pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Dead Sushi

DEAD SUSHI

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (20) | NEWS (1) | DVDS | VIDEOS (1)
Titre original : Deddo Sushi
Réalisé par Noboru Iguchi
Année : 2012
Pays : Japon
Durée : 91 min
Note du rédacteur : 6.5 / 10

L'HISTOIRE

Fille d'un grand chef sushi renommé, Keiko, 21 ans, s'enfuit de sa maison pour ne plus avoir à subir des entraînements de kung-fu devenus trop stricts. Elle se réfugie dans une auberge où un staff excentrique et un groupe de pharmaciens en séminaire la ridiculisent. Mais un ancien pharmacien avide de vengeance répand un sérum capable de transformer les sushi en créatures affamées...

LA CRITIQUE

Générique d'ouverture : Keiko, 21 ans, est sexy comme une marchande de poisson cru. Son père, un sushi master à la tête de vieux morse, la forme à l'art de préparer la darne fraîche d'une manière on ne peut plus martiale. Et de nous dévoiler une séquence d'initiation au taï-(su)chi, art culinaire visant à maîtriser la tradition sushistique familiale ancestrale, tout en parant une pluie de coups de pieds-poings-couteau, assénée allègrement par le paternel en personne et ce, sans pitié ni repos. Le générique se termine sur la fuite de fifille qui n'en peut plus, et on la comprend.

Le t(h)on est ainsi donné, absurde comme il se doit, Sushi Typhoonesque par excellence jusque dans le titre. On retrouve Keiko, serveuse dans une auberge isolée, au personnel pour le moins excentrique. Là, le-dit personnel et un groupe de pharmaciens véreux en séminaire la ridiculisent ; elle leur botte le cul. C'est le moment que choisit un ancien généticien avide de vengeance pour faire irruption et répandre un sérum capable de transformer les sushis en créatures affamées de chair humaine.... Et ça part en sushette !
Personnages excentriques, veules et ridicules, jeunes femmes dénudées, intrigues grand-guignolesques, combats désopilants, situations absurdes... Pour ce qui reste de l'heure trente et une de cette comédie horrifique déjantée, c'est festival ! Les sushis vont, courent, volent, se vengent et parlent avec des petites voix fabuleuses boostées à l'hélium. Horde sauvage menée poulpe battant par le généticien, qui, entre temps a muté en thon géant maniant la hache avec une efficacité redoutable.
Autant vous dire que la subtilité de l'humour déployé, de l'intrigue élaborée et des trucages utilisés est toute relative, mais on s'en fout !

Dans cette vaste escalade du n'importe quoi, les comédiens s'en donnent à cœur joie et gorge déployée, quand cette dernière parvient à rester reliée à leur corps... Les situations dégénèrent allègrement et, même s'ils sont de qualités inégales, les effets spéciaux, confiés pour l'occasion à Yoshihiro Nishimura ("TOKYO GORE POLICE"), sont suffisamment gores et grotesques pour relever le tout à la sauce wasabi. Juste histoire de vous mettre le saké à la bouche : sushis dévorant de l'intérieur façon "ALIEN" ou de l'extérieur façon "PIRANHAS", décapitations et mutilations diverses, hectolitres de sang, poulpes défigurant, zombies bavant du riz, nunchaku en sushi... j'en passe et des meilleures.
Au final, la jeunette se révèle maîtresse dans l'art subtil - mais pas trop - du sushi-combat et dégomme tout sur son passage jusqu'au boss de fin de niveau, le sémillant "Tuna-face". Dernière survivante (spoiler !), elle s'en retourne montrer à papa qu'elle maîtrise grave et lui fout sa tannée sur le générique de fin dans une ambiance bon enfant toute familiale : la boucle est bouclée !

Si au final ça vous chatouille les narines et vous pique les yeux : c'est normal. Mais bon, on savait ce qu'on allait voir et pourquoi, alors...
Note de : 6.5 sur 10
Publiée le
Dead Sushi
Dead SushiDead SushiDead SushiDead Sushi

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 3 = ?

Cette page a été vue 2713 fois.