Version Anglaise Flux RSS d'Oh My Gore  Suivez Oh My Gore ! sur Facebook Suivez Oh My Gore ! sur Twitter Suivez Oh My Gore ! sur Google Plus Suivez Oh My Gore ! sur Dailymotion 
pixel
Retour à l'accueil FlecheCritiquesFleche

Critique du film Couteau Sous La Gorge, Le

COUTEAU SOUS LA GORGE, LE

FICHE  |  CRITIQUE(S)  |  PHOTOS (8)  |  NEWS  |  DVDS  |  VIDEOS
  •  
  • Share
Couteau Sous La Gorge, Le
Titre original : Le Couteau Sous La Gorge
Année : 1986
Pays : France
Durée : 85 min
Note du rédacteur : 3 / 10

 

L'HISTOIRE

Catherine, une jeune et très belle femme court pratiquement nue et de manière effrénée dans les rues de Paris pour se rendre au commissariat de police...
Elle prétend qu'on a tenté de la violer sauvagement et décrit ses agresseurs...
Mais l'équipe de policiers n'est pas dupe : ce n'est pas la première fois que Catherine Legrand leur fait un coup pareil !
Il s'agit en fait d'un scénario bien rôdé, monté de toutes pièces et Catherine est en fait schizophrénique et mythomane !
Sous la direction de Valérie Landis, Catherine pose pour des photos de charme orchestrées par un certain J-B, photographe violent et boiteux, qui n'hésite pas à la frapper et à piquer des crises de nerfs hystériques !
Jusqu'au jour où toute l'équipe décide sans autorisation de faire des clichés érotiques dans un lieu pour le moins funeste, à savoir entre les tombes d‘un cimetière !
Un malheureux témoin assiste à la scène de manière inopinée et cela va la perturber gravement...
Une série de meurtres atroces va alors débuter et Catherine sera au centre de cette machiavélique machination, elle sera menacée directement et indirectement, par téléphone, notamment !
Nicolas Béraud, son voisin d'immeuble, sera son principal réconfort, mais ce dernier cache un terrible secret, défiant toute logique !
Le tueur sera-t-il stoppé ?
Catherine sera-t-elle libérée de ses pulsions paranoïaques ?
Quelles sont les motivations du meurtrier qui agit sans aucune logique et sans la moindre distinction avec ses victimes ?




LA CRITIQUE

Sous le pseudonyme de Claude Mulot, Frédéric Lansac (légendaire metteur en scène de films X dans les années 70, notamment son chef d'œuvre "MES NUITS AVEC..." qui lui valut gloire et renommée mondiale) signe un « giallo » à la française en 1986 avec ce calamiteux "COUTEAU SOUS LA GORGE".
Soyons honnêtes, sa tentative de pondre un polar violent à la sauce cassoulet est très louable et un soin tout particulier a été accordé aux actrices et au climat d'angoisse latent tout le long du métrage...
Hélas, la mayonnaise a bien du mal à prendre et la révélation finale quant à l'identité du meurtrier demeure incongrue et pour le moins énigmatique !
Reste de nombreux bons moments, non exempts d'un comique involontaire (Florence Guérin complètement hystérique, le meurtre dans la baignoire, les accès de folie répugnants du photographe...).
Il aurait fallu un peu plus de magie et que Lansac pose son intrigue une bonne fois pour toutes au lieu de partir dans tous les sens...
A défaut d'avoir le charme des films de Argento (dont il se réclame sans vergogne), "LE COUTEAU SOUS LA GORGE" reste un film typique des années 80, vite vu mais qui ne laisse pas un souvenir impérissable, au vu de son manque d'ambition et de sa crédibilité famélique...
A réserver aux inconditionnels de nanars et de curiosités !

(Source photo : Nanarland)
Couteau Sous La Gorge, Le Catherine, une jeune et très belle femme court pratiquement nue et de manière effrénée dans les rues de Paris pour se rendre au commissariat de police...
Elle prétend qu'on a tenté de la violer sauvagement et décrit ses agresseurs...
Mais l'équipe de policiers n'est pas dupe : ce n'est pas la première fois que Catherine Legrand leur fait un coup pareil !
Il s'agit en fait d'un scénario bien rôdé, monté de toutes pièces et Catherine est en fait schizophrénique et mythomane !
Sous la direction de Valérie Landis, Catherine pose pour des photos de charme orchestrées par un certain J-B, photographe violent et boiteux, qui n'hésite pas à la frapper et à piquer des crises de nerfs hystériques !
Jusqu'au jour où toute l'équipe décide sans autorisation de faire des clichés érotiques dans un lieu pour le moins funeste, à savoir entre les tombes d‘un cimetière !
Un malheureux témoin assiste à la scène de manière inopinée et cela va la perturber gravement...
Une série de meurtres atroces va alors débuter et Catherine sera au centre de cette machiavélique machination, elle sera menacée directement et indirectement, par téléphone, notamment !
Nicolas Béraud, son voisin d'immeuble, sera son principal réconfort, mais ce dernier cache un terrible secret, défiant toute logique !
Le tueur sera-t-il stoppé ?
Catherine sera-t-elle libérée de ses pulsions paranoïaques ?
Quelles sont les motivations du meurtrier qui agit sans aucune logique et sans la moindre distinction avec ses victimes ?
Note de Killjoy : 3 sur 10
Publiée le




- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 2 = ?

Cette page a été vue 2248 fois.




© 2001-2013 Oh My Gore ! - Mentions Légales
Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs et ne sont diffusés que dans un but informatif.

- Liens - Contacts - OMG Army -

SciFi-Universe.com | Halluciner.fr


Oh My Gore !
Cinéma / Films Gore, Horreur, Trash, Splatter & Fantastique

-|- In Gore We Trust -|-

Visitez le site de Ear Visitez le site de Peta France