pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Carnage

CARNAGE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (34) | NEWS (1) | DVDS | VIDEOS (1)
Titre original : The Burning
Réalisé par Tony Maylam
Année : 1981
Pays : USA
Durée : 91 min
Note du rédacteur : 8 / 10

L'HISTOIRE

Cropsy, surveillant tyrannique au camp d'été Blackfoot est grièvement brûlé à la suite d'une mauvaise blague orchestrée par une poignée de jeunes, victimes de la méchanceté de Cropsy. Après plusieurs années de soins intensifs et de greffes de peaux ratées, il sort enfin de l'hôpital, atrocement défiguré. Armé de longues cisailles, il décide alors de se venger de ceux qui ont bien failli causer sa perte...

LA CRITIQUE

Au début des années 80, le slasher est le sous-genre le plus populaire du cinéma d'horreur, sans doute parce qu'il s'adresse quasi exclusivement aux adolescents. Excroissance moralisatrice du "teen movie" (avec des titres allant de "AMERICAN GRAFFITTI" pour le meilleur à "PORKY'S" pour le pire), le slasher reprend les éléments en vogue auprès des teenagers (des adolescents pour héros, des blagues foireuses à profusion, une musique bruyante variant au gré des modes, des références constantes à l'herbe et l'alcool et une propension à la nudité gratuite) en précisant bien que tout ça, "ce n'est pas bien".

Le Grand Méchant Loup vient donc punir les fauteurs à grands coups de couteau, de hache ou de machette. Lancé intelligemment par John Carpenter et son "HALLOWEEN" (qui se réfère aux psycho-thrillers anglais des sixties ainsi que, plus ouvertement, à "PSYCHOSE"), le phénomène se poursuit avec "LE MONSTRE DU TRAIN", "DRILLER KILLER", "TERREUR SUR LA LIGNE" ou "TOOLBOX MURDERS" puis gagne en ampleur avec l'énorme succès récolté par "VENDREDI 13". A partir de là, c'est véritablement l'orgie avec les sorties de "BLOODY BIRTHDAY", "PYROMANIAC", "HAPPY BIRTHDAY TO ME", "HE KNOWS YOU'RE ALONE", "MANIAC", "NEW YEAR'S EVIL", "LES YEUX DE LA TERREUR", "LE BAL DE L'HORREUR", "SCHIZOID" ou "SILENT SCREAM", datant tous de 1980.

De toute cette série de thrillers horrifiques aux scénarios interchangeables,
"CARNAGE" est loin d'être le pire. Il acquit d'ailleurs une petite notoriété dans la seconde moitié des années 80 suite à son inclusion sur la fameuse liste des video-nasty. Une poignée de slashers eurent droit à cet honneur, parmi lesquels "BLOODY MOON", "CANNIBAL MAN", "CAUCHEMAR A DAYTONA BEACH", "LISA" (aka "CALIFORNIA AXE MASSACRE"), "THE SLAYER", "LE TUEUR DE LA FORET", "BLOODY BIRD" et autres "UNHINGED" sans oublier les ancêtres "MARDI GRAS MASSACRE" et "LA BAIE SANGLANTE". Beau palmarès, même si la censure sévit comme souvent en dépit du bon sens et laissa passer quelques titres particulièrement corsés tels "ROSEMARY'S KILLER" ou "MUTILATOR".

Le réalisateur Tony Maylam nous conte le destin pour le moins bouleversant d'un pauvre surveillant brûlé vif par une bande de jeunes inconscients qui souhaitaient avant tout faire une farce. Le camp fût fermé pendant quelques temps jusqu'à la reprise par une nouvelle troupe de moniteurs. La victime encore en vie séjourne alors en hôpital et subit des soins intensifs. Oui, mais voilà, à l'annonce de la réouverture, cette dernière enragée sort de sa tanière encapuchonnée et s'arme d'une cisaille gigantesque pour happer les quelques enfants égarés dans les bois du campement.

"CARNAGE" est en définitive un produit sympathique: le spectateur y trouve une musique efficace (signée par Rick Wakeman) et de nombreux maquillages gore de Tom Savini qui, originaux et complaisants, renouvellent les différentes manières d'occire son prochain. Le cinéaste essaie également d'éviter les clichés en insistant dès le départ sur l'identité du maniaque et en permettant aux jeunes de comprendre immédiatement la menace qui pèse sur eux.

On est loin du chef-d'œuvre mais, comparé aux autres films tournés à la même époque dans une veine similaire, "CARNAGE" se laisse voir agréablement. SI son scénario est simple, il évite néanmoins les trop nombreuses incohérences et les personnages ont - la plupart du temps - des réactions crédibles. De plus, ils possèdent un minimum d'épaisseur et leurs interprètes sont corrects. Même si beaucoup de critiques n'y virent qu'un slasher de plus, "CARNAGE" vaut mieux que la moyenne du genre: il est réalisé avec un certain soin et les effets gore de Tom Savini, très sanglants et répugnants, devraient contenter les amateurs de gore. Toute la réussite de "CARNAGE" réside dans ses meurtres, qui sont tout simplement impressionnants de brutalité (cisailles enfoncées au plus profond d'une gorge, doigts sectionnés) et qui resteront probablement dans la mémoire de pas mal de fans de films d'horreur (la scène des macchabées du radeau, élevée au rang de séquence d'anthologie en atteste). Carnage est un petit film plutôt efficace dans la limite de ses modestes ambitions.

Les aficionados noteront également la présence d'une certaine Holly Hunter ("COPYCAT", "CRASH") au générique.

Souvent violent, appuyé par son montage assez cru (préférez si vous le pouvez la version uncut), "CARNAGE" dispose d'un lot de crimes légendaires parsemés de quelques séquences de flippes bienvenues.
Note de : 8 sur 10
Publiée le
Carnage
CarnageCarnageCarnageCarnageCarnageCarnageCarnage

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
anthropophagousanthropophagous - 15/09/2008 à 17:09
# 6

L'uns des meilleurs slashers jamais fais tout simplement.
Vendredi 13 peut se aller se rhabiller

kevin - 05/03/2008 à 13:00
# 5

trop top très bon film de slasher

Sa note: 10/10
Kave - 04/03/2008 à 12:07
# 4

C'est terrifiant

Sa note: 2/10
SebastienSebastien - 02/03/2008 à 19:49
# 3

le roi du slasher; le top!!!

Sa note: 10/10
cendrillon is deadcendrillon is dead - 25/02/2008 à 21:10
# 2

Je rejoins ton avis Gama08, l'un des meilleurs slashers :)

Sa note: 8/10
Gama08Gama08 - 25/02/2008 à 20:22
# 1

CULTE !!!

Sa note: 9/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 6 = ?

Cette page a été vue 4927 fois.