pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Contes De La Nuit Noire, Les

CONTES DE LA NUIT NOIRE, LES

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (20) | NEWS (2) | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Tales From The Darkside, The Movie
Réalisé par John Harrison
Année : 1990
Pays : USA
Durée : 90 min
Note du rédacteur : 6 / 10

L'HISTOIRE

Est-ce parce qu'il est particulièrement mignon que Betty veut dévorer le petit Timmy avec ses invités ? Toujours est-il que le bambin, pour distraire sa voisine anthropophage qui s'active à ses fourneaux, entreprend de lui raconter trois histoires palpitantes, toutes aussi horribles que la situation dans laquelle il se trouve...

• Lee, un étudiant malmené par ses camarades, Edward, Susan et son frère Andy, achète une momie, qui ramenée à la vie, lui obéit...
• Un excentrique millionnaire veut se venger d'un chat noir qui a assassiné les siens. Pour cela, il engage un tueur professionnel...
• Une gargouille massace l'ami d'un peintre devant ses yeux. Elle l'épargne contre une promesse de silence...

LA CRITIQUE

"TALES FROM THE DARKSIDE" est à l'origine une série classique d'horreur qui a été diffusée aux USA entre 1983 et 1988.
Le film devait être produit comme étant "CREEPSHOW 3", mais devant la renommée croissante de la série « Tales from the darkside », les producteurs ont décidé de privilégier ce titre. Tom Savini, maquilleur reconnu mondialement (notamment pour son travail avec George A. Romero) a maintes fois déclaré qu'il s'agit d'un vrai "CREEPSHOW 3".
Comme la série des "CREEPSHOW", il s'agit d'un film à sketches : 3 en l'occurrence, racontés par un garçons qui est sur le point de se faire cuisiner.

Le premier sketch, intitulé "LOT 249" s'inspire d'une nouvelle de Sir Arthur Conan Doyle, plus connu pour ses écrits de Sherlock Holmes. L'histoire met en scène Steve Buscemi (acteur fétiche de Robert Rodriguez & Quentin Tarantino), un binoclard, qui ayant été accusé d'avoir volé un objet de grande valeur dans le musée de l'université, n'a pas pu obtenir la bourse qu'il souhaitait. Par la suite il achètera une momie pour se venger de l'anonyme qui l'a accusé... et a ainsi pu obtenir la bourse (le petit copain de (Julianne Moore : "HANNIBAL", "LE MONDE PERDU - JURASSIC PARK"), sœur de Christian Slater ("TRUE ROMANCE", "VERY BAD THINGS", qui a récemment joué dans une adaptation de Stephen King : "DOLAN'S CADILLAC")...

Le second sketch, a été écrit par le célèbre George A. Romero, créateur de la saga des Morts Vivants (dont le dernier épisode fut "DIARY OF THE DEAD" ; ou encore de "CREEPSHOW" avec son ami Stephen King). C'est d'ailleurs une histoire de Stephen King que le sketch "CAT FROM HELL" adapte. Dans celui-ci, un millionnaire engage un tueur à gage pour se débarrasser d'un chat qui a tué tous ses proches. Une des dernières images de ce sketch montre le chat sortir par la bouche du tueur... pour attaquer le vieillard et ainsi se venger de tous les chats qui ont été tués dans un centre de recherche médical.

La troisième et dernière partie a été écrite par Michael McDowell, qui n'est autre que le scénariste de "BEETLEJUICE", de "L'ETRANGE NOEL DE MONSIEUR JACK", ou encore de "LA PEAU SUR LES OS", toujours d'après Stephen King.
Un artiste fauché voit une gargouille tuer un homme à la sortie d'un bar. Le monstre lui fait promettre contre la vie sauve, qu'il ne racontera jamais (« une promesse éternelle ») ce qu'il a vu. Une promesse de silence. Mais alors que sa nouvelle compagne l'interroge sur des dessins, il rompt cette promesse... et comme si ce n'était pas prévisible, sa compagne se plaint qu'il ait rompu son silence... avant de se transformer en le monstre. (Le titre du sketch, "LOVER'S VOW", gâche clairement l'effet de surprise).

Anthologie de sketchs, ce film n'utilise pas les visuels des EC Comics qui est la touche spéciale des "CREEPSHOW".
"TALES FROM THE DARKSIDE, THE MOVIE" a été le grand prix d'Avoriaz en 1991, mais n'est pas du tout aussi réputé que la série "CREEPSHOW", qui possèdent une BD comme produit dérivé, et qui est très recherchée par les fans de Stephen King. Avec son ambiance très sombre et un univers quelque peu vieillit, "DARKSIDE" est en fait plutôt méconnu... mais est loin d'égaler "CREEPSHOW".

Lien vers le site du rédacteur
Note de : 6 sur 10
Publiée le
Contes De La Nuit Noire, Les
Contes De La Nuit Noire, LesContes De La Nuit Noire, LesContes De La Nuit Noire, LesContes De La Nuit Noire, LesContes De La Nuit Noire, LesContes De La Nuit Noire, Les

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
1 + 4 = ?

Cette page a été vue 1598 fois.