pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Der Samurai

DER SAMURAI

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (10) | NEWS (1) | DVDS | VIDEOS (1)
Titre original : Der Samurai
Réalisé par Till Kleinert
Ecrit par Till Kleinert
Année : 2014
Pays : Germany
Durée : 79 min
Note du rédacteur : 5.5 / 10

L'HISTOIRE

Jakob, un jeune flic timide, mène une vie terne dans sa petite ville de province du Brandebourg. Un soir, il croise la route d'un travesti charismatique ivre de vengeance qui, armé d'un katana japonais, cultive un goût prononcé pour la décapitation. Troublé, Jakob cherche alors autant à l'arrêter qu'à l'accompagner dans son odyssée meurtrière...

LA CRITIQUE

Premier film et projet de fin d'études d'un jeune réalisateur déjà à l'origine de plusieurs courts-métrages, "DER SAMURAI" est le genre de petite production indépendante qui laisse relativement perplexe.
Si Till Kleinert affirme avoir été inspiré par des œuvres comme "THE HITCHER" et "LA COMPAGNIE DES LOUPS", l'ambiance lynchéenne de son film et l'ambigüité de ses personnages forment un ensemble assez inédit, qui ne plaira assurément pas à tout le monde...

Alors que Jakob, un jeune flic en quête de virilité (et d'identité), tente d'éloigner un loup de son secteur, il se retrouve aux prises avec un étrange personnage qui sème la terreur dans le patelin paumé où il réside avec sa grand-mère.
A mi-chemin entre l'héroïne de "KILL BILL" et le psychopathe du "SILENCE DES AGNEAUX", ce dernier provoque une onde de choc en Jakob (lui-même assez proche physiquement de Luka Magnotta, "le dépeceur de Montréal"), générant à la fois répulsion et fascination chez le jeune homme, qui va progressivement succomber à ses instincts les plus sombres et les plus bestiaux...

Avec son sous-texte clairement gay-friendly, "DER SAMURAI" ressemble à un rite de passage, à une fable initiatique un peu déroutante, chargée de symboliques et de références aux contes de fée. Dans une atmosphère surréaliste, le face à face sanglant et érotique qui se joue entre les deux hommes crée un certain malaise, autant qu'il peut déstabiliser par sa singularité. La figure du loup se confond ainsi avec celle du sabreur travesti pour mieux instaurer la confusion dans l'esprit du héros et l'entrainer à révéler sa véritable nature, au cours d'une seule et unique nuit pendant laquelle les habitants moqueurs s'apprêtent à passer un sale quart d'heure.

Intéressant parce qu'il s'aventure hors des entiers battus et ose prendre des risques, quitte à perdre certains spectateurs en cours de route, le film écrit et réalisé par Till Kleinert ne laisse pas indifférent. Pour autant, après une intro qui nous plonge trop rapidement dans le vif du sujet, "DER SAMURAI" se montre un peu trop laborieux et expérimental pour faire l'unanimité.
Note de : 5.5 sur 10
Publiée le
Der Samurai
Der SamuraiDer SamuraiDer SamuraiDer SamuraiDer SamuraiDer Samurai

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 5 = ?

Cette page a été vue 3067 fois.