pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Décadence

DECADENCE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (11) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Décadence
Réalisé par Jean-Clément Gunter
Année : 1998
Pays : Suisse
Durée : 79 min
Note du rédacteur : 7 / 10

L'HISTOIRE

Au travers de diverses périodes, nous suivons l'enfance de trois garçons qui ont le même point commun : ils ont été élevés par des parents complètement névrosés, qui les ont battus et fait subir les pires humiliations, aussi bien en les torturant qu'en les traumatisant de manière sauvage et hautement réprimable...
Les années s'écoulent et nous nous retrouvons en 1995 !
Les trois hommes ont grandi et ils sont maintenant adultes... On est en 1995 !
Ils vivent dans une mansarde en pleine montagne helvétique et sont devenus de véritables psychopathes, dangereux et cannibales de surcroit !
Ils ont recueilli avec eux un gamin de douze ans à qui ils décident de faire "l'éducation" par le biais d'une philosophie satanique et dans un bain de sang infernal, ils appliqueront leurs théories barbares et inhumaines !
Un couple qui fait du jogging sera leurs premières victimes mais les villageois, alertés, viendront en renfort pour mettre les individus hors d'état de nuire...
Le curé du faubourg, complètement dépassé par les événements, viendra leur prêter main forte !
Réussiront-ils à endiguer ces flots de violence ?
La rédemption se fera t-elle dans l'esprit de ces dangereux tueurs ?
Justice sera t-elle rendue dignement ?

LA CRITIQUE

Soyons clairs, ce "DECADENCE" est certainement le meilleur film de Gunter, tourné un peu avant son inénarrable "LA FORET DES DEMONS", il fait preuve de beaucoup de rigueur dans sa mise en scène et le film a tout pour obtenir un statut "culte" !
Même si l'interprétation reste quelque peu médiocre (les acteurs "récitent" toujours leurs textes comme dans "LA FORET DES DEMONS"), il n'en demeure pas moins que Gunter s'applique dans les cadrages, le rythme des séquences et l'ambiance poético-malsaine fonctionne à merveille tout le long du métrage...
Une dose de sexe et des scènes "gore" viennent compléter le tableau et le film s'avère une véritable réussite, dénuée de temps morts...
Ce n'est pas non plus un chef d'oeuvre mais il remonte le niveau du cinéma helvétique de par son originalité, ce qui est à souligner !
Les décors forestiers sont bien exploités et l'ambivalence des personnages (Gentils hystériques/Méchants sympathiques bien que dégénérés !) est très travaillée, même si Gunter en prend jamais part ni pour les uns ni pour les autres (mention spéciale aux dix dernières minutes du film, très évocatrices !).
Bref, "DECADENCE", malgré quelques défauts mineurs, est une vraie révélation et la bonne volonté affichée par Gunter ne peut qu'être saluée, surtout quand on sait les difficultés qu'il a rencontrées pour produire et distribuer son film...
Courage ! Monsieur Gunter, vous tenez le bon bout ...
Note de : 7 sur 10
Publiée le
Décadence
DécadenceDécadenceDécadenceDécadence

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Catherine - 23/06/2008 à 13:44
# 3

Le seul réalisateur de long métrage horreur en Suisse? Quelle prétention .Ce film est un navet.

Canaille - 17/01/2008 à 15:28
# 2

Un film qui accroche du début à la fin, gore, poétique. Vraiment étrange. J'adore.

Sa note: 10/10
SebastienSebastien - 30/12/2007 à 15:12
# 1

Ce film aurait été parfait avec plus de moyen et de tunes. Là c'est une grosse série z. Dommage. Par contre y'a la bande annonce la forêt des démons qui m'avait fait hurler de rire.

Sa note: 4/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
1 + 2 = ?

Cette page a été vue 3703 fois.