Version Anglaise Flux RSS d'Oh My Gore  Suivez Oh My Gore ! sur Facebook Suivez Oh My Gore ! sur Twitter Suivez Oh My Gore ! sur Google Plus Suivez Oh My Gore ! sur Dailymotion 
pixel
Retour à l'accueil FlecheCritiquesFleche

Critique du film Devil's Bloody Playthings, The

DEVIL'S BLOODY PLAYTHINGS, THE

FICHE  |  CRITIQUE(S)  |  PHOTOS (12)  |  NEWS  |  DVDS (1)  |  VIDEOS
  •  
  • Share
Devil's Bloody Playthings, The
Titre original : The Devil's Bloody Plaything
Réalisé par
Année : 2004
Pays : USA
Durée : 85 min
Note du rédacteur : 8 / 10

 

L'HISTOIRE

Une jeune femme très jolie et manipulatrice aborde des personnes de sexe féminin au gré de ses rencontres, le plus souvent dans la rue...
Mais un scénario pervers et machiavélique se met en place dès lors que les filles arrivent à son domicile !
En effet, elle les séquestre en les saoulant à l'alcool voire en les droguant à la cocaïne !
Puis elle les enferme dans une pièce de son appartement et filme le moindre de leurs comportements !
Un jeu pervers entre la geolière et sa victime se met alors en place, le tout agrémenté de sexe et dans la perversion la plus ultime !
L'héroïne du film ira même jusqu'à "inviter" des hommes qui se plieront à des "jeux" sexuels sans aucune retenue ...
La jeune et belle prisonnière se rendra t-elle compte qu'elle est dans une situation critique ?
Parviendra t-elle à s'échapper de ce carcan infernal où elle est plongée ?
La police sera t-elle avertie par de tierces personnes des agissements barbares et des sévices infligées par la maniaque sexuelle qui l'enferme ?
Autant de questions que le film soulève... en ne ménageant pas, pour autant, le spectateur de scènes chocs du plus bel effet !




LA CRITIQUE

Petit film totalement indépendant réalisé avec un budget misérable, on peut dire que le pari est plutôt réussi !
"THE DEVIL'S BLOODY PLAYTHING" a atteint ses objectifs, à savoir choquer voire révulser le spectateur, tout en le laissant hypnotisé par la beauté maladive des séquences qui se succèdent à un rythme soutenu et dans la perversion absolue !
Zoe Moonshine et Ruby La Rocca sont d'une beauté plastique époustouflante et le film se suit avec un plaisir coupable, un peu comme si le spectateur était plongé dans un rôle de voyeur...

Certaines scènes sont vraiment extrèmes (notamment la scène de masturbation -suggérée- avec une issue des plus masochistes !) et le film baigne dans un climat très glauque, carrément maladif et obsédant, jusqu'à l'entêtement !
Les rares sorties en dehors de l'appartement apportent de la fraîcheur et font respirer le spectateur pris dans un tourbillon d'intensité lors des scènes (étouffantes) tournés dans les pièces du logement de la geolière...
Un climat pesant s'installe dès lors et on se demande bien qu'elle pourra être l'issue de ce cauchemar qu'est "THE DEVIL'S BLOODY PLAYTHING" !

Une photographie irréprochable et un scénario qui tient la route s'ajoutent à la qualité du film qui, sans être un chef d'oeuvre, est quand même un bon moment à suivre...
Malgré certaines lenteurs, on peut de laisser manipuler, à notre tour, par Zoe Moonshine, au charme de braise et à la perversité incendiaire !
Un film qui reste au-dessus de la moyenne des productions indépendantes auquel il s'apparente...
Devil's Bloody Playthings, The Une jeune femme très jolie et manipulatrice aborde des personnes de sexe féminin au gré de ses rencontres, le plus souvent dans la rue...
Mais un scénario pervers et machiavélique se met en place dès lors que les filles arrivent à son domicile !
En effet, elle les séquestre en les saoulant à l'alcool voire en les droguant à la cocaïne !
Puis elle les enferme dans une pièce de son appartement et filme le moindre de leurs comportements !
Un jeu pervers entre la geolière et sa victime se met alors en place, le tout agrémenté de sexe et dans la perversion la plus ultime !
L'héroïne du film ira même jusqu'à "inviter" des hommes qui se plieront à des "jeux" sexuels sans aucune retenue ...
La jeune et belle prisonnière se rendra t-elle compte qu'elle est dans une situation critique ?
Parviendra t-elle à s'échapper de ce carcan infernal où elle est plongée ?
La police sera t-elle avertie par de tierces personnes des agissements barbares et des sévices infligées par la maniaque sexuelle qui l'enferme ?
Autant de questions que le film soulève... en ne ménageant pas, pour autant, le spectateur de scènes chocs du plus bel effet !
Note de Killjoy : 8 sur 10
Publiée le




- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
# 1
KilljoyKilljoy - 05/01/2008 à 22:09
un petit film expérimental qui prévaut surtout pour la beauté incendiaire des deux actrices principales...
Sa note: 8/10
.:..:..:.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 6 = ?

Cette page a été vue 1775 fois.




© 2001-2013 Oh My Gore ! - Mentions Légales
Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs et ne sont diffusés que dans un but informatif.

- Liens - Contacts - OMG Army -

SciFi-Universe.com | Halluciner.fr


Oh My Gore !
Cinéma / Films Gore, Horreur, Trash, Splatter & Fantastique

-|- In Gore We Trust -|-

Visitez le site de Ear Visitez le site de Peta France