pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Candy Stripers

CANDY STRIPERS

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (41) | NEWS | DVDS | VIDEOS (1)
Titre original : Candy Stripers
Réalisé par Kate Robbins
Année : 2006
Pays : USA
Durée : 89 min
Note du rédacteur : 5 / 10

L'HISTOIRE

De jeunes joueurs de basket-ball blessés sont conduits dans un hôpital. Un hôpital où les infirmières sont aussi étranges que belles. Les femmes se révèlent être des extraterrestres, véritables succubes qui séduisent les hommes pour les vider de leur ... énergie vitale. Matt, l'un des joueurs de l'équipe, va lutter pour aider ses amis à s'échapper et réduire à néant cette menace pourtant si attirante.

LA CRITIQUE

De la série B simpliste, un poil déviante qui donnera du plaisir aux males avertis. "CANDY STRIPERS" première réalisation de Kate Robbins, illustre inconnue qui officiait jusqu'ici en tant que productrice exécutrice sur des productions comme "SEANCE" ou "JERICO MANSIONS", s'attache au jeu mortel de séduction d'infirmières possédées par des aliens amateurs de sucre et de phéromones masculines.

Variante plutôt sympathique de "ALIEN INVASION" ou encore du premier "SOURS DE GLACE" (aka "DECOYS"), "CANDY STRIPERS" amuse et rappelle au spectateur les sentiers maintes fois utilisés dans les années 80 de ces films de science-fiction nanardesques ("LES CLOWNS TUEURS VENUS D'AILLEURS", "LA NUIT DES SANGSUES" ou l'oublié "DR. ALIEN") qui manquent énormément. Même si le grand défaut du film vient de son script (plat) qui ne parvient jamais vraiment à rendre crédible les situations et ses personnages, "CANDY STRIPERS" ne manque pas de séduire ses spectateurs masculins et ce grâce à cette bande de jeunes infirmières (possédées) un poil farouches qui ne lésinent pas à sucer sous les yeux ébahis de jeunes basketteurs prisonniers de leur lit, de savoureuses sucettes au sucre d'orge. De l'érotisme dans le film, il y en a. Kate Robbins en signant ce film a choisit un public bien précis. Désolé mesdemoiselles mais le film s'adresse en grande partie à un public masculin si vous ne l'auriez pas encore compris. Ici, tout est entreprit dans le seul et unique but d'aguicher les spectateurs virils. Les cambrures des jeunes femmes, les petites tenues d'hôtesses, les jeux de jambes tendancieux ou encore les sourires angéliques de ces dernières sont ainsi calculées pour rehausser le niveau du film.

Alors me diriez-vous, est-ce vraiment suffisant pour apprécier ce petit film ? Et bien oui. Il est conçu de cette sorte et il ne s'en tire pas trop mal en fait. Les plastiques toutes parfaites des jeunes actrices (Nathalie J Horton, Tori White, San D Marshall en tête) amènent au film une certaine dose d'érotisme bienvenue. Bien que connue en amont pour qu'un peu vous soyez un adepte des téléfilms made in Scifi et autres chaînes télévisées françaises, l'histoire en elle-même pompeuse risque de vous frustrer. La réalisation bénéficie toutefois de jolis effets spéciaux latex et non en CGI. Initiative devenant de plus en plus rare dans les toutes petites productions. Robbins livre quelques séquences bien juteuses et explicites qui raviront les amateurs de gore (le sexe mordu à pleine dents...). Les aliens une fois révélés sous leur véritable identité sont plutôt sympas bien que plagiés sur ceux de Steve Johnson qui avait travaillé sur le film "LA MUTANTE". Quelques acteurs masculins arrivent quand même à se démarquer devant cette orgie de femelles en chasse, Barry J Ratcliffe ("TRAILER PARK OF TERROR", "DEAD AND BREAKFAST") joue plutôt bien le Docteur Dixon, ses dialogues plutôt salaces ne manquent pas de provoquer quelques fous rires. Brian Lloyd ("EVIL BONG", "DOLL GRAVEYARD") quant à lui, jeune héros soit-il, respecte amplement les codes du bon teenager qui souhaite irradier le mal venu d'ailleurs.

"CANDY STRIPERS" est une petite production plutôt bien sentie ne manquant pas d'aguicher le spectateur devant son poste de télévision. Tout comme ses infirmières, "CANDY STRIPERS" est un film charmant en rien révolutionnant mais qui procure assez de réjouissances pour qu'un peu vous n'en demandiez pas plus.
Note de : 5 sur 10
Publiée le
Candy Stripers
Candy StripersCandy StripersCandy StripersCandy Stripers

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 2 = ?

Cette page a été vue 3385 fois.