pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Divide, The

DIVIDE, THE

Titre original : The Divide
Réalisé par Xavier Gens
Année : 2011
Pays : Allemagne, USA, Canada
Durée : 112 min
Note du rédacteur : 5 / 10

L'HISTOIRE

Quand une explosion cataclysmique ravage la ville de New York, huit personnes se réfugient dans le sous-sol de leur immeuble. Des tensions et des rivalités apparaissent parmi les rescapés qui survivent grâce aux réserves déclinantes d'eau et de nourriture. Soudain, des hommes en combinaison pénètrent dans l'abri et font feu sur ses occupants. Eva, la seule jeune femme du groupe, va devoir s'endurcir pour survivre à cette menace extérieure...

LA CRITIQUE

Après les très moyens "FRONTIERE(S)" et "HITMAN", Xavier Gens s'attaque ici à une histoire post-apocalyptique, avec un casting assez intéressant. Le film s'ouvre avec des images de bombardements pour enchainer sur le lieu où va se dérouler tout le reste de l'intrigue : une sorte d'appartement souterrain où se sont réfugiés huit survivants. Parmi eux, il y a la froide Eva – Lauren German, vue dans "HOSTEL – CHAPITRE II" et le remake de "MASSACRE A LA TRONCONNEUSE" - Mickey, interprété par Michael Biehn, le propriétaire bizarre des lieux et Rosanna Arquette, dont le personnage subira une sacrée descente aux enfers.

Point positif, ce huis-clos est assez bien rythmé dans sa première partie pour conserver notre attention, entre tentatives d'évasions (vite avortées) et prises de bec collectives. Petit détail frustrant cependant, on se serait attendus à quelque chose de plus original lorsque des gars en grosse combinaison anti-contagion font irruption dans l'appartement... mais non. On repart bien vite dans quelque chose de plus classique et Xavier Gens s'attache à observer les réactions et les luttes d'intérêts d'un groupe d'humains plongé dans une situation de crise. Evidemment, la situation va devenir de plus en plus tendue à mesure que les vivres vont manquer et Mickey, le propriétaire de l'appartement, n'arrange rien à la situation avec sa paranoïa et ses cachotteries.

Vous l'aurez deviné, tout l'intérêt du film réside à savoir qui va s'en sortir... et dans quel état. Ainsi, dans la deuxième partie, on assiste à une sorte de « craquage collectif » où tout le monde devient violent et fait n'importe quoi, et où le personnage de Rosanna Arquette, particulièrement effacé dans la première partie, va se trouver dans des situations franchement dégradantes... Notre curiosité malsaine est satisfaite, mais on ne peut s'empêcher de pester devant le côté caricatural des personnages et la fadeur de notre héroïne... Rien de fantastique à attendre du côté du dénouement, lui aussi bien trop classique. Ainsi, "THE DIVIDE" se regarde d'un œil, mais on ne ressent en rien le côté oppressant d'un bon huis-clos.

Note de : 5 sur 10
Publiée le
Divide, The
Divide, TheDivide, TheDivide, TheDivide, The

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
CannibalorCannibalor - 27/05/2012 à 03:08
# 2

Après toutes les vidéos, infos, teasers, qui avaient filtré, je m'attendais moi aussi à un truc de fou, mais bon... relativement banal.

Sa note: 5/10
samael66 - 22/05/2012 à 18:01
# 1

je m'attendais a quelque chose d'un peu différent de ça, encore un autre film qui m'a royalement déçu, je pensais que ce film allait sortir du lot ,mais non, huis-clos faiblard. une surprise post-apocalyptique que j'ai bien aimé récemment Hell dans la même veine que The Road.

Sa note: 5/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 1 = ?

Cette page a été vue 2997 fois.