pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Camp 731

CAMP 731

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (11) | NEWS | DVDS | VIDEOS
Titre original : Hei Tai Yang 731
Réalisé par Tun Fei Mou
Ecrit par Tun Fei Mou
Année : 1987
Pays : Hong-kong
Durée : 104 min
Note du rédacteur : 6 / 10

L'HISTOIRE

A la fin de la secondaire guerre mondiale, les Japonais annexent une partie de la Chine en Manchourie pour y installer un camp de prisonniers. Ils vont y exercer des expériences sur les chinois qui serviront de cobayes humains. Le lieutenant général Ishii, sentant sa nation en péril, n'hésitera pas à utiliser tous les moyens nécessaires pour parvenir à une arme chimique bactériologique « révolutionnaire » !

LA CRITIQUE

L'unité 731 s'apparente à un camp de concentration nazi, dans lequel on utilise les prisonniers chinois en tant que cobaye. Une fois utilisés, ils sont fraîchement jetés au four crématoire. Les expériences semblent porter sur les limites supportables par le corps humain.
C'est avec fierté que notre héros tortionnaire Syros Ishim fera les démonstrations les plus atroces à ses nouvelles recrues, âgées en moyenne de 16 ans, le « Young Corps ». Il casse des bras congelés, retire la peau de membres ébouillantés, et va même augmenter à la pression dans un caisson bar sur un corps endormi. Plus il y a de souffrances, plus il donne du cœur à l'ouvrage !! C'est ainsi qu'il trouve l'idée de bombes en céramiques, qu'il fait joyeusement exploser dans un champ rempli de chinois crucifiés. Sa mégalomanie est sans limite car il va même jusqu'à gazer une mère et sa fille ou jeter un chats dans une invasion de rats affamés !! Ses physiciens, eux aussi atteints de perversité aiguë, prendront un malin plaisir à collecter le cœur d'un enfant après l'avoir délicatement découpé...
A travers ce despote , c'est l'avenir de toute une nation qui en jeu : le Japon ! Fidèles aux traditions ancestrales, les notions de respects, de dévotion et de nationalisme sont ici largement prisées. Ce camp est la dernière chance pour sauver le pays sinon c'est le déshonneur, un syndrome culturel synonyme de suicide !!
Ce qui est frappant dans ce long métrage c'est l'ambiance « film documentaire » qui s'en dégage. Rien n'a été bâclé !! Je pense que la scène du chat gentiment grignoté par les rats, et celle des rats enflammés a été faite sans trucage...
Cependant certaines scènes sont tellement gratuites que l'on en arrive à se demander, si le film n'est pas un peu raciste envers les Japonais. Surtout lorsque l'on sait qu'il a été co-financé par la république populaire de Chine...
On peut donc dire que niveau réalisme c'est plutôt époustouflant, mais niveau intérêt intellectuel, 45 minutes du film suffisent....Apres libre à chacun d'apprécier les scènes de tortures qui feront grincer des dents les plus hardis d'entre vous...
Note de : 6 sur 10
Publiée le
Camp 731
Camp 731Camp 731Camp 731Camp 731

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
MaxenceWay - 08/10/2010 à 23:54
# 5

Un vrai cadavre d'enfant mais il était mort à la base ? Non parce que le coeur qui bat est assez impressionnante.

Sa note: 9/10
Gama08Gama08 - 06/09/2008 à 13:42
# 4

"D'apres ce que j'ai lu, le realisateur a utilisé de réel corps humain pour certaines scènes, je pense que la scene de la dissection en fait partie."

Je confirme, c'est une vraie autopsie que le réalisateur a filmé...

PPLo - 06/05/2008 à 13:34
# 3

Realaze - 08/04/2007 à 11:13
[...] j'ai été extrêmement choqué par certains passages, notament celui où le petit garçon se fait dissequer (j'arrive pas à m'ôter de la tête que la scène est trop réaliste pour être entièrement artificielle)[...]

D'apres ce que j'ai lu, le realisateur a utilisé de réel corps humain pour certaines scènes, je pense que la scene de la dissection en fait partie.

Sa note: 7/10
aglak 22 - 01/05/2007 à 00:26
# 2

un film vraiment degeulasse!mais comme le dit la critique ci-dessus,il n'est malheureusement pas si eloigne de la realite.et malgre toutes les horreurs decrites dans ce film,quasiment aucun de ces "scientifiques" ne fut poursuivi pour crimes de guerres.seuls les russes voulaient juger le colonel ishii,mais les americains le laisserent libre car ses "experiences" servait l'armee americaine(ca leur evitait de faire ce genre de recherche).la guerre froide permit a ishii de ne plus redouter aucune poursuite.cet homme est paisiblement mort dans son lit,contrairement au pauvres gens qu'il a torture jusqu'a la mort.

Sa note: 8/10
Realaze - 08/04/2007 à 11:13
# 1

Je viens de voir ce film, et même si j'ai été extrêmement choqué par certains passages, notament celui où le petit garçon se fait dissequer (j'arrive pas à m'ôter de la tête que la scène est trop réaliste pour être entièrement artificielle), je pense que la réalité était tout autrement horrible pour ceux qui l'ont vécue.

Pour avoir lu pas mal sur la fameuse unité 731, je n'ai pas trouvé que le film en faisait trop, je l'ai même trouvé remarquablement fidèle aux faits connus (hormis la fin, qui pue le rajout sur commande du gouvernement chinois).

Bref, je dirais un bon film, relativement réaliste, mais extrêmement dur et à déconseiller fortement aux âmes sensibles, mais plutôt bon complément pour qui s'interesse à l'histoire méconnue du Japon.

Sa note: 7/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 4 = ?

Cette page a été vue 50631 fois.