pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Chainsaw Sally

CHAINSAW SALLY

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (12) | NEWS (2) | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Chainsaw Sally
Réalisé par Jimmyo Burril
Ecrit par Jimmyo Burril
Année : 2004
Pays : USA
Durée : 85 min
Note du rédacteur : 6.5 / 10

L'HISTOIRE

Sally, alors âgée de dix ans, assiste avec son petit frère Ruby au massacre de leurs parents.
Des années plus tard, devenue une bibliothécaire discrète le jour, Sally se transforme la nuit en "Chainsaw Sally"...
Tout bascule le jour où un promoteur du nom de Harvey Benton décide de convaincre le propriétaire de l'ancienne maison de Sally, Steve Kellerman, de lui vendre le terrain pour y construire un complexe immobilier, le "Benton's Quest". Malheureusement pour lui, Sally ne l'entend pas de cette oreille...

LA CRITIQUE

Dans la catégorie des films d'horreur indépendants, on trouve de tout, du bon, du moins bon, et parfois aussi des films destinés à être cultes ! Et c'est sans aucun doute le cas de "CHAINSAW SALLY", second long métrage de Jimmyo Burril après "SILVER SCREAM" en 2003.

Sally, interprétée par la fantastique April Monique Burril, la femme du réalisateur, travaille dans une bibliothèque, sans que personne ne se doute de ses activités nocturnes de serial killer... Et c'est à travers cette schizophrénie journalière que le film suit les aventures de Harvey Benton, cherchant à racheter le terrain sur lequel est construite la maison de notre jeune psychopathe.

A la différence de nombreux films indépendants, les acteurs de "CHAINSAW SALLY" sont tout simplement étonnants, que ce soit la future Scream Queen, son frère Ruby (incarné par Alec Joseph, déjà présent sur "SILVER SCREAM") quelque peu efféminé ou même les personnages secondaires. Sans oublier, deux autres protagonistes dont la renommée n'est plus à faire et qui jouent leur rôle respectif à la perfection, à savoir Gunnar "Leatherface" Hansen interprétant Daddy, et Herschell Gordon Lewis dans la peau d'un marchand de quincaillerie. Tous savent habilement doser leur jeu sans trop en faire, et même la petite Lilly Burril, tenant le rôle de Sally enfant, s'en sort comme un chef !

Notez également de nombreuses références aux films d'horreur old school, dont notamment "MASSACRE A LA TRONCONNEUSE", desquels Sally s'inspire pour massacrer ses victimes. Si l'image d'un tueur une tronçonneuse à la main évoque inévitablement le personnage de "Leatherface", ici, le vice est poussé encore plus loin, puisque outre le caméo de Gunnar Hansen, le prénom de notre héroïne rappelle curieusement celui de Sally Hardesty, l'un des personnages du premier épisode de 1974.

Toutefois, la comparaison avec le film de Tobe Hooper s'arrête là. Et ne vous y trompez pas, si "CHAINSAW SALLY" ressemble à un hommage à notre cher Leatherface, c'est également un très bon film d'horreur truffé de bonnes scènes bien sanglantes, qui donne naissance à une nouvelle Scream Queen : Sally !
Note de : 6.5 sur 10
Publiée le
Chainsaw Sally
Chainsaw SallyChainsaw SallyChainsaw SallyChainsaw Sally

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Hecatior - 20/11/2008 à 20:33
# 2

En effet chainsaw sally m'a beaucoup surpris. L'histoire se tient et les scènes ont été bien tournées. Le plus importants, le choix des acteurs qui a été 10/10. Les acteurs et actrices ont de la personnalité, chose rare dans même les films à gros budgets. Ce film est maintenant un de mes préférés car elle déclasse les faux killers qu'on nomme Jason, Freddy, etc etc. Dont leur jeux n'est pas crédible. Mais le jeux de Sally, on y crois!

The TrooperThe Trooper - 20/05/2007 à 10:46
# 1

a voir !

Sa note: 8/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 2 = ?

Cette page a été vue 6755 fois.