pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Conan

CONAN

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (74) | NEWS (22) | DVDS | VIDEOS (19)
Titre original : Conan The Barbarian
Réalisé par Marcus Nispel
Année : 2011
Pays : USA
Durée : 105 min
Note du rédacteur : 6.5 / 10

L'HISTOIRE

Les aventures de Conan à travers le continent d'Hyboria, en quête de vengeance suite au meurtre de son père et du massacre de son village.

LA CRITIQUE

Après avoir revisité, avec plus ou moins de succès, "MASSACRE A LA TRONCONNEUSE" et "VENDREDI 13", le réalisateur Marcus Nispel s'attaque aujourd'hui à un autre personnage culte, celui de Conan le Barbare, crée par Robert E. Howard au début des 30's.
Evidemment, les fans du film sorti en 1982 l'attendent au tournant, et seront peut-être déçus par le parti pris de ce remake, qui s'inspirerait plutôt de la mythologie existante autour du héros légendaire que de ses précédentes adaptations cinéma.

N'empêche que quand on pense à Conan, on pense forcément à Arnold Schwarzenegger, qui reste certainement la plus emblématique incarnation du personnage dans l'inconscient collectif. Ici, le non moins crédible Jason Momoa reprend le flambeau, dans une version autrement plus violente et plus sombre, quand celle des 80's pouvait davantage s'apparenter à un divertissement familial.
Dans "CONAN" 2011, autant dire que le terme “barbare” prend tout son sens !
Si le récit s'éloigne pas mal de celui du film original, les effusions de sang et autres réjouissances bien gores foisonnent, à l'instar de la scène d'ouverture, qui marque la naissance dans des circonstances brutales (et même un peu ridicules) de Conan, en pleine bataille. L'enfance du jeune guerrier est bien plus développée et insiste sur la férocité précoce du garçon, ainsi que sur ses relations avec son père, qui inspireront plus tard sa soif de vengeance.

Outre la sauvagerie jubilatoire, exposée sans détours, il faut bien avouer que "CONAN" est assez convaincant visuellement et la 3D, bien que dispensable, donne cependant une belle profondeur à certaines scènes. Les décors naturels sont somptueux et apportent une certaine authenticité aux aventures du héros cimmérien, tandis que les effets spéciaux confèrent une dimension surnaturelle à l'histoire, emprunte de sorcellerie.
On n'échappera pas à la traditionnelle romance, alors que l'essentiel du film est basé sur une succession de combats épiques, qui à la longue finissent par lasser... L'action incessante (bien aidée par une bande son assourdissante) ne laisse aucun répit au spectateur, alors que les exploits testostéronés de Conan versent bien souvent dans le cliché et dans l'excès. Archétype du guerrier valeureux et impitoyable, le pauvre Jason Momoa semble dénué des potentielles faiblesses qui rendent les héros attachants.

Voilà sans doute tout le problème du film, qui refuse de se positionner tout à fait comme un remake, tout en profitant de l'héritage laissé par John Milius. Tout y est tellement brut, spectaculaire, stylisé, rythmé... que ça en devient abrutissant, même étouffant.
Si ce "CONAN" ne possède pas le charme de son prédécesseur, il est peut-être plus fidèle aux œuvres de l'auteur et reste tout de même un film d'aventures (sanguinaires) plaisant à voir, même s'il a été injustement condamné avant même les premières images.
Note de : 6.5 sur 10
Publiée le
Conan
ConanConanConanConan

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 2 = ?

Cette page a été vue 4864 fois.