pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Destination Finale 5

DESTINATION FINALE 5

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (45) | NEWS (8) | DVDS | VIDEOS (17)
Titre original : Final Destination 5
Réalisé par Steven Quale
Année : 2011
Pays : USA
Durée : 92 min
Note du rédacteur : 6 / 10

L'HISTOIRE

Dans ce cinquième épisode, la Mort est toujours aussi omniprésente et se déchaîne après qu'un homme soit victime d'une terrible prémonition, laquelle permet de sauver ses collègues de l'effondrement d'un pont suspendu.

LA CRITIQUE

Cinquième volet de la série et premier à n'être réalisé ni par James Wong, ni par David R. Ellis (réalisateur de "SHARK 3D", prochainement sur nos écrans), "DESTINATION FINALE 5" reprend très logiquement, et sans surprise, les mêmes recettes que ses prédécesseurs. Après le crash aérien, le carambolage, l'accident de montagnes russes et l'affaissement de la tribune de spectateurs pendant une course automobile, le séminaire professionnel voué à tourner au drame est évité de justesse par Sam et ses visions de l'effondrement du pont suspendu sur lequel leur car est pris au piège.

La particularité de cet opus réside principalement dans l'utilisation constante de la technologie 3D (que le quatrième épisode avait déjà testée avec parcimonie). Et à ce titre, force est de constater qu'elle fonctionne particulièrement bien pour toute les séquences qui placent le spectateur du point de vue de la future victime et/ou qui mettent en scène différents projectiles.
Ainsi, et toujours dans l'attente du détail idiot qui déclenchera une mort excessivement violente et farfelue, on se retrouve pris au jeu devant des scènes de plus en plus gores, assaisonnées d'un humour noir résolument plus prononcé que dans le reste de la « saga ».
Après un interminable générique d'intro vantant ostensiblement les mérites du relief, le spectaculaire effondrement du pont donne le ton. S'ensuivront de savoureuses et improbables exécutions bien sanguinolentes, toujours dans l'excès le plus grossier et le plus - volontairement - grotesque.

Et c'est bien là tout l'intérêt du film - le seul à vrai dire - puisque le soi-disant développement des personnages n'est qu'un prétexte à une série de mises à mort, qui devraient non seulement contenter les fans de la franchise, mais aussi convaincre les adeptes de l'auto-dérision qui pouvaient trouver les autres épisodes un poil pompeux.
Une légèreté plus que bienvenue pour ce divertissement pop corn jouissif et efficace, à voir de préférence en 3D, qui renoue avec les caméos de Tony Todd (présent dans les deux premiers volets).
Et si la boucle semble finalement bouclée à la fin de "DESTINATION FINALE 5", nous ne sommes jamais à l'abri d'une suite !
Note de : 6 sur 10
Publiée le
Destination Finale 5
Destination Finale 5Destination Finale 5Destination Finale 5Destination Finale 5

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
jambonpuree59 - 01/02/2012 à 21:42
# 2

de toute façon , les destianation finale n'ont jamais été tres bien , c'etait juste fun de voir comment les mecs mourraient, mais tu n'as pas tort jusqu'au 4 ça méritait de se voir mais la ça devient pathetique!

Sa note: 4/10
Tara - 01/11/2011 à 00:30
# 1

Le numéro 4 était ridicule, le 5 termine de pourrir définitivement une franchise pourtant très sympathique au départ; la seule scène valable étant celle du pont, le reste n'est que du réchauffé ! Quand on pense que l'honneur de la série aurait été sauvé si elle s'était arrêté au 3eme comme prévu à l'origine, c'est vraiment triste ! Alors, rendez-vous en 2030 pour Destination Finale 15 ? Franchement, mais de qui se moque t'ont ?

Sa note: 3/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 2 = ?

Cette page a été vue 3611 fois.