pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Détective Dee II : La Légende du Dragon des Mers

DETECTIVE DEE II : LA LEGENDE DU DRAGON DES MERS

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (25) | NEWS (1) | DVDS | VIDEOS
Titre original : Di Renjie: Shen Du Long Wang
Réalisé par Hark Tsui
Année : 2013
Pays : China
Durée : 134 min
Note du rédacteur : 7 / 10

L'HISTOIRE

L'impératrice Wu règne sur la dynastie Tang aux côtés de l'empereur Gaozong. Elle envoie sa flotte vers l'empire Baekje afin de soutenir cet allié de longue date, envahi par le belliqueux empire Buyeo. Mais, juste après leur départ, les navires sont attaqués par une mystérieuse et gigantesque créature surgie du fond des mers.
Les habitants de Luoyang, la capitale orientale, pensent qu'il s'agit d'un dragon des mers. Afin d'apaiser ce dernier, la courtisane Yin, « la plus belle fleur de Luoyang », est choisie pour être enfermée dans le Temple du Dragon des Mers ; en fait une punition qui lui est infligée pour avoir refusé les avances de riches notables.
L'impératrice Wu, qui n'a guère de temps à accorder à ces superstitions, ordonne à Yuchi Zhenjin, le Commissaire en chef du Temple Suprême, d'enquêter sur l'acte de sabotage dont la flotte a été victime. Elle suspecte les sympathisants de l'empire Buyeo d'être à l'origine du complot.
Par chance, Dee Renjie arrive à Luoyang le même jour pour prendre ses fonctions de magistrat au Temple suprême. Son poste englobe les fonctions de détective, juge et bourreau. Dans la rue, Dee et Yuchi assistent à la procession menant la courtisane Yin jusqu'au Temple du Dragon des Mers. Tous deux sont époustouflés par sa beauté. Sur le chemin du Temple Suprême, Dee aperçoit un groupe d'étrangers sortir d'une maison de thé, s'envelopper dans des vêtements de moines taoïstes, et se diriger vers un canal menant au temple... Ce n'est que le début des péripéties qui amèneront le Détective Dee à résoudre l'énigme de la Légende du Dragon des Mers...

LA CRITIQUE

Deuxième épisode de la saga de Tsui Hark consacrée au Juge Ti, "DETECTIVE DEE II : LA LEGENDE DU DRAGON DES MERS" n'est pas la suite de "DETECTIVE DEE : LE MYSTERE DE LA FLAMME FANTOME", sorti en 2011 sur les écrans français, mais un retour sur les origines de celui que l'on surnomme le Sherlock Holmes chinois, personnage ayant réellement existé et ayant inspiré bon nombre de romans.

L'action se déroule donc plusieurs décennies avant les exploits de Dee Renjie dans l'affaire de la flamme fantôme, alors qu'il s'apprête à entrer en fonction au Temple Suprême sous le règne de l'impitoyable impératrice Wu, incarnée une fois encore par Carina Lau. Tandis que Lin Gengxin reprend le rôle de Shatuo tenu par Tony Leung Ka Fai dans le précédent opus, c'est Mark Chao qui reprend celui interprété par Andy Lau, un jeune Dee impertinent mais déjà extrêmement perspicace et ingénieux, qui va devoir résoudre sa première affaire dans la capitale de Luoyang.
Dans la même veine que son prédécesseur, "LA LEGENDE DU DRAGON DES MERS" nous immerge dans la Chine ancienne de la Dynastie Tang, pour une aventure à la lisière du fantastique dans laquelle se mêlent énigmes, conspirations, romance, superstitions et bien sûr, combats d'arts martiaux finement chorégraphiés.

Esthétiquement, le film dispose d'une 3D native bien gérée, mais surtout d'une photographie magnifique, notamment grâce des costumes et des décors époustouflants. Les reconstitutions de bâtiments d'époque sont très réussies, et Tsui Hark nous balade de Temple du Dragon des Mers et Pavillon des Hirondelles aux couleurs chatoyantes, en Palais Royal luxueux et Île aux Chauves-souris mystérieuse.
Mais malgré la diversité des décors et le soin apporté à ceux-ci, les nombreux effets numériques peinent encore à convaincre pleinement, bien qu'ayant indéniablement bénéficié du progrès technologique depuis "LE MYSTERE DE LA FLAMME FANTOME". Ainsi, certaines scènes sentent le studio et le fond vert à plein nez, tandis que l'énorme monstre marin qui sème la terreur au sein de la flotte impériale n'est pas tout à fait concluant.

"LA LEGENDE DU DRAGON DES MERS" est une production ambitieuse du même calibre que le premier volet (et que le remake "DRAGON GATE" réalisé entre les deux), qui, malgré quelques longueurs et excentricités visuelles assez kitsch dont seul le réalisateur hongkongais a le secret, reste un divertissement spectaculaire, plein de suspens et de mystère.
Note de : 7 sur 10
Publiée le
Détective Dee II : La Légende du Dragon des Mers
Détective Dee II : La Légende du Dragon des MersDétective Dee II : La Légende du Dragon des MersDétective Dee II : La Légende du Dragon des MersDétective Dee II : La Légende du Dragon des MersDétective Dee II : La Légende du Dragon des MersDétective Dee II : La Légende du Dragon des MersDétective Dee II : La Légende du Dragon des Mers

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 2 = ?

Cette page a été vue 5944 fois.