'il faut tenir 90 minutes sur le bateau et donc ralentir et délayer les évènements considérablement. Alors on se capture, on s'enferme, on attend, on papote entre les petits coups de théâtre, ce qui aboutit inévitablement à une perte de tension déplorable.

La scène du meurtre commençait pourtant bien, avec cette orgie assez longue où on nous montre pour une fois du sexe à la limite de l'érotisme. Bien sûr on attend le fameux coup de grâce, qui hélas est si mal mis en scène qu'on ne le voit ni le ressent vraiment. Ce qui ne manque pas d'être une cruelle déception, renforcée par le fait qu'on ne parlera plus de Donkey Punch à partir de ce moment. Le pire dans tout ça restant qu'on ne saura pas si ça marche ou non. Il loupe donc le coche du film éducatif par la même occasion.

Les morts, volontaires ou non sont honnêtes et gores pour certaines, mais jamais choquantes ni marquantes comme on aurait pu l'espérer.
Il est bien triste qu'un concept aussi choc et attirant proche du cinéma d'exploitation des seventies, ne serve qu'à nous donner un thriller mou du genou de plus.
Si la photo est plutôt jolie, la réalisation proche du téléfilm annihile toute prétention esthétique dans l'œuf. Les acteurs ne sont pas en cause, ils livrent des prestations honnêtes mais la caractérisation des personnages nous ramène sans cesse dans la bouche un goût de comédie pour ados, malgré leurs 25 ans bien sonnés.
En dépit de ses défauts, on peut voir le film d'un œil distrait et pour une fois qu'on n'assiste pas à un énième massacre de tueur masqué, se laisser aller et profiter de ce petit changement.
Pas aussi trash ni déviant que son titre le laisse prévoir, mais bon on a connu bien pire déception.
L'expression qui se prête le mieux ici serait: "Un coup dans l'eau."
Note de : 5 sur 10
Publiée le
Donkey Punch
Donkey PunchDonkey PunchDonkey PunchDonkey PunchDonkey PunchDonkey Punch

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 5 = ?

Cette page a été vue 4670 fois.